PRIX NICHOLAS (MAIDEN) - Asterios, à la lutte

Courses / 11.06.2019

PRIX NICHOLAS (MAIDEN) - Asterios, à la lutte

PRIX NICHOLAS (MAIDEN)

Asterios, à la lutte

Asterios (Maxios) s’est imposé à la lutte dans le Prix Nicholas (Maiden). Le représentant et élève de John Goelet a fait partie des quatre chevaux vus le long du rail extérieur après l’ouverture des stalles. Ce groupe s’est placé en tête dans le tournant et tout ce petit monde est reparti vers le rail extérieur dans la ligne droite, à la recherche de terrain moins pénible. Asterios s’est montré lutteur pour repousser l’attaque de Testa (Acclamation), laquelle a dû quelque peu jouer des coudes. Une encolure les sépare. Jojo (Battle of Marengo) est troisième à une longueur et demie. Après enquête, l’arrivée a été maintenue.

Asterios ouvre son palmarès pour sa troisième sortie. Il avait débuté à 2ans par une septième place à Fontainebleau sur 1.800m, où il avait cédé pour finir. Castré quelques jours plus tard, il avait fait sa rentrée à Maisons-Laffitte au mois de mai, prenant la deuxième place d’un maiden sur 1.400m en étant muni des œillères. Ce mardi, il avait de nouveau cet artifice qui semble l’aider, et il ouvre donc son palmarès sur cette distance de 1.400m.

Un petit-fils de Latona. Élevé par son propriétaire, Asterios est un fils de Maxios et Asteria (Orpen), gagnante à Compiègne sur 1.400m avant de se classer quatrième du Prix Sigy (L, 1.200m) en terrain souple. Asterios est le premier produit de sa mère. Cette dernière a aussi une 2ans par Anodin à l’entraînement chez Mikel Delzangles et une yearling par Olympic Glory. La deuxième mère d’Asterios est Latona (Kendor), qui a remporté le Prix de Saint-Georges (Gr3) et le Prix de Saint-Cyr (L). Elle a donné une sœur d’Asteria, Aglaia (Invincible Spirit) également placée de Listed.

La troisième mère est Silicon Lady (Milles Balles), lauréate du Prix Thomas Bryon (Gr3) et deuxième des Prix Eclipse et Perth (Grs3). Silicon Lady a donné Psylla (Fabulous Dancer), troisième du Prix Imprudence (L) et mère de Kikuno Storm qui compte plusieurs victoires au Japon, dont une dans les Capella Stakes (Gr3). C’est la souche des bonnes Pagera (Gentewave) et Pakora (Gentlewave).

Konigsstuhl

Monsun

Mosella

Maxios

Nureyev

Moonlight’s Box

Coup de Génie

ASTERIOS (H3)

Lure

Orpen

Bonita Francita

Asteria

Kendor

Latona

Silicon Lady