QUEEN’S VASE (GR2) - Dashing Willoughby prend rendez-vous avec le St Leger

International / 19.06.2019

QUEEN’S VASE (GR2) - Dashing Willoughby prend rendez-vous avec le St Leger

ROYAL ASCOT (GB), MERCREDI

Le Queen’s Vase, Gr2 pour bébé stayers, est revenu à la lutte à Dashing Willoughby (Nathaniel). Vite bien placé dans le sillage de Nayef Road (Galileo), il s’est montré dur jusqu’au bout, non sans pencher vers l’extérieur, pour s’imposer d’une demi-longueur devant Barbaros (Galileo), tandis que Nayef Road conserve la troisième place à une demi-longueur. Les trois premiers dans le parcours sont les trois premiers à l’arrivée, dans un ordre un peu différent puisque Barbaros a évolué à l’extérieur de Nayef Road, lequel a imprimé un faux train : il a été quasiment impossible de revenir de l’arrière.

Une frayeur quelques jours auparavant. Le Queen’s Vase a déjà révélé de futurs bons stayers, l’exemple le plus récent étant Stradivarius (Sea the Stars), lauréat depuis de la Gold Cup (Gr1), même si on peut aussi citer Kew Gardens (Galileo), lequel a ensuite remporté le Juddmonte Grand Prix de Paris, puis le St Leger de Doncaster (Grs1). Kew Gardens ne sera pas au départ de la Gold Cup ce jeudi à Royal Ascot, suite à un contretemps. La route est toute tracée pour Dashing Willoughby, qui va marcher dans les traces de Kew Gardens en visant le St Leger, comme l’a expliqué son entraîneur, Andrew Balding : « Il aime le terrain souple et a de la tenue. Nous avons eu une petite frayeur samedi matin car il était boiteux. Il avait un abcès. Le maréchal-ferrant et notre premier garçon ont travaillé toute la nuit pour soigner cela et, douze heures après, tout allait bien. Nous allons réfléchir à la suite en partant du St Leger et nous verrons avec les propriétaires quelle route nous allons suivre. »

Galileo et Danehill puissance trois. Galileo est derrière la famille des trois premiers : il est le père de Nathaniel, qui a donné le gagnant, et est le père des deux suivants. Du côté des familles maternelles, on retrouve Danehill chez les trois premiers : Dylan Thomas (Danehill) est le père de mère de Dashing Willoughby, Sumora, la mère de Barbaros, est par Danehill, et le père de mère de Nayef Road est Danehill Dancer.

L’une des belles familles de Meon Valley. Élevé par Meon Valley Stud, qui l’a présenté lors du book 3 de la vente de yearlings d’octobre de Tattersalls, Dashing Willoughby est un fils de Nathaniel, à l’honneur ce dimanche avec Channel dans le Prix de Diane, et de Miss Dashwood (Dylan Thomas), gagnante de quatre courses de 1.700m jusqu’à 2.400m. C’est donc un croisement de tenue. Il s’agit de la belle famille de Meon Valley Stud. La deuxième mère est Dash to the Front (Diktat), lauréate de Listed et mère de Speedy Boarding (Shamardal), que l’on connaît bien en France : elle a remporté le Prix de l’Opéra et le Darley Prix Jean Romanet (Grs1), ainsi que le Prix Corrida (Gr2). Il s’agit donc de la famille de Dash to the Top, qui pris la deuxième place des Yorkshire Oaks (Gr2). Cette famille a été développée par Meon Valley depuis One in a Million (Rarity).