TRIBUNE LIBRE - Quand le PMU joue à qui perd gagne...

Institution / Ventes / 26.06.2019

TRIBUNE LIBRE - Quand le PMU joue à qui perd gagne...

Par Jérôme Aubry

« Le PMU a su diversifier sa prise de paris (hors pmu.fr), et des services "allo paris" et "paris sms" (au 38400) sont venus étayer l'offre. Ces services dédiés fonctionnent plutôt bien, "allo pari" dispose d'une équipe efficace, très professionnelle et au demeurant fort sympathique.

Le service de paris par sms est aussi performant en règle générale et remplit son rôle... enfin pas dans tous le cas.

J'en veux pour preuve ces derniers mois écoulés.

Il s'avère que des paris envoyés par sms n'ont jamais été pris en compte par le PMU. Cela peut arriver me direz-vous, suite à la mauvaise réception de l'opérateur téléphonique, à la saturation des lignes, au décalage temps réel des courses et laps de temps de retransmission sur tous supports (TV, smartphone, etc.) et tous canaux (appli PMU, chaîne Equidia, etc.). Il est fort logique que certains parieurs non encore avertis puissent se faire prendre par le temps et recevoir un sms pendant la course ou quand celle-ci est arrivée (avec le décalage temps réel et "direct TV") qui annonce : "Les paris pour cette course ne sont plus en vente". Ça m'est arrivé comme à d'autres.

En revanche, quand toutes les précautions sont prises par le parieur, le doute s'installe...

Sans refaire l'historique de mes paris et enjeux, j'envoie environ entre 10 et 15 sms par jour sur ce service. Donc entre 20 et 30 en 48 h (disons 25 pour faciliter).

Sur ces 25 sms envoyés, trois me sont revenus avec ce message de "réception tardive" de sms. Trois paris qui étaient gagnants dont un de 1.000 €, un de plusieurs milliers d'euros et un de plusieurs dizaines de milliers d'euros. Je tiens à préciser qu'aucun de mes autres paris, qu'ils aient été perdants ou gagnants, mais pour des petites sommes (donc les 22 autres) n'ont rencontré pareille déconvenue.

J'appelle le service client et, après réclamation houleuse, on m'avance que ces trois paris sont arrivés respectivement quelques secondes, quatre secondes et six secondes après la clôture des paris... Très bien, et pas les 22 autres, joués dans les mêmes conditions, dans le même timing avant chaque course jouée ? C'est imparable dans le sens où, pour le parieur, ce n'est pas vérifiable. Mais le plus intriguant c'est le comportement du PMU. Un pari (en Simple gagnant ou Simple placé) est soit gagnant, soit perdant. Pas de juste milieu.

Or, mon pari Simple gagnant avec un gain de plusieurs dizaines de milliers d'euros s'est transformé en un bonus de....10.000 € !

Pourquoi le pmu sort-il 10.000 € s'il considère qu'il a raison et que mon pari n'est pas valable ? On parle de 10.000 € ici, pas d'un bonus de 200 € !

L'organisme de paris aurait dû trancher, à savoir reconnaître le pari comme gagnant, et alors me verser le gain de ce jeu Simple gagnant, ou bien me dire: « Désolé, mais votre pari n'est pas pris en compte. C'est bel et bien perdu. » En me proposant ce "bonus exceptionnel" comme ils aiment à l'appeler, le PMU est certes "perdant" du fait qu'il me doit une certaine somme, mais est tout de même "gagnant" car au lieu de me verser plusieurs dizaines de milliers d'euros, il ne sort "que" 10.000 € en deux bonus étalés sur deux mois (bonus jouables uniquement et bien sûr non retirables contrairement à des gains normaux).

Pour faire court, nous avons le droit de jouer, de faire fonctionner le recyclage à plein régime, mais nous n'avons pas le droit de gagner, en tout cas plus depuis quelques mois.

Le PMU perd des clients au profit d’autres opérateurs de paris. C'est un fait. Il ne fait pas grand-chose d'intéressant pour conquérir des prospects et conserver sa base (à en voir sa campagne de publicité dernièrement). Ceci un constat. Si en plus il se moque de ses clients fidèles qui ne vont pas lui rester longtemps à ce rythme-là, le paquebot va sombrer plus vite que prévu...et ça, ce n'est pas une prédiction. »

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.