GRAND PRIX DU LION-D’ANGERS (CLASSE 1) - Goya Senora en démonstration

Courses / 09.07.2019

GRAND PRIX DU LION-D’ANGERS (CLASSE 1) - Goya Senora en démonstration

LE LION-D’ANGERS, MARDI

Il n’y a pas eu de course dans le Grand Prix du Lion d’Angers (Classe 1). Le favori, Goya Senora (Anodin), a répondu présent en s’imposant avec brio. Parti en avant-dernière position et allant durant les 500 premiers mètres, le représentant du haras des Senora a viré au large dans le premier tournant où tous les concurrents se sont déportés à l’extérieur. Suite à cela, son jockey, Jérôme Cabre, a décidé de le laisser avancer et il s’est installé à une demi-longueur de l’animateur, Marboot (Showcasing). À la sortie du tournant final, le pensionnaire de Yann Barberot a déployé sa grande action et a pris l’ascendant sur ses rivaux à 200m du but. Dans la phase finale, il a changé de jambe et s’est détaché pour l’emporter plaisamment. Sa victoire a fait dire à son jockey : « Nous retrouvons le cheval. En dernier lieu, il avait mal couru, il avait eu un jour sans. Aujourd’hui, le but était de lui donner une course école. Mais on est parti derrière et ça n’a pas été vite. Avec sa grande action et le mouvement du premier tournant, j’ai dû prendre une décision et j’ai préféré le laisser aller devant. Il a très bien accéléré à la fin. Nous avons toujours pensé qu’il avait une Listed dans les jambes. » Le régulier Alabaa (Motivator) s’est bien défendu, revenant prendre la deuxième place à Marboot à la fin.

Le meilleur produit de sa famille. Goya Senora a été élevé par son propriétaire. Son père est Anodin, étalon au haras du Quesnay, et sa mère est Nina Senora (My Risk). Elle a remporté plusieurs courses au niveau handicap, jusqu’en 31 de valeur, avant d’entrer au haras. Elle a une yearling et une foal, propres sœurs de Goya Senora. Le premier produit de Nina Senora est Evalya Senora (Youmzain). Elle reste sur deux troisièmes places dans des handicaps à Argentan et Maisons-Laffitte (23 de valeur). Nina Senora est une sœur de Vacelisa (Le Pommier d’Or), gagnante au niveau handicap également et qui avait couru 70 fois en France. Noble Calyne (Noblequest), la deuxième mère, a elle aussi couru à de nombreuses reprises dans les handicaps. Lauréate de sept courses, elle a atteint sa meilleure valeur (38) à la fin de son année de 2ans et au début de sa saison de 3ans.

 

 

 

Danzig

 

 

Anabaa

 

 

 

 

Balbonella

 

Anodin

 

 

 

 

 

Blushing Groom

 

 

Born Gold

 

 

 

 

Rivière d’Or

GOYA SENORA (M3)

 

 

 

 

 

 

Take Risks

 

 

My Risk

 

 

 

 

Miss Pat

 

Nina Senora

 

 

 

 

 

Noblequest

 

 

Noble Calyne

 

 

 

 

Toccalyne

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.