(Presque) une première pour Divamer

01.07.2019

(Presque) une première pour Divamer

L’étalon Divamer (Amer), stationné au haras du Grand Courgeon, a donné son premier gagnant l’année dernière avec l’anglo-arabe Eaupinel (Divamer). Et il vient de débloquer son compteur chez les pur-sang arabes grâce à Arguya (Divamer). Deuxième derrière l’intouchable Lady Princess (General), lors de leurs débuts communs à Toulouse, la pouliche est ensuite passée sous l’entraînement de Thomas Fourcy et la casaque de Sheail bin Khalifa Al Kuwari. C’est pour le compte de ce nouvel entourage qu’elle a remporté – de deux longueurs – sa deuxième sortie.

Premiers partants et premier gagnant pour Ameretto

Installé au haras de Thouars, Ameretto (Amer) avait ses deux premiers partants le 23 juin à Milan, dans le Premio dei tre Anni. Et c’est Octopus Premier (Ameretto) qui s’impose – avec une certaine marge – pour le compte de Manuel Daverio. Aquila Nera (Ameretto) termine troisième de cette même épreuve.

Un mois de juin qui compte double pour les étalons de Mohammed Al Nujaifi

Après avoir débuté à Dax, Hamiyat El Izz (Izz Al Khail), un pensionnaire de Charles Gourdain, a pris la direction de San Sebastian. Cet élève et représentant de Mohammed Al Nujaifi – tout comme son père, Izz Al Khail (Matador) – a ouvert son palmarès dans le Premio Bar Apitxin le 12 juin. Ce frère de deux gagnantes de Gr1 PA – Munera (Dormane) et Al Shamoos (No Risk Al Maury) – est le premier gagnant de l’étalon en Europe. Quelques jours plus tard, mais en Italie, un autre étalon de Mohammed Al Nujaifi – Hilal Al Zaman (Mencour), stationné au haras du Mazet – a lui aussi ouvert son palmarès. En effet, le 24 juin à Sassari, Puy Raynal (Hilal Al Zaman) a remporté le Premio Palmerio Agus