Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DE CRAON (HAIES) - Normandy dela Vega ouvre son palmarès

Courses / 22.11.2019

PRIX DE CRAON (HAIES) - Normandy dela Vega ouvre son palmarès

PRIX DE CRAON (HAIES)

Normandy dela Vega ouvre son palmarès

Jugé digne de débuter dans le Prix de Crèvecœur (Inédits) lorsqu’il était entraîné par Jean-Claude Rouget, Normandy dela Vega (Lope de Vega) a vite assimilé son métier de sauteur. Dans le Prix d’Essai des Poulains, il avait conclu quatrième derrière Falstaff (Never on Sunday), King Edward (Martaline) et For Fun (Motivator), rien que ça ! Pour sa quatrième course en obstacle, dans le Prix de Craon, le poulain de l’écurie Normandy Spirit et de l’écurie de la Vallée Martigny a ouvert son palmarès. Toujours pointé en deuxième position en sautant bien, Normandy dela Vega a bien suivi l’accélération à l’entrée de la ligne droite. Sous la menace de Rickyhatone (No Risk at All) et Romako (Saint des Saints) à la corde, il a fait parler sa classe de plat après la dernière haie. Dans les cent derniers mètres, il est venu dominer sûrement son compagnon d’entraînement Romako, de nouveau placé (troisième) après avoir eu longtemps l’avantage. Une nouvelle fois, Grand de Thaix (Rail Link) a fini fort pour priver Romako de la deuxième place.

Très en vue, Saint Chely (Saint des Saints) a eu un parcours école et il n’a pas si mal fini, même si on attendait mieux que sa septième place. Au vu de sa façon de sauter et de son physique, il devrait faire un bon steeple-chaser.

Un poulain qui progresse. Normandy dela Vega avait 3 kg de décharge avec la monte de Baptiste Dubourg, mais c’est surtout son expérience en plat qui a fait la différence. Entraîneur de Normandy dela Vega et Romako, François Nicolle a déclaré : « Normandy dela Vega n’a pas tiré, il s’est bien posé et son jockey l’a bien monté. Il a attendu longtemps, il a été calme, alors que d’habitude, il peut être encore cheval de plat. Il a besoin de comprendre et c’est ce qu’il fait. Ce vendredi, il a monté un palier et va en monter d’autres. C’est un bon poulain. La dernière fois, Romako avait penché fortement à gauche, ce qui lui avait coûté la course. Là, j’ai dit à son jockey Paul Moreau de rester en dedans pour qu’il soit appuyé à la lice. Paul m’a dit que le poulain s’était enlisé à la corde. Erreur tactique. Romako est un poulain tardif, pas encore venu qui progresse tout doucement. Je suis très impatient de le revoir l’année prochaine. Je suis sûr qu’il a un brin de qualité et nous n’avons pas encore vu ce que nous voulons voir avec lui. Bien qu’il soit petit, il est très tardif. »

Le petit-fils d’une deuxième du Fillies’Mile. Élevé par l’écurie de la Vallée Martigny, Normandy dela Vega est un fils de Lope de Vega (Shamardal) étalon à Ballylinch Stud et de Hadrian’s Waltz (Holy Roman Emperor), gagnante d’une course plate et cinquième de Listed. Elle a donné Heart of Soul (Makfi), gagnant d’un handicap sur 2.450m à Chester.

La deuxième mère, Dance to the Top (Sadler’s Wells), a fini deuxième du Fillies’Mile (Gr1) 2ans et troisième des Tattersalls Musidora Stakes (Gr3, 2.000m) l’année suivante. Elle a donné Cheshire (Warning), gagnant du Grand Prix de Vichy (Gr3) et Bankable (Medicean), lauréat de l’Al Fahidi Fort Sponsored By Commercial Bank Of Dubai (Gr2, 1.600m) et du Mahab Al Shimaal Sponsored by Emirates Airline (Gr3, 1.200m).

Dance to the Top est aussi la deuxième mère d’Amazing Lips (Camelot), deuxième du Prix Cléopâtre (Gr3) et de Keep Cool (Starcraft), deuxième du Fruhjahrspreis des Bankhauses Metzler (Gr3, 2.000m) et du Rashit Shaykhutdinov Cup (Gr3, 2.000m).

Giant’s Causeway

Shamardal

Helsinki

Lope de Vega

Vettori

Lady Vettori

Lady Golconda

NORMANDY DELA VEGA (H3)

Danehill

Holy Roman Emperor

L’On Vite

Hadrian’s Waltz

Sadler’s Wells

Dance to the Top

Aim for the Top