VENTE D’ÉLEVAGE ARQANA - Un marché particulièrement solide

Institution / Ventes / 08.12.2019

VENTE D’ÉLEVAGE ARQANA - Un marché particulièrement solide

DEAUVILLE, DIMANCHE

Le marché s’est avéré encore très solide pour cette deuxième journée de la vente d’élevage Arqana. Quarante-et-un lots ont atteint ou dépassé la barre des 50.000 € (contre 26 en 2018). Onze ont atteint des sommes à six chiffres. Ils n’étaient que quatre l’an passé. Le top price s’est élevé à 200.000 € pour Citation One (Oasis Dream), présentée pleine de Mastercraftsman par Coulonces Sales. Cette jument de souche allemande va prendre la direction des États-Unis et devrait être saillie par Justify. Une foal de Wootton Bassett l'a suivie de près, grâce à une enchère de 190.000 € posée par Philipp von Stauffenberg. Présentée par La Motteraye Consignment, il s’agit d’une sœur de Lady Galore (Raven’s Pass), gagnante de Listed, et d’une petite-fille de la lauréate de Breeders’ Cup Distaff (Gr1) Spain (Thunder Gulch). Plus généralement, la demande s’est avérée très soutenue pour les foals, qui ont généré un prix moyen de 38.569 €, en hausse de 39 % par rapport à l’an passé. Et c’est un carton plein pour Wootton Bassett et son fils Almanzor, à l’origine des cinq prix les plus élevés sur ce segment, tous à 100.000 € ou plus !

Sur l’ensemble de la journée, le prix moyen progresse de 30 %, à 34.584 €, alors que la médiane affiche une hausse de 18 %, à 26.000 €. Le taux de vendus grimpe de plus de 4 points, à 78,68 %. Au cumul des deux journées, le chiffre d’affaires a passé la barre des 30 millions d’euros. 

FAITS MARQUANTS

LES JUMENTS

CITATION ONE À LA RENCONTRE DE JUSTIFY

#352    CITATION ONE (F3)         (Oasis Dream & Chantra, par Lando)      200.000 €

            Pleine de Mastercraftsman

            Acheteur : Blackstone Farm LLC

            Vendeur : Coulonces Sales

            Éleveur : Gestüt Haus Ittlingen

Christian Black, l’un des membres de Blackstone Farm, a investi sur ses premières juments à Arqana en 2019. Lors du jour 1, il a acheté Grey Anatomy (Slickly), pleine de Zarak, moyennant 180.000 €. « Celle-ci va rester en France », a-t-il dit. Mais ce ne devrait pas être le cas de Citation One (Oasis Dream), qu’il a obtenue pour 122.000 €. La jument, pleine de Mastercraftsman, devrait en effet s’envoler vers les États-Unis et Blackstone Farm, comme l’a expliqué Christian Black : « Elle va partir aux États-Unis et a été achetée pour un partenariat avec Blackstone Farm. L’idée est de la présenter à Justify. C’est une belle jument, avec un beau pedigree allemand. »

Le sang allemand pour aller sur le dirt ? A priori, pas évident, mais pas impossible… Animal Kingdom (Leroidesanimaux) est un récent lauréat de Kentucky Derby (Gr1) issu d’une souche maternelle allemande. Il n’était pas forcément un pur cheval de dirt (lauréat de la Dubai World Cup sur Tapeta et deuxième du Breeders’ Cup Mile), même s’il était capable d’être performant au plus haut niveau sur cette surface. Citation One est une fille de Chantra (Lando), placée de Listeds en Allemagne et deuxième du Prix de la Porte Maillot (Gr3). Ella a donné Calyxa (Pivotal), gagnante de Gr3 en Allemagne et troisième du Premio Lydia Tesio (Gr1, à l’époque), du Premio Vittorio di Capua (Gr1, à l’époque) et du Grosser Dallmayr Preis (Gr1).

À DÉFAUT DU YEARLING, CE SERA DONC LA MÈRE !

#283    VADARIYA (F7)     Sea the Stars & Vadapolina, par Trempolino      180.000 €

            Acheteur : Jeremy Brummitt

            Vendeur : The Channel Consignment

            Éleveur: Haras de S. A. l'Aga Khan Scea

Jeremy Brummitt, en compagnie de Bjorn Nielsen, le propriétaire de Stradivarius (Sea the Stars), est allé jusqu’à 180.000 € pour le lot 283, une fille de Sea the Stars comme le champion stayer. Présentée dans le cadre de la cessation d’activité Succession Marquise de Moratalla, Vadariya était déjà passé sur le ring de cette vente d’élevage, en 2015, où elle avait été vendue 210.000 € par les Aga Khan Studs à Laurent Benoit. Son foal par Dark Angel est passé en vente lors de la journée de samedi, étant acheté 135.000 € par Arcadia Élevage. Jeremy Brummitt a expliqué : « J’avais été battu sur son yearling par Le Havre ici-même, à l’époque. Je suis content de l’avoir. Elle a été achetée pour un de mes clients. »

Une fille de Vadapolina. Vadariya a gagné deux courses, sur les 2.100m de Saint-Cloud et sur 2.500m à Deauville. Son premier produit, Waliyak (Le Havre), a été acheté yearling à Arqana par Oliver St Lawrence, moyennant 240.000 €. Entraînée par Roger Varian pour Fawzi Nass, la 2ans a ouvert son palmarès facilement pour sa troisième sortie, après deux deuxièmes places. La mère de Vadariya est Vadapolina (Trempolino), lauréate du Prix de Psyché et de Cléopâtre (Grs3) et mère de Veda (Dansili), deuxième d’une Poule d’Essai des Poulains (Gr1). La deuxième mère, Vadaza (Zafonic), a donné Vadawina (Unfuwain), lauréate du Prix Saint-Alary (Gr1) et mère de Vadamar et Vedouma, Vazira (Sea the Stars), lauréate d’un Prix Saint-Alary (Gr1). Il s’agit de la souche de Vadamos (Monsun). 

LE BON UPDATE DE FOREVER YOURS

#387    FOREVER YOURS (F4)    (Motivator & Everlast, par Anabaa)        105.000 €

            Acheteur : Broadhurst Agency

            Vendeur : Stéphane Wattel

            Éleveurs : S.C.A. Élevage de Tourgéville & Mme Hilary Erculani

Yearling, Forever Yours (Motivator) avait été achetée 25.000 € sur ce ring d’Arqana. Trois ans plus tard, elle a fait monter les enchères jusqu’à 105.000 €. Il faut dire que la pensionnaire de Stéphane Wattel a fait ses preuves en course : vingt-deux sorties, sept victoires, treize places. Et, depuis la parution du catalogue, elle a eu la bonne idée de prendre la troisième place du Prix du Grand Camp (L). Laurent Benoit a eu le dernier mot pour la jument et a commenté : « Elle a eu un bon update depuis la parution du catalogue. Elle est par Motivator avec Anabaa en père de mère, soit un croisement que l’on connaît bien [celui de Trêve, ndlr]. Elle va désormais partir pour une nouvelle carrière, celle de poulinière, mais je ne sais pas encore où. Peut-être au Japon. » Forever Yours est le meilleur produit de sa mère Everlast, qui a donné Tin Soldier (Soldier of Fortune), un bon élément sur les obstacles qui a gagné un Gr3 outre-Manche sur les haies. Il s’agit de la famille du stayer Cut Quartz (Johann Quartz), lauréat du Vicomtesse Vigier et du Kergorlay (Grs2).

SYMPOSIUM PART EN IRLANDE

#254    SYMPOSIUM (F6)  (Exceed and Excel & Soodad, par King’s Best)   77.000 €

            Pleine de Muhaarar

            Acheteur : Lynch Bloodstock

            Vendeur : La Motteraye Consignment

            Éleveur : Bloomsbury Stud

Le bon a été signé à 77.000 € pour le lot 254, Symposium (Exceed and Excel). C’est Barry Lynch qui l’a achetée et la jument va partir en Irlande. Elle avait débuté sa carrière en Angleterre, sous l’entraînement de William Haggas, décrochant quatre victoires dont trois handicaps de suite. Exportée aux États-Unis, elle a décroché une autre victoire. Elle est pleine pour la première fois de Muhaarar. Soodad (King’s Best), la deuxième mère, a donné Cosmic Love (Sea the Stars), troisième des Lorgnette Stakes (Gr2) au Canada. C’est la souche de Virginia Waters (Kingmambo), lauréate des 1.000 Guinées et à l’origine de Rain Goddess (Galileo), deuxième des Irish Oaks et des Pretty Polly Stakes (Grs1). Il s’agit aussi de la famille de Chachamaidee (Footstepsinthesand), lauréate des Matron Stakes (Gr1).

DIAMOND DAISY AU HARAS DU THENNEY

#371    DIAMOND DAISY (F6)     (Shirocco & Daytona, par Lando) 75.000 €

            Pleine de Mastercraftsman

            Acheteur : BLM Bloodstock

            Vendeur : Coulonces Sales

            Éleveur : Gestüt Haus Ittlingen

Bertrand Le Métayer, en compagnie notamment de David Salabi au restaurant, a signé le bon à 75.000 € pour Diamond Daisy (Shirocco), présentée pleine de Mastercraftsman. Diamond Daisy, entraînée par Jean-Pierre Carvalho, a gagné deux courses et pris dix places en Allemagne, y compris une troisième place de Listed sur 1.600m. C’est une fille de Daytona (Lando), lauréate du Prix Occitanie (L) et mère de la bonne Dallas Affair (Soldier Hollow), qui a remporté la Coupe (Gr3) et le Prix La Sorellina ainsi que le Vase d’Argent (Ls). Elle a aussi donné Daytona Bay (Motivator), lauréate du Hamburger Stutenpreis (Gr3).

Bertrand Le Métayer a commenté : « Elle a été achetée pour une association de jeunes éleveurs ambitieux et va partir au haras du Thenney. Elle va être facile à croiser, elle appartient à une famille de chevaux sains. C’est impeccable. Il est difficile d’acheter, le marché est vraiment très fort. »

RETOUR AUX SOURCES POUR GIFTED ICON

#293    GIFTED ICON (F13)          (Peintre Célèbre & Waldmark, par Mark of Esteem)     70.000 €

            Pleine de Sea the Moon

            Acheteur : Meridian International Sarl

            Vendeur : Haras de La Pérelle

            Éleveur : Newsells Park Stud

Gifted Icon (Nathaniel) a été élevée par Newsells Park Stud mais appartient à une souche allemande… Une souche allemande qui a apporté beaucoup de bonheur à Newsells puisqu’elle est la tante de Waldgeist (Galileo), héros du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) cette année, mais aussi de Waldlied (New Approach)… Et leur frère de 2ans par Kingman, Waldkönig, a laissé une drôle d’impression pour ses débuts samedi soir à Wolverhampton. Gifted Icon est aussi une sœur de Masked Marvel (Montjeu), lauréat du St Leger (Gr1) et étalon au haras d’Étreham. Comme le dit Ghislain Bozo, qui a signé le bon à 70.000 € : « C’est une première page que l’on connaît bien. »

Gifted Icon avait aussi connu un bon update pour cette vente d’élevage Arqana : son 2ans Maki Maki (Makfi) a, pour sa deuxième sortie, pris la deuxième place du Prix Delahante (L). Ghislan Bozo a expliqué : « On voit que, lorsque l’on croise cette jument avec des étalons de vitesse, cela marche bien. Il faudra donc s’inspirer de cela. Je l’ai achetée pour un éleveur allemand qui est amoureux de cette famille. Elle va donc partir en Allemagne. »

MICHEL ZEROLO NE LAISSE PAS PASSER LA MÈRE DE ROCKEMPEROR

#422    MOTIVATION (F9)            Muhtathir & Jade Island, par Jade Hunter          160.000 €

            Pleine de Wootton Bassett

            Acheteur : Oceanic Bloodstock Inc.

            Vendeur : Haras du Mézeray

            Éleveur : Haras du Mézeray S.A.

« Pourquoi ? La réponse est en bas de la page. » Michel Zerolo n’a pas laissé filer Motivation (Muhtathir), la mère de Rockemperor (Holy Roman Emperor) qui, en 2019, a pris la deuxième place du Prix La Force (Gr3), avant de se classer bon sixième du Qipco Prix du Jockey Club (Gr1), puis de très bien courir pour prendre la troisième place des Belmont Derby Invitational Stakes (Gr1). Michel Zerolo a ajouté : « Je l’ai achetée pour moi. Elle est la mère d’un bon cheval, que Chad Brown aime bien. C’est une jeune jument, pleine d’un bon étalon et c’est une très belle famille. »

Jade Island, la mère de Motivation, est une propre sœur de Yagli (Jade Hunter), lauréate du Manhattan Handicap (Gr1), de l'United Nations Handicap (Gr1) et du Gulfstream Park BC Handicap (Gr1). La troisième mère est la matrone Best in Show (Traffic Judge), laquelle a produit la gagnante de Kentucky Oaks (Gr1) Blush with Pride, elle-même à l’origine de Rags to Riches, Jazil, Peeping Fawn ou encore Thewayyouare. Best in Show est aussi la mère de Monroe, qui compte parmi ses descendants des éléments comme Cityscape ou Bated Breath. On doit aussi à Best in Show une certaine Minnie Hauk, aïeule de Denon, Chimes of Freedom, Aldebaran ou encore Spinning World.

LES FOALS

UNE WOOTTON BASSETT DE LA FAMILLE DE PRIDE POUR HUBERT GUY ET SES AMIS

#239    F         Wootton Bassett & Sarai, par Nathaniel   140.000 €

            Acheteur : Bloodstock Management Services

            Vendeur : Haras de Grandcamp

            Éleveur : Charles Barel

Hubert contre Hubert… Hubert Guy a eu le dernier mot sur Hubert Honoré pour cette belle pouliche par Wootton Bassett, à 140.000 €. C’est le deuxième produit de la mère, Sarai (Nathaniel), qui n’a pas couru. Elle a une yearling par Free Eagle. Sarai est très bien née : c’est une fille de Specifically (Sky Classic) et elle est donc une sœur de Speciosa (Danehill Dancer), lauréate des 1.000 Guinées. Specifically est une sœur de Pride (Peinte Célèbre), lauréate des Champion Stakes, de la Hong Kong Cup et du Grand Prix de Saint-Cloud (Grs1). Au haras, Pride a donné One Foot in Heaven (Fastnet Rock), lauréat notamment du Grand Prix de Chantilly et du Prix du Conseil de Paris (Grs2). Elle est aussi la mère de Queen (Kingman), âgée de 3ans, deuxième du Prix Prince d’Orange (Gr2) et des Pride Stakes (Gr3). Queen est tardive et capable de remporter son Groupe en 2020 et la page de catalogue peut encore s’étoffer pour ce lot 239.

Hubert Guy a commenté : « Je l’ai achetée pour une association d’amis dans le but de la revendre l’an prochain à Deauville : il y a Lavinia Fabre, Louis Baudron, Gaël Lhermite et moi. Cette pouliche a tout : le modèle, elle se déplace très bien, elle est issue d’une très belle famille. »

LE HARAS DES CAPUCINES ACTIF

#276    M        Starsbangledbanner & Tokyoite, par Dream Ahead      80.000 €

            Acheteur : Haras des Capucines

            Vendeur : HSV Agency

            Éleveur : Hervé Dardenne

#306    F         Shalaa & Al Nofor, par Shamardal           68.000 €

            Acheteur : Haras des Capucines

            Vendeur : Haras de Castillon

            Éleveur : Non référencé

Michel Zerolo et Éric Puerari ont été actifs du côté des foals ce dimanche. Michel Zerolo a signé le bon à 80.000 € pour le lot 276, un poulain par Starspangledbanner issu de Tokyoite (Dream Ahead), qui avait remporté le Prix de la Hauquerie (F) pour les couleurs du haras d’Étreham et l’entraînement de Christophe Ferland. C’est le deuxième produit de la jument, qui a une yearling par Territories. La deuxième mère est Tocopilla (Medaaly), lauréate du Prix Casimir Delemarre (L) et troisième du Prix Fille de l’Air (Gr3). C’est une famille allemande, celle de Turfkönig (Anfield), de Tiberius Caesar (Zieten), et d’une famille vivante dans laquelle on retrouve Young Rascal (Intello), triple lauréat de Gr3 en Angleterre : Chester Vase, Legacy Cup Stakes et St Simon Stakes. Il a pris la neuvième place du Hong Kong Vase (Gr1) ce dimanche, mais la piste rapide de Sha Tin n’est probablement pas pour lui convenir.

Michel Zerolo a commenté : « C’est un beau poulain, très athlétique, qui se déplace très bien. Il descend d’une belle famille allemande, bien connue. Il va certainement repasser en vente l’an prochain. »

En famille connue. Michel Zerolo et Éric Puerari sont allés jusqu’à 68.000 € pour obtenir le lot 306, une pouliche par Shalaa et Al Nofor (Shamardal). Cette dernière a été élevée au haras des Capucines et avait été achetée 200.000 € yearling, à la vente de yearlings d’août Arqana, par Nicolas de Watrigant pour Al Shaqab Racing. Entraînée par Richard Hannon, elle a pris une deuxième et une quatrième places en deux sorties. La deuxième mère, la Darley First Fleet (Woodman), a donné French Navy (Shamardal), lauréat du Prix des Chênes, des Diomed Stakes et des Earl of Sefton Stakes (Grs3). Éric Puerari a commenté : « C’est un peu un retour aux sources. Nous avions vendu sa mère, Al Nofor. La deuxième mère a 21ans mais continue encore de produire. Nous sommes contents de réinvestir dans cette famille. »

SAGE MELODY POUR UN CLIENT DE GÉRARD LARRIEU

#375    SAGE MELODY (F9)         Sageburg & Desert Melody, par Green Desert    90.000 €

Pleine de Le Havre

            Acheteur : Chantilly Bloodstock Agency

            Vendeur : The Channel Consignment pour Al Shahania Stud

            Éleveur : Écurie Bader

Gérard Larrieu a signé le bon à 90.000 € pour Sage Melody (Sageburg) et il nous a précisé que c’était pour le compte d’un client existant. La jument s'est classée troisième du Prix du Bois (Gr3) sous la casaque de Son Altesse le cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani. Elle a aussi servi de leader à Flotilla (Mizzen Mast) lorsqu'elle a gagné la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). Sage Melody, issue de l’étalon du haras du Mont Goubert Sageburg (Johannesburg), a déjà donné trois gagnants. Le premier, Fauneta (Anabaa Blue), est lauréate de son maiden à Toulouse à 2ans. Le deuxième, Azer (Le Havre), a gagné quatre courses et il était pris en valeur 42. Le troisième, Emblématique (Siyouni), a remporté une Classe 2 cette année à 2ans à Marseille.

La deuxième mère a donné Desertar (Zamindar), troisième du Prix Luthier (L). La troisième mère n'est autre que l'excellente Marie de Ken (Kendor), lauréate du Prix Fille de l'Air (Gr3), mais aussi deuxième du Prix de Condé (Gr3). Elle a produit l'étalon Charmo (Charnwood Forest), vainqueur de Gr2 et placé de Gr1 aux États-Unis, et Ana Marie (Anabaa), lauréate des Prix d'Harcourt (Gr2) et Vanteaux (Gr3), deuxième des Nassau Stakes et du Prix Vermeille et troisième du Prix de Diane (Grs1). Au haras, cette dernière a donné Ana Americana (American Post), gagnante du Prix Casimir Delamarre (L) et troisième du Prix Saint-Alary (Gr1).

VIVA GLORIA PART EN AUSTRALIE

#291    VIVA GLORIA (F4)           Reliable Man & Vive La Reine, par Big Shuffle  75.000 €

            Acheteur : Belmont Bloodstock Agency

            Vendeur : Ronald Rauscher

            Éleveur : Gestüt Auenquelle

La production de Reliable Man (Dalakhani) connaît une belle réussite en Australie et Nouvelle-Zélande, où l’étalon du haras d’Annebault a notamment donné Miami Bound (Kennedy Oaks, Gr1) ou encore Sentimental Miss (Al Basti Equiworld Nz Oaks, Gr1). L’Australien Damon Gabbedy a eu le dernier mot à 75.000 € pour Viva Gloria (Reliable Man), une élève du Gestüt Auenquelle qui est montée trois fois sur le podium au niveau Listed en bon terrain en Allemagne. Le courtier, qui est par ailleurs le représentant d’Arqana en Australie et Nouvelle-Zélande, nous a expliqué : « Elle va aller en Australie et rejoindre Burnewang North, chez Cathy Hains, dans l’État du Victoria. Nous voulions une jument européenne pour la croiser avec un étalon australien. »

La mère a donné un autre black type avec Vive Marie (Jukebox Jury), deuxième du Grosser Preis des Gestut Haus Zoppenbroich (L, 1.600m) et troisième du Stutenpreis des Gestüts Winterhauch (L, 1.850m). C’est la famille de l’étalon du haras de Longechaux, Vif Monsieur (Doyen). Ce gagnant de quatre Grs3 en Allemagne s’est aussi classé deuxième du Preis von Europa (Gr1).

LA NIÈCE DE FLAG OF HONOUR POUR LEONIDAS MARINOPOULOS

#418    CHRYSALE (F4)     High Chaparral & Hunza Dancer, par Danehill Dancer            70.000 €

Pleine de Ribchester

            Acheteur : Scea Marmion

            Vendeur : Haras du Hoguenet

            Éleveur : Haras de Meautry

Dario Hinojosa a signé le bon à 70.000 € pour le compte de la Scea Marmion, c’est-à-dire Léonidas Marinopoulos. Cette jument est une fille d'High Chaparral (Sadler’s Wells), lequel est le père de mère d’Helene Paragon (Stewards' Cup & Queen's Silver Jubilee Cup, Grs1), A Raving Beauty (Just a Game Stakes & First Lady Stakes, Grs1), The Wow Signal (Prix Morny, Gr1)… Elle a gagné un handicap sur 2.500m en valeur 33 et elle est pleine du prometteur Ribchester (Iffraaj). Le produit à naître reproduit donc le croisement de son oncle, Samothrace (Iffraaj), troisième du Prix Charles Laffitte (L). La deuxième mère a donné cinq black types, dont Flag of Honour (Galileo), gagnant du St Leger irlandais (Gr1), Air Chief Marshal (Danehill Dancer), deuxième des Phoenix Stakes (Gr1) et Foxtrot Romeo (Danehill Dancer), deuxième des 2.000 Guinées d’Irlande (Gr1).

LE HARAS DES CAPUCINES S’OFFRE LA MÈRE D’OCEAN FANTASY

#498    OCÉANIE (F9)        Dansili & Ombrie, par Zafonic       115.000 €

Pleine de Cloth of Stars

            Acheteur : Éric Puerari

            Vendeur : Haras du Mézeray

            Éleveur : Haras du Mézeray

Éric Puerari n’a pas hésité à aller jusqu’à 100.000 € pour avoir le dernier mot sur Océanie (Dansili), une belle et grande jument. Il a ensuite déclaré : « La jument n’est ni jeune, ni vieille. Mais le vendeur m’a dit que son foal était très beau. Alors cela m’a encouragé et nous lui avons fait confiance. Nous l’avons achetée avec les clients habituels du haras. C’est une inspiration de dernière minute. » Le troisième produit de la jument, Ocean Fantasy (Make Believe), a gagné le Preis von der Winterkönigin (Gr3), la meilleure course allemande pour les pouliches de 2ans, dont la lauréate devient souvent favorite pour les classiques de la saison suivante outre-Rhin. En tout cas la génération des 2ans allemands en 2019 semblait très forte (Alson, Critérium International, Gr1, Rubaiyat, Gran Criterium, Gr2…) Son yearling par Soldier Hollow (In the Wings) a été acquis 75.000 € sur ce ring il y a quelques semaines par Nicolas de Watrigant. Océanie est une fille de Dansili (Danehill), lequel est le père de mère de 47 black types en 2019. C’est une sœur de Watar (Marju), gagnant des Prix Chaudenay et Maurice de Nieuil (Grs2). La deuxième mère, One Way Street (Habitat), a donné cinq black types dont Grape Tree Road (Caerleon), lauréat du Grand Prix de Paris (Gr1). One Way Street est à l’origine de pas moins de 26 black types et cette souche a bien réussi au haras du Mézeray, notamment grâce à Silas Marner (Muhtathir), lauréat du Prix Edmond Blanc (Gr3) puis étalon au haras de Saint-Vincent.

 

L’INSPIRATION JAPONAISE DE CRISPIN DE MOUBRAY

#463    NAMIBIE (F4)         Dark Angel & Mambia, par Aldebaran    100.000 €

Pleine de Le Havre

            Acheteur : Crispin de Moubray

            Vendeur : La Motteraye Consignment

            Éleveurs : Éric Puerari, Oceanic Bloodstock & Ariane Gravereaux

Parfois, cela paye d’étudier à fond le catalogue. Namibie (Dark Angel), acquise à réclamer, a gagné un handicap en valeur 38. Sa mère, Mambia (Aldebaran), a gagné le Prix du Calvados (Gr3) et son troisième produit, Danon Justice (Kingman), s’est classé quatrième de Gr2 au Japon. Après avoir signé le bon à 100.000 €, Crispin de Moubray nous a expliqué : « Le catalogue signale trois victoires japonaises pour Danon Justice. Et je suis allé vérifier sur internet, il a remporté deux stakes là-bas [c’est-à-dire deux courses de niveau Listed, ndlr]. Katsumi Yoshida a d’ailleurs acheté Mambia et elle a été saillie par de bons étalons. Comme on a pu le voir avec la production de Via Medici (Medicean), il connaît une belle réussite avec les juments achetées en France. En outre, Namibie est pleine de Le Havre (Noverre) et à mon sens, elle convenait vraiment bien à cet étalon. Je l’ai achetée pour un ami irlandais et elle va quitter la France. » L’étalon du haras de Montfort & Préaux a prouvé qu’il croisait bien avec cette famille. Namibie a en effet la même deuxième mère qu’Olendon (Le Havre), lauréate du Prix Finlande (L) puis deuxième du Prix Saint-Alary (Gr1). La troisième mère a produit Incanto Dream (Galileo), vainqueur du Prix Maurice de Nieuil (Gr2) et deuxième du Qatar Prix du Cadran (Gr1), et Atlando (Hernando), gagnant du San Luis Obispo Handicap (Gr2) et du Knickerbocker Handicap (Gr3).

LES FOALS

PHILIPP VON STAUFFENBERG FAIT SON MARCHÉ

#411    F         Wootton Bassett & Green Diamond Lady            , par Johannesburg  190.000 €

            Acheteur : Philipp von Stauffenberg

            Vendeur : La Motteraye Consignment

            Éleveur : Haras du Mont-dit-Mont

Philipp von Stauffenberg a vendu cinq yearlings pour un total d’un million de Gns lors du Book 1 de Tattersalls. Lors du Book 2, il a vendu pour un autre million 12 yearlings. C’est notamment dans ses mains que sont passés Lucky Speed (Derby allemand & Grosser Preis von Berlin, Grs1). Lors de cette vente de décembre, il n’a acheté qu’un seul foal, ce lot 411, pour 190.000 €. Présenté par La Motteraye Consignment, cette fille de Wootton Bassett a été élevée par le haras du Mont-dit-Mont. Le pinhooker nous a expliqué : « C’est une belle pouliche, avec beaucoup de qualité. Elle marche très bien et a une belle page de catalogue. Sa sœur est black type à 2ans. La deuxième mère a remporté une Breeders' Cup. » Green Diamond Lady (Johannesburg), la mère, a gagné deux courses aux États-Unis avant de donner trois gagnants : Tikitiki (Fastnet Rock), deuxième de Classe 1, Next Factor (Iffraaj), gagnant en France et pris en valeur 39, mais également Lady Galore (Raven's Pass), lauréate du Prix des Rêves d'Or - Jacques Bouchara (L). La deuxième mère, Spain (Thunder Gulch), a gagné six Groupes dont la Breeders’ Cup Distaff (Gr1). Elle a ensuite donné Dreamtheimpossible (Giant’s Causeway), troisième du Fillies’ Mile (Gr1), et Plan (Storm Cat), deuxième des Secretariat Stakes (Gr1).

UNE NIÈCE DE SEA CALISI POUR CHARLES BRIÈRE ET SES ASSOCIÉS

#241    F         Almanzor & Sea Claria, par Sinndar        125.000 €

            Acheteur : Fairway Partners

            Vendeur : La Motteraye Consignment

            Éleveur : Christopher Richard Hirst

Les produits d’Almanzor (Wootton Bassett) sont bien reçus par le marché et selon les données disponibles sur Global Stallions, ils ont été vendus plus de trois fois le prix de saillie lors de leur conception (35.000 €). À 125.000 €, le lot 241 s’est vendu légèrement au-dessus de la moyenne de son père. Il a été acquis par Charles Brière et le groupe d’investisseurs avec lesquels il réalise des pinhookings. Sa mère, Sea Claria (Sinndar), prise en valeur 34,5, a gagné deux courses en plat. Son premier produit, Seawhatyouthink (So you Think), a été exporté en Australie après avoir gagné en France. La deuxième mère, l’allemande Triclaria (Surumu), a donné trois bons chevaux dont la quadruple lauréate de Groupe Sea Calisi (Youmzain). Cette gagnante des Beverly D. Stakes (Gr1) est le seul gagnant de la production de Youmzain (Sinndar). Triclaria a également donné Tareno (Saddlers' Hall), lauréat du Premio Federico Tesio et du Preis der Sparkassen Finanzgruppe (Grs3), ou encore l’étalon Timos (Sholokhov), sur le podium du Grand Prix de Chantilly et du Prix Foy (Grs2).

UN RIBCHESTER POUR SÉBASTIEN DESMONTIL

#279    M        Ribchester & Trainnah, par Pivotal          80.000 €

            Acheteur : Chauvigny Global Equine

            Vendeur : Haras de Castillon

            Éleveur : Nasser Abdulla Al Mesned

Ribchester (Iffraaj) fut un remarquable cheval de course, lauréat de six Groupes, dont quatre Grs1, pour plus de trois millions d’euros de gains. Proposé à 20.000 € par Darley en Irlande, ses premiers foals se sont vendus pour un prix moyen de 58.977 € cette année. Sébastien Desmontil n’a pas hésité à aller jusqu’à 80.000 € pour décrocher ce lot 279 et il nous a expliqué : « C’est un beau poulain qui marche bien. Son frère, à l’entraînement chez Mathieu Brasme, semble avoir de la qualité et il offrira peut-être un update à cette page lors des ventes de yearlings en 2020. Ce foal est en effet destiné à repasser en vente. Pivotal (Polar Falcon) est un père de mère exceptionnel et la famille est très vivante. »

Élevé par Nasser Abdulla Al Mesned, ce lot 279 est le deuxième produit de Trainnah (Pivotal), lauréate de deux courses sur 2.000m à 3ans en Angleterre. La deuxième mère, la lauréate black type Whazzat (Daylami), a donné l'étalon James Garfield (Exceed and Excel), gagnant des Mill Reef Stakes (Gr2) et deuxième du Prix Maurice de Gheest (Gr1). C’est la famille d’Uni (More than Ready), lauréate de trois Grs1 dont le Breeders' Cup Mile (Gr1), mais aussi celle de Rafha (Diesis), gagnante du Prix de Diane (Gr1) et surtout mère du grand étalon Invincible Spirit (Green Desert), et de Kodiac (Danehill), un père très recherché chez les 2ans.

JAMIE RAILTON EN TERRAIN CONNU

#255    M        Wootton Bassett & Sous le Soleil, par Tizway      75.000 €

            Acheteur : Cill Dara Bloodstock

            Vendeur : Élevage des Trois Rivières

            Éleveur : Hervé Viallon

Le prix de saillie de Wootton Bassett (Iffraaj) est passé de 4.000 € en 2015 à 40.000 € en 2019. Cette explosion a été possible grâce à la réussite de l’étalon du haras d’Étreham, dont les yearlings ont trouvé preneur pour une moyenne de 79.000 € alors qu’ils ont été conçus au tarif de 20.000 €. Pour 75.000 €, Jamie Railton a obtenu un foal de cet étalon en pariant sur le fait que ce reproducteur va continuer à progresser commercialement. Mais il a d’autres raisons d’être attiré par Wootton Bassett. C’est en effet ce courtier qui l’a vendu 49.000 £ en tant que yearling pour le compte de son éleveur. L’homme de Cill Dara Bloodstock nous a expliqué : « Il va rester en France pour avoir les primes et certainement revenir pour être vendu sur ce ring. » La mère, Sous le Soleil (Tizway), a gagné deux courses en France, une sur les haies et une en plat où elle était prise en valeur 31. La deuxième mère, Que Belle (Seattle Dancer), a gagné le Preis der Diana et l’Henkel Rennen (Grs2), mais elle est également montée sur le podium du Prix Ganay et de l’Aral-Pokal (Grs1). Au haras, elle a donné huit gagnants dont Osidy (Storm Cat), lauréat des Will Rogers Stakes (Gr3) et Quetsche (Gone West), gagnante du Prix de Royaumont (Gr3). 

LE PREMIER PRODUIT DE FAZENDERA POUR HUBERT GUY

#392    M        Shalaa & Fazendera, par Elusive City      75.000 €

            Acheteur : Hubert Guy Bloodstock

            Vendeur : Haras de l’Hôtellerie

            Éleveur : Christopher Richard Hirst

La production de Shalaa (Invincible Spirit) ne cesse de faire parler d’elle dans les ventes européennes et ses premiers 2ans sont attendus avec impatience en 2020. À 75.000 €, Hubert Guy a acheté un foal juste en-dessous de la moyenne de l’étalon du haras de Bouquetot. Il est destiné à repasser en vente. C’est le premier produit de Fazendera (Elusive City), une jument qui avait débuté en faisant impression, avant de caler au niveau Listed puis de remporter le Prix Jean de Tauriac (Classe 1). La troisième mère, Altamura (El Gran Senor), lauréate de deux Listeds, a donné sept gagnants, dont Alamanni (Elusive Quality), placée de Gr3 en Italie, et Aynthia (Zafonic), deuxième du Prix de Royaumont (Gr3) et lauréate ensuite du Premio Mario Incisa (Gr3) sous l’entraînement d'Henri-Alex Pantall. Aynthia a produit deux black types, dont Copperbeech (Red Ransom), troisième du Prix Marcel Boussac (Gr1).

UNE PETITE-FILLE D’EN PUBLIC POUR NICOLAS LEFEVRE ET SES ASSOCIÉS

#307    F         Wootton Bassett & Alta Stima, par Raven’s Pass            65.000 €

            Acheteur : Equos Racing International

            Vendeur : Haras d’Étreham

            Éleveur : Haras d’Étreham

Nicolas Lefèvre achète régulièrement des foals pour un groupe de jeunes investisseurs et ces derniers repassent en vente l’année suivante. C’est notamment le cas d’une fille de Wootton Bassett (Iffraaj) revendue 65.000 € cette année. Le courtier renouvelle sa confiance à l’étalon du haras d’Étreham en achetant pour 65.000 € une foal présentée par le même haras. Il nous a ensuite expliqué : « C’est une très belle pouliche, issue d’un étalon que j’adore. Pour une fille de Wootton Bassett dont la mère est gagnante de Listed, je pense que le prix est intéressant. » Alta Stima (Raven’s Pass), la mère, a gagné le Prix Solitude (L) et elle a déjà donné un gagnant. En Public (Rainbow Quest), la deuxième mère, a donné 14 produits à Frédéric Bianco, dont neuf black types ! Il s’agit notamment de Kreem (Hurricane Run), gagnant du Prix du Lys (Gr3), Sardaukar (Royal Academy), troisième du Grand Prix de Paris et du Gulfstream Park Breeders' Cup Handicap (Grs1). En Public est une sœur de Will Dancer (Green Dancer), lauréat du Gran Criterium (Gr1), et de Dancing Eagle (Bellypha), gagnant du Premio Umbria (Gr2).

ALMANZOR, C’EST TRÈS FORT

#499    M        Almanzor & Onceuponastar, par Sea the Stars   105.000 €

            Acheteur : Emerald Bloodstock

            Vendeur : La Motteraye Consignment

            Éleveur : Nadim Nasrallah

#513    F         Almanzor & Quara, par Pivotal     100.000 €

            Acheteur : Flamingo Bloodstock

            Vendeur : Haras d’Étreham

            Éleveurs : Haras d’Étreham, Riviera Equine Sarl, Scea Marmion Vauville

Ce dimanche soir, l’ensemble des premiers foals d’Almanzor vendus en Europe ont atteint un prix moyen de 105.500 €, ayant été conçus à 35.000 €...

Peter Kelly a eu le dernier mot sur Nicolas de Watrigant pour le lot 499, adjugé 105.000 €. Le poulain devrait rester en France et repasser en vente l’an prochain. La mère, Onceuponastar (Sea the Stars), est une sœur de Royal Spring (Tamayuz), lauréate du Prix Saraca (L). Ce foal est son deuxième produit et le 2ans par Scissor Kick est à l’entraînement chez Mikel Delzangles pour Gérard Augustin-Normand. Il s’agit de la souche de My Kingdom of Life (Kingmambo), lauréat des Queen Elizabeth Stakes (Gr1) sous l’entraînement de Chris Waller.

Une belle pouliche pour Flamingo Bloodstock. Le bon a été signé à 100.000 € au nom de Flamingo Bloodstock, une entité américaine, pour le lot 513, une jolie pouliche par Almanzor. Elle a été achetée probablement dans le but de courir. C’est une petite-fille de Quanzhou (Dubawi), lauréate du Grand Prix du Nord et du Prix Volterra (Ls). C’est une famille implantée en France via le haras de La Pérelle. La troisième mère, Quezon Sun (Monsun), a aussi donné le champion stayer Mille et Mille (Muhtahir), lauréat du Qatar Prix du Cadran (Gr1). Flamingo Bloodstock est une entité encore mystérieuse qui a été active à July Selected Horses of Racing Age Sale de Fasig Tipton 2019, où elle a acheté deux lots. Flamingo Bloodstock a aussi acheté un yearling à la vente des New York Bred yearlings, moyennant 285.000 $.

SHALAA TOUJOURS POPULAIRE

#417    M        Shalaa & Hidden Cove, par Nayef 70.000 €

            Acheteur : Emerald Bloodstock Services Ltd

            Vendeur : The Channel Consignment

            Éleveurs : Suc. de Moratalla, Alban Chevalier du Fau, Pierre-Hugues Henry

Les premiers yearlings de Shalaa, le sire du haras de Bouquetot, ont été très bien accueillis aux ventes en 2019 et ses foals continuent d’être aussi populaires : huit lots vendus lors des deux premiers jours de vente, pour un prix moyen de 60.375 € et un chiffre d’affaires de 483.000 €.

Le bon a été signé à 70.000 € au nom d’Emerald Bloodstock pour le lot 417, un poulain par Shalaa et troisième produit de la bonne Hidden Cove (Nayef), deuxième du Prix Solitude (L), du Prix Belle de Nuit (L, à l’époque) et troisième du Prix Scaramouche (L). Hidden Cove est une sœur de Court Canibal (Montjeu), lauréat du Prix Exbury (Gr3), et de Timepecker (Dansili), lauréate du Prix Occitanie (L).

UN AL WUKAIR POUR JEAN-CLAUDE SEROUL

#396    M        Al Wukair & Felcine, par Duke of Marmalade   70.000 €

            Acheteur : Alain Decrion

            Vendeur : Haras de Bourgeauville

            Éleveur : Élevage Haras de Bourgeauville

Alain Decrion, avec Jean-Claude Seroul au restaurant, l’a emporté à 70.000 € pour le lot 396, un foal issu de la première production d’Al Wukair, étalon au haras du Bouquetot. C’est le troisième produit de Felcine (Duke of Marmalade), deuxième des Prix Zarkava et Mélisande (Ls) et troisième du Premio Regina Elena (Gr3). Jean-Claude Seroul et Alain Decrion ont dit : « C’est un très beau poulain, simplement. Il est très bien né, la mère galopait. Nous avons été battus à plusieurs reprises et nous ne pensions pas qu’il allait faire un tel prix mais nous le voulions. Il va partir au haras du Cadran. »

LE SEUL OASIS DREAM DE LA VENTE POUR SAM SANGSTER

#488    M        Oasis Dream & Needleleaf, par Observatory       50.000 €

            Acheteur : Sam Sangster Bloodstock

            Vendeur : Haras d’Haspel

            Éleveur : Haras d’Haspel

C’était le seul foal d’Oasis Dream de la vente… Et c’est un croisement d’un étalon de Juddmonte sur une famille de Juddmonte ! La mère, Needleleaf (Observatory), est une élève du haras du prince Khalid Abdullah. Elle est passée en vente à Tattersalls en 2015 et Marc-Antoine Berghgracht s’en est porté acquéreur moyennant 60.000 Gns. Ce foal est le deuxième produit de la jument, qui a une 2ans par Siyouni. Needleleaf n’a pas couru mais elle est la propre sœur d’Helleborine (Observatory), lauréate du Prix d’Aumale (Gr3) et du Prix Six Perfections (L, à l’époque), mais aussi deuxième du Prix Marcel Boussac (Gr1). Helleborine est par ailleurs la mère de la bombe Calyx (Kingman), qui a montré une vitesse folle en piste et fera sa première saison de monte, en 2020, à Coolmore. Needleleaf est aussi la propre sœur d’African Rose (Observatory), lauréate de la Sprint Cup (Gr1) et mère de Fair Eva (Frankel), laquelle fut une très bonne 2ans et qui, en remportant les Princess Margaret Stakes (Gr3), avait offert une première victoire de Groupe à son père, Frankel.

Sam Sangster a expliqué : « C’est un beau poulain, dans le moule des Oasis Dream, se déplaçant très bien. La famille est belle, avec Calyx qui s’annonce comme un étalon très attendu. Je l’ai acheté pour un de mes clients et nous n’avons pas encore décidé si nous allons le garder ou le repasser en vente. »

#446    F         Shalaa & Lady Tipperary, par Royal Applause  65.000 €

            Acheteur : Scea des Prairies

            Vendeur : La Motteraye Consignment

            Éleveur : Framont Limited

Benoît Jeffroy était en compagnie de Stephen Hillen lorsqu’il a signé le bon à 65.000 € pour ce produit de Shalaa. Née pour être précoce, avec une mère par Royal Applause (Waajib) cette pouliche est une petite-fille de la précoce et rapide Nasij (Elusive Quality), troisième des Princess Margaret Stakes et des May Hill Stakes (Grs3). Elle a donné trois gagnants, dont Rezwaan (Alhaarth), lauréat de neuf courses en plat outre-Manche.

NICOLAS CLÉMENT D’ENTRAÎNEUR À ÉLEVEUR

#300    F         Camelot & Winter Fashion, par Kendor  62.000 €

            Acheteur : Broadhurst Agency

            Vendeur : Hubert Honoré

            Éleveur : Nicolas Clément

C’est Laurent Benoit qui a signé le bon à 62.000 € pour cette fille de Camelot (Montjeu). Présentée par Hubert Honoré, elle a été élevée par l’entraîneur Nicolas Clément. Sa mère, Winter Fashion (Kendor), une Strawbridge, fut une bonne jument de vitesse. Elle avait notamment gagné le Prix Amandine (L) et elle est montée sur le podium des Prix du Pont-Neuf et Imprudence (Ls). Au haras, elle a déjà donné Street Fashion (Street Sense), deuxième des Cape Henlopen Stakes (L, 2.400m) à Delaware Park, et Flower Fashion (Flower Alley), deuxième du Prix Volterra (L) sous la férule de Nicolas Clément. En août 2018, David Menuisier a acheté son yearling par Intello (Galileo) pour 290.000 €. C'est la famille de Corrazona (El Gran Senor), gagnante des Prix des Réservoirs et Vanteaux (Grs3), puis lauréate du Beverly Hills Handicap (Gr1).