AUJOURD’HUI AUX COURSES - PAU - Forthing à la recherche d’un troisième sacre

Courses / 18.01.2020

AUJOURD’HUI AUX COURSES - PAU - Forthing à la recherche d’un troisième sacre

16 H 07 • PAU • 133e GRAND PRIX DE PAU - BIRABEN FOIE GRAS (PRIX ANDRÉ LABARRÈRE)

Gr3 - 5ans et plus - 5.300m

Ce Grand Prix de Pau a réuni 11 chevaux de qualité, dont le tenant du titre, Forthing (Barastraight), qui a également enlevé l’épreuve en 2017. Cet hiver, la préparation du cheval de Magalen Bryant a été moins idyllique que prévu puisqu’il a éjecté son jockey à la première haie dans le Prix Bernard de Dufau (L), pour son retour sur le steeple. Néanmoins, Forthing s’annonce redoutable pour sa cinquième participation au Grand Prix. Invaincu à Pau en deux sorties sur le steeple, Chinco Star (Malinas) vient de prouver qu’il avait les 5.300m dans les jambes en triomphant aisément dans le Grand Steeple-Chase de Bordeaux (L). Il devançait alors entre autres son compagnon d’entraînement El Gringo (Kamsin), qu’il va retrouver ce dimanche. El Gringo a couru à nouveau depuis, se classant troisième sur le steeple palois derrière Arlequin d’Allier (Voix du Nord), mais devant Émirat (Coastal Path), qui a entretemps conclu deuxième du Prix Bernard de Dufau. Lauréat de la Listed précitée, Shakapon (Deportivo) est sans nul doute un bon cheval, mais il va devoir prouver qu’il a la tenue nécessaire pour bien faire dans le Grand Prix. Il est l’un des deux atouts de François Nicolle avec Poly Grandchamp (Poliglote), qui n’a pas été revu depuis sa quatrième place dans le Prix La Haye Jousselin (Gr1). Quatrième de l’édition précédente, Amirande (Astarabad) vient de reprendre du moral en s’imposant facilement sur le steeple de Pau, mais le lot n’avait rien à voir avec celui de dimanche. Récente lauréate par neuf longueurs sur le steeple palois, Laterana (Saint des Saints) est une jument de classe mais elle aura fort à faire face à ses aînés, d’autant qu’elle compte seulement quatre sorties sur les gros obstacles.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2019 : Forthing (D. Cottin). 2018 : Monsamou (P. Chevillard). 2017 : Forthing (I. Pacault). 2016 : Winneyev (I. Pacault). 2015 : Vent Sombre (G. Cherel).

14 H 17 • PAU • PRIX COCKTAIL VISION (PRIX AL CAPONE II)

Haies - 4ans - 3.500m

À la découverte d’une sœur de Vroum Vroum Mag

Emmanuel Clayeux présente deux concurrents dans ce Prix Al Capone II, dont l’inédite Grise de Mag (Gris de Gris), qui possède un pedigree remarquable. Il s’agit en effet d’une sœur de la championne Vroum Vroum Mag (Voix du Nord), lauréate de 10 Groupes en Angleterre et en Irlande, dont le Christmas Hurdle, le David Nicholson Mares’ Hurdle et le Punchestown Champion Hurdle (Grs1). Grise de Mag est aussi la sœur de Dandy Mag (Spécial Kaldoun), troisième du Prix Alain du Breil (Gr1), et également la propre sœur de Cabriole Mag, gagnante du Prix d’Arles (L).

Isabelle Pacault délègue trois concurrents, dont la très bien née Gingerly (Al Namix), qui va effectuer ses débuts en compétition. Cette dernière est une sœur de l’excellent Lord Carmont (Goldneyev), vainqueur de trois Groupes à Auteuil, dont le Prix Murat (Gr2), et deuxième du Grand Steeple-Chase de Paris, mais aussi troisième du Prix La Haye Jousselin (Grs1) à deux reprises. Gingerly est aussi la sœur du double gagnant de Listed Amirande (Astarabad), qui compte une deuxième place dans le Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3), et elle est également la propre sœur du champion de cross Toutancarmont, lauréat de 12 courses dans la discipline, dont l’Anjou-Loire Challenge (L). Deuxième pour ses débuts en compétition, sur le tracé du jour, Gazette Spéciale (Sommerabend) sera également à suivre de près tout comme Goldrock Rochelais (High Rock), qui vient de débuter par une quatrième place sur les haies paloises.

16 H 42 • PAU • PRIX FRANCE BLEU BÉARN (PRIX LÉON DARAN)

Haies - 4ans - 3.300m

Les débuts d’une nièce de Cyrlight

Non-partante le 18 décembre en raison d’une irritation au boulet, Zialight (Saint des Saints) va enfin effectuer des débuts très attendus dans ce Prix Léon Daran. Estimée par son entraîneur, Gabriel Leenders, la pouliche de Patrick Boiteau est issue d’une propre sœur du champion Cyrlight (Saint des Saints), vainqueur de 13 Groupes à Auteuil, dont les Prix Ferdinand Dufaure et Maurice Gillois (Grs1). Présentée par Emmanuel Clayeux, Royale du Morvan (Poliglote) est une trois quarts sœur de l’excellent Roi Mage, vainqueur des Prix Georges Courtois (Gr2) et Romati (Gr3), mais aussi deuxième du Prix Ferdinand Dufaure et troisième du Grand Steeple-Chase de Paris (Grs1). Il faudra aussi surveiller les débuts en obstacle de What If (Iffraaj), qui a montré une certaine classe de plat sous l’entraînement d’Antoine de Watrigant, et de l’AQPS Give me Flowers (No Risk at All), qui reste sur une deuxième place à Pornichet après des débuts victorieux au Mans. Du côté des concurrentes ayant déjà couru en obstacle, Bonnœil (Rajsaman) semble détenir une bonne chance, elle qui vient de conclure quatrième sur les haies de Pau à l’issue d’un parcours sage.

13 H 10 • PAU • PRIX ROBERT LABOUCHE

Steeple-chase - 5ans - 3.800m

Fellow Mag découvre les gros obstacles

Placé de Listed à plusieurs reprises sur les haies, Fellow Mag (Gris de Gris) va effectuer ses débuts sur le steeple à l’occasion de ce Prix Robert Labouche. Le pensionnaire d’Alain Couétil n’a plus été revu depuis sa deuxième place dans le Prix François de Poncins (L), le 29 novembre à Auteuil. Sa tâche ne sera pas aisée face aux deux protégés de David Cottin, Fautina All (No Risk at All) et Fortuitous (Martaline). Gagnante de ses deux dernières courses, Fautina All va elle aussi découvrir les gros obstacles, tandis que Fortuitous vient d’effectuer de bons débuts dans la discipline en se classant deuxième du Prix Guillaume de Pracomtal, sur le tracé du jour. Tombée en dernier lieu à mi-parcours, alors qu’elle allait librement, Rio Salsas (Davidoff) possède quelques moyens sur le steeple et peut prendre part à l’arrivée ainsi que Kap Love (Kapgarde), qui va renouer avec les gros obstacles après sa deuxième place sur les haies de Pau.

12 H 10 • PAU • PRIX GÉRARD SÉREYS

Cross-country - 6ans et plus - 4.600m

Elegant Star, trois jours après

Gagnante à quatre reprises sur le cross en cinq sorties, Elegant Star (Kapgarde) va tenter de soigner ses statistiques dans ce Prix Gérard Séreys, trois jours après son succès dans le Prix Maurice Fagalde. En dernier lieu, la jument de Magalen Bryant a été étonnante en prenant aisément le meilleur sur le plat sous 72 kilos, alors qu’elle rendait 5 kilos à sa dauphine, la prometteuse Dyam’s d’Anjou (Ballingarry). Ce jour-là, cinq longueurs sanctionnaient sa supériorité au passage du poteau. Adepte de la course en tête, Elegant Star va cependant découvrir ce dimanche la distance des 4.600m, et il ne faudrait pas qu’elle en fasse trop. Face à elle, il y a notamment Urgent de Grégaine (Truth or Dare), qui vient de fournir une très bonne performance en se classant troisième du Prix Fairplay derrière Dunquin (Balko) et Disco d’Authie (Discover d’Auteuil), alors qu’il découvrait les fromages palois. Auteur d’une rentrée victorieuse sur le cross de Nancy, après presque un an d’absence, Papy Mamy (Ballingarry) a ensuite conclu cinquième dans un très bon lot, pour son retour à Pau. Fragile mais doué, ce pensionnaire de Patrice Quinton avait notamment terminé deuxième du Grand Cross de Pau (L), en 2017. Supplémenté au départ, l’anglo-arabe Djahilor (Ilbarritz) aura fort à faire face à une telle opposition, lui qui reste sur une troisième place dans le Prix Jean Granel. Confirmé sur ce parcours, Utah de la Coquais (Nidor) a cependant besoin de rassurer après plusieurs performances décevantes, tout comme Baldaquin (Shaanmer), qui n’a pu finir son parcours en dernier lieu à Pau.

11 H 40 • PAU • PRIX DE LASSEUBE

Classe 2 - 3ans - 2.000m

Confirmation attendue pour Waltham

Deuxième pour ses débuts sur le mile toulousain, Waltham (Wootton Bassett) a ensuite ouvert son palmarès par six longueurs dans un maiden sur les 1.800m de Lyon-La Soie. Le pensionnaire de Christophe Ferland va devoir se méfier en priorité de l’expérimenté Wally’s Kokonut (Olympic Glory), qui a fait l’arrivée à quatre reprises en autant de sorties. Après avoir gagné son maiden sur les 1.600m de Toulouse, le poulain de Jean-Pierre Barjon a conclu très proche troisième d’une Classe 2, sur les 1.400m de Pau. Deuxième pour ses débuts sur les 1.400m de Mont-de-Marsan, Viroflay (Air Chief Marshal) s’est ensuite imposé sur le mile palois et aura son mot à dire, d’autant qu’il va bénéficier de la décharge de Guillaume Guedj-Gay. Il faudra également suivre les deux pensionnaires de Didier Guillemin : Mr Sunshine (Rajsaman), qui vient de s’imposer dès sa deuxième sortie sur le tracé du jour, et Amankatkay (Panis), qui reste sur un facile succès dans un réclamer sur ce parcours. Confirmée sur le sable, Adorata (Pedro the Great) va tenter sa chance pour la première fois à ce niveau après sa très facile victoire dans un réclamer à Pornichet.