KEENELAND JANUARY SALE - Coup d’envoi d’une longue saison

International / 12.01.2020

KEENELAND JANUARY SALE - Coup d’envoi d’une longue saison

La saison des ventes aux États-Unis démarre ce lundi avec Keeneland January, où, réparti en cinq sessions, est proposé un catalogue très riche composé de 1.856 sujets de tout âge et pour tous les budgets. L’année dernière, le marché du pur-sang avait affiché un chiffre d’affaires de 1.074 millions de dollars (965,33 M€), dont 46,75 millions (42 M€) générés par cette seule vente. Cette année, l’offre s’est étoffée au point d’obliger l’agence à ajouter une session de plus. C’est surtout le créneau des yearlings qui est concerné.

Les premiers yearlings, une offre qui augmente. Ceux qui étaient des foals jusqu’au 31 décembre sont passés de 601 à 804, c’est-à-dire un bon tiers en plus. Il y a plusieurs raisons à cela. Les analystes américains s’accordent tous sur un point : l’année dernière, beaucoup de pinhookers sont repartis de la vente de Keeneland de novembre sans chevaux et avec leur argent dans les poches suite à la concurrence du consommateur final, le propriétaire qui fait courir. Les éleveurs ont donc décidé de proposer sur le marché des short yearlings, lesquels, en novembre, n’étaient pas encore prêts à passer sous les feux des enchères. Les petits, avec un chiffre d’affaires de 13,95 millions (12,53 M€) représentaient 29,8 % d’un marché dominé par les poulinières et les femelles sortant ou étant à l’entraînement. Cette année, le segment des yearlings offre quatre American Pharoah (Pioneerof the Nile), trois Arrogate (Unbridled’s Song), douze produits de l’étalon révélation Constitution (Tapit), huit Frosted (Tapit), dont les yearlings ont séduit les acheteurs en 2019, et neuf sujets issus de la première saison du champion Gun Runner (Candy Ride). Les étalons plus confirmés sont aussi fortement représentés.

Des wild cards d’exception. Malgré l’augmentation de l’offre de short yearlings, les femelles assureront le gros de la recette. Ce lundi, pour ne citer que deux sujets, seront proposées comme wild cards Meets Expectations (Valid Expectations), la mère du double lauréat de Gr1 World of Trouble (Kantharos), pleine d’Uncle Mo (Indian Charlie), et la gagnante de Gr2 Stormy Embrace (Circular Quay). Inflamed (Unusual Heat), mère de Mo Forza (Uncle Mo), lauréat de Gr1 et meilleur 4ans sur le gazon aux États-Unis, a été ajoutée au catalogue de mardi.