NOUVEAUX ÉTALONS - Pour Moi, un gagnant de Derby au haras de Cercy

Élevage / 19.01.2020

NOUVEAUX ÉTALONS - Pour Moi, un gagnant de Derby au haras de Cercy

En 2020, le haras de Cercy s’enrichit d’une nouvelle recrue pour l’obstacle avec l’arrivée de Pour Moi (Montjeu), qui était auparavant stationné en Irlande. Lauréat du Derby d’Epsom (Gr1), ce dernier s’affirme de plus en plus en tant que père de sauteurs.

Par Alice Baudrelle

Après huit saisons de monte en Irlande, Pour Moi va donc entamer sa première année au haras en France. En plat, on lui doit notamment Wings of Eagle (Derby d’Epsom, 3e de l’Irish Derby, Grs1), Sacred Elixir (J.J. Atkins Stakes, Gr1), Savvy Six (3e du Derby allemand, Gr1), Only Mine (Lacken Stakes, Gr3, 2e des Greenlands Stakes, Gr2), My Swashbuckler (3e du Prix Chaudenay, Gr2), Diamonds Pour Moi (Prix Belle de Nuit, L), Freedom Beel (Premio Botticelli, L) … Mais c’est en tant que père de sauteurs que Pour Moi s’affirme de plus en plus. En obstacle, il a déjà donné plusieurs black types avec Look my Way (2e du JCB Triumph Trial Juvenile Hurdle, Gr2), Wolf Prince (2e du Knight Frank Juvenile Hurdle, Gr2), ou encore Repetitio (3e du Prestbury Juvenile Hurdle, Gr2).

Déjà plus de 90 réservations en 2020. Jacques Cyprès, président de la Société coopérative agricole des éleveurs de chevaux de course qui gère le haras de Cercy, nous a expliqué : « Nous avons recruté le cheval en parlant avec les gens de Coolmore, qui nous l’ont proposé. Ils avaient déjà son fils en Irlande, Wings of Eagle, et ils ont pensé que notre région était propice à l'accueil de Pour Moi, qui avait été orienté vers l’obstacle. Avant son arrivée, nous n’avions pas le sang de Montjeu (Sadler’s Wells) à Cercy. Pour Moi est un cheval très bien fait avec une belle robe, qui se déplace bien. De plus, il a un bon caractère. Il était entraîné en France, donc on le connaît bien ! C’est un gagnant de Derby qui a lui-même produit un lauréat de Derby. Au mois de décembre, il a donné six gagnants individuels sur les obstacles en France, Angleterre et Irlande confondus, dont Wolf Prince, qui a ensuite conclu deuxième du Knight Frank Juvenile Hurdle (Gr2) et qui s’est encore imposé le 11 janvier dernier, à Fairyhouse. Pour Moi a reçu un bon accueil puisqu’il a déjà plus de 90 réservations de saillies, et je pense qu’il est très intéressant pour l’obstacle. »

Une brillante carrière écourtée prématurément. Après des débuts sages à 2ans, Pour Moi ouvre son palmarès dès sa deuxième sortie dans le Prix des Feuillants (course B), sur les 1.800m de Longchamp. À 3ans, il effectue sa rentrée dans le Prix La Force (Gr3), concluant proche troisième derrière Baraan (Dalakhani), futur placé du Prix du Jockey Club (Gr1), et Prairie Star (Peintre Célèbre), qui confirma un mois plus tard en s’adjugeant le Prix Hocquart (Gr2). Pour Moi décroche ensuite son premier Groupe en s’imposant facilement dans le Prix Greffulhe (Gr2) devant Bubble Chic (Chichicastenango), futur deuxième du Jockey Club. En juin 2011, le cheval est envoyé en Angleterre par André Fabre afin de disputer le prestigieux Derby d’Epsom (Gr1) et brise le signe indien en devenant le premier vainqueur entraîné en France depuis Empery (Vaguely Noble), qui avait remporté le Derby en 1976 sous l’entraînement de Maurice Zilber. Ce jour-là, Pour Moi devançait plusieurs gagnants de Gr1, à l’image de Treasure Beach, Récital, Masked Marvel ou encore Seville. Sa préparation pour le Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) sera malheureusement compromise par une blessure à l’entraînement, qui sonna le glas de sa carrière sportive.

Un pedigree d’exception. Pour Moi est un fils du crack Montjeu, dont on connaît la capacité à produire de futurs bons étalons d’obstacle (Camelot, Authorized, Walk in the Park, Montmartre, Motivator, Scorpion, Fame and Glory…). Il est d’ailleurs issu du même croisement que le quintuple lauréat de Gr1 Fame and Glory (Montjeu x Shirley Heights), disparu prématurément en 2017 suite à une crise cardiaque. La mère de Pour Moi, Gwynn (Darshaan), a donné deux autres gagnants black types : Kissed (Galileo), gagnante des Salsabil Stakes (L) sur 2.000m, mais surtout l’excellente Gagnoa (Sadler’s Wells), lauréate des Prix des Réservoirs et Pénélope (Grs3), deuxième des Prix de Diane et Saint-Alary et troisième des Irish Oaks (Grs1). Au haras, cette dernière a notamment produit Étoile (War Front), gagnante à 2ans des Juvenile Sprint Stakes (Gr3) sur 1.200m. La deuxième mère de Pour Moi, Victoress (Conquistador Cielo), est une sœur d’Awaasif (Snow Knight), lauréate des Yorkshire Oaks et du Gran Premio del Jockey Club et troisième du Prix de l’Arc de Triomphe (Grs1), de Royal Lorna (Val de l’Orne), deuxième du Premio Lydia Tesio (Gr1, à l’époque), et de Konafa (Damascus), deuxième des 1.000 Guinées (Gr1). Awaasif a donné la gagnante des Oaks d’Epsom (Gr1) Snow Bride (Blushing Groom), qui n’est autre que la mère du champion Lammtarra (Nijinsky), vainqueur du Prix de l’Arc de Triomphe, du Derby d’Epsom et des King George VI & Queen Elizabeth Stakes (Grs1).

POUR MOI

Montjeu & Gwynn, par Darshaan

Derby d’Epsom (Gr1)

Prix Greffulhe (Gr2)

Stationné au haras de Cercy (58)

3.500 € H.T. (P.V.) ou 3.000 € H.T. (P.V.) pour les adhérents de la coopérative

 

 

 

Northern Dancer

 

 

Sadler’s Wells

 

 

 

 

Fairy Bridge

 

Montjeu

 

 

 

 

 

Top Ville

 

 

Floripedes

 

 

 

 

Toute Cy

POUR MOI (M12)

 

 

 

 

 

 

Shirley Heights

 

 

Darshaan

 

 

 

 

Delsy

 

Gwynn

 

 

 

 

 

Conquistador Cielo

 

 

Victoress

 

 

 

 

Royal Statute