PRIX DE LASSEUBE (CLASSE 2) - Waltham ** entame sa route vers le Jockey Club

Courses / 19.01.2020

PRIX DE LASSEUBE (CLASSE 2) - Waltham ** entame sa route vers le Jockey Club

PAU, DIMANCHE

En ouvrant son palmarès dans un maiden à Lyon-La Soie, devant plusieurs poulains qui ont répété, Waltham ** (Wootton Bassett) avait laissé une belle impression. Dans le Prix de Lasseube (Classe 2), le poulain de Marie-Thérèse Dubuc-Grassa et M Horse Racing a fait mieux que confirmer. Longtemps dernier dans une course sans train, il a été déboîté par Julien Augé en dehors à l’entrée de la ligne droite. Son pilote n’a pas eu besoin de le solliciter et Waltham s’est détaché de lui-même, pour l’emporter de deux longueurs et demie devant Amankatkay (Panis). Mr Sunshine (Rajsaman) a été courageux pour conserver la troisième place.

Le rêve du Jockey Club. À l’issue de la course, Christophe Ferland avait les yeux qui brillaient en parlant de Waltham. Et il y a de quoi. Certes, son pensionnaire n’a gagné qu’une Classe 2, mais en laissant beaucoup d’espoir en vue de devenir un cheval de Groupe. Il a tout pour lui, les lignes, le modèle, la classe et les origines. Nous lui attribuons donc une JDG Rising Star. Son entraîneur nous a déclaré : « C’est un bon poulain avec une histoire de copains autour de lui. Son éleveur est François Rohaut qui est un concurrent mais aussi un ami, tout comme ses propriétaires. Nous verrons comment il va évoluer mais nous espérons qu’il nous emmènera jusqu’en mai. On pense au Jockey Club, mais il devra passer les étapes préparatoires auparavant. Il reste du chemin à parcourir. Pour le moment, nous sommes dans le rêve. Nous savons que nous avons un bon cheval. Le matin, il travaille très bien. C’est un poulain bien né, qui fait tout bien. Aujourd’hui, il n’y a pas eu beaucoup de train mais il a su faire la différence sur une accélération. »

Un neveu de Baïne. Élevé par François Rohaut au haras du Berlais, Waltham est passé deux fois sur le ring d'Arqana. Yearling, alors qu'il était présenté par le haras d'Étreham, il a été vendu 110.000 € au haras du Saubouas, qui l'a racheté pour la même somme à la breeze up. C'est un fils de Wootton Bassett, étalon au haras d'Étreham, et de Baki (Turtle Bowl), gagnante de deux courses et dont il est le premier produit. Baki est une sœur de Baïne (Country Reel), lauréate du Prix Finlande (L) et deuxième de la Poule d'Essai des Pouliches (Gr1), de Bassamba (American Post), lauréate du Prix de la Seine (L), et de Wajnah (Redoute's Choice), gagnante du Prix Urban Sea (L). Il s'agit donc de la souche à l'origine de Balbonella (Gay Mécène), laquelle remporta le Prix Robert Papin (Gr1, à l'époque) avant de devenir une formidable poulinière. Elle a donné deux étalons, Anabaa (Danzig), lauréat de la July Cup et du Prix Maurice de Gheest (Grs1), et Key of Luck (Chief's Crown), lauréat du Prix d'Arenberg (Gr3), mais aussi Always Loyal (Zilzal), lauréate de la Poule d'Essai des Pouliches (Gr1), ou encore Country Belle (Seattle Slew), la mère de Country Reel (Danzig), lequel est le père de Baïne.

 

 

 

Zafonic

 

 

Iffraaj

 

 

 

 

Pastorale

 

Wootton Bassett

 

 

 

 

 

Primo Dominie

 

 

Balladonia

 

 

 

 

Susquehanna Days

WALTHAM ** (M3)

 

 

 

 

 

 

Dyhim Diamond

 

 

Turtle Bowl

 

 

 

 

Clara Bow

 

Baki

 

 

 

 

 

Second Empire

 

 

Benzolina

 

 

 

 

Balouchina