AUJOURD’HUI AUX COURSES - AUTEUIL

Courses / 23.02.2020

AUJOURD’HUI AUX COURSES - AUTEUIL

15 h 35 • AUTEUIL • PRIX ROBERT DE CLERMONT-TONNERRE

Gr3 - Steeple-chase - 5ans et plus - 4.400m

Une finale hivernale et déjà un parfum de Grand Steeple

Avancé de six jours par rapport aux dernières saisons, le Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3) est ainsi plus éloigné du Prix Troytown (Gr3). Et à première vue, cette décision a été la bonne puisqu’il y aura douze partants en lice dans ce premier Groupe menant au Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). Ce Clermont-Tonnerre s’annonce comme une finale des Grands Steeples de Cagnes et Pau, tout en ayant attiré de sérieux postulants à la grande épreuve du 17 mai. Parmi ces derniers, on peut citer Kapdam ** (Kapgarde), deuxième du Prix Maurice Gillois (Gr1). Âgé de 5ans, il va affronter des chevaux ayant plus de métier, mais le représentant de la casaque Corveller est désormais endurci. Il est capable de bien courir frais et il se trouve bien placé au poids. Lauréat en solitaire du Prix Fondeur (L), Enjeu d’Arthel (Saddler Maker) arrive à son zénith avec l’âge. Il a le potentiel pour courir le Grand Steeple avec une chance. Le terrain lourd sera un atout pour lui et le représentant Cyprès peut briller d’emblée. Farnice (Saddler Maker) a remporté les Prix La Périchole et Orcada (Grs3), tout en étant devancé nettement par Kapdam dans le Maurice Gillois. Son entraîneur, François Nicolle, avait envisagé de lui concocter un programme de couverture, mais il va finalement attaquer son année d’emblée face aux meilleurs. S’il ne se montre pas trop allant, le cheval de Franck Deliberos peut réaliser un numéro. Sainte Saône (Sainte des Saints) a progressé tout au long de la saison 2019, terminant son année par deux victoires de Groupe. Désormais obligée d’aller face à l’élite, elle n’a pas tout montré et peut dominer les hongres dans ce Gr3. D’autant plus qu’elle court bien fraîche et apprécie le terrain lourd. Poly Grandchamp (Poliglote) va se présenter avec déjà une course dans les jambes, puisqu’il a fini troisième du Grand Prix de Pau (Gr3). Il fera partie des nombreux candidats aux places. Amour du Mathan (Saint des Saints) a un profil similaire à Sainte Saône puisqu’elle aussi n’a fait que franchir les paliers en 2019. Son entraîneur, Arnaud Chaillé-Chaillé, va la courir dans ce Gr3 pour mieux affiner son programme et ce sera un test pour elle.

En provenance de Pau et Cagnes. Si l’on fait abstraction de Poly Grandchamp, il y a cinq chevaux qui arrivent des meetings hivernaux. C’est le cas par exemple de Laskalin (Martaline), l’X de la course. Le pensionnaire de Mikaël Mescam a réalisé un sans-faute à Pau, restant invaincu en trois sorties sur le steeple. Il va découvrir les gros obstacles d’Auteuil, directement au meilleur niveau, mais il a le profil d’un cheval de Groupe. Suite à sa démonstration dans le Grand Steeple-Chase de Bordeaux (L), Chinco Star (Malinas) a déçu dans le Grand Prix de Pau, avant de montrer du mieux dans la Grande Course de Haies paloise (L). Il apprécie le terrain lourd et ses performances à Auteuil ont souvent été bonnes. Émirat ** (Coastal Path) arrive aussi de Pau en condition plus avancée. Mais ses sorties en terrain pénible ne sont pas les mêmes que sur une piste plus rapide. Gianicolo ** (Balko) s’est distingué au Pont-Long en partant devant, mais ce lundi, le lot n’a rien à voir. Ce sera un sérieux test pour lui et son jeune pilote Sacha Bouche. Deuxième du Grand Prix de la Ville de Nice (Gr3), Meredith (Soldier of Fortune) va devoir prouver qu’elle peut faire aussi bien à ce niveau-là à Auteuil. Après un succès et plusieurs places dans de gros handicaps, Cafertiti (Fairly Ransom) n’a plus trop le choix des engagements et s’essaiera face à l’élite.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2019 : Le Costaud (G. Macaire). 2018 : Saint Goustan Blue (D. Bressou). 2017 : Mali Borgia (P. Cottin). 2016 : As d’Estruval ** (G. Macaire). 2015 : Monsamou (P. Chevillard). 2014 : Argentique (A. Adeline de Boisbrunet).

14 h 25 • AUTEUIL • PRIX VARAVILLE

Haies - 4ans - 3.600m

Un melting pot de qualité

Dans le Prix Varaville, célèbre course à conditions sur les haies pour 4ans, on retrouve des profils de chevaux très variés allant d’éléments appelés à disputer les bonnes courses, en haies comme en steeple, les gros handicaps voire les réclamers si ça passe mal ce lundi. Parmi les douze partants, on a hâte de revoir Sergent Pepper’s (Martaline), troisième pour ses débuts à Pau en comblant beaucoup de terrain. Le poulain défendant la casaque Jathière devrait se plaire à Auteuil, comme son frère Roi Mage (Poliglote), troisième du Grand Steeple (Gr1). Très estimé par son entraîneur, Gabriel Leenders, qui n’a pas hésité à le débuter dans le Prix Emilius, Gentilhomme (Poliglote), fils de Sanouva ** (Muhtathir), lauréate du Prix Congress (Gr2), sera l’un des concurrents à suivre de près. Il a les moyens de briller dans une telle course. Selon son entraîneur, Guillaume Macaire, Hodois Has (No Risk at All) est un vrai cheval d’Auteuil. Il a gagné dans un bon style à Pau et fera partie des chevaux en vue. Mauricius (Kapgarde) a fini quatrième du Prix Congress (Gr2) et va faire sa réapparition sur les haies avant de revenir en steeple, à l’image de Galant du Chenet (Martaline), vrai poulain d’Auteuil, bien placé avec la décharge de son apprenti Baptiste Le Clerc. Geryville (Rail Link) a dévoilé des moyens intéressants en fin d’année, finissant troisième du Prix Isopani. Il possède une première chance s’il affiche sa valeur d’emblée. Betong Emery (Enrique), Coolabah (Nathaniel), Galant des Boulats (Rail Link) et Pinaclouddown (Battle of Marengo) viennent de courir le Prix Christian Mahé à Pau et tenteront de profiter de leur forme.

16 h 45 • AUTEUIL • PRIX JEAN-CLAUDE ÉVAIN

Steeple-chase - 5ans et plus - 3.700m

Bounwell retrouve Auteuil

Le Prix Jean-Claude Évain s’annonce très intéressant à suivre avec plusieurs concurrents de qualité en piste comme Bounwell (Irish Wells), l’un des rois cagnois, vainqueur de la Grande Course de Haies (L), qui va retrouver le steeple. Le parcours de la course devrait lui convenir et lui permettre d’afficher sa meilleure valeur. Spanish One (Spanish Moon) n’a pas démérité dans la Grande Course de Haies de Pau (L) après avoir vaincu dans un gros handicap. Bon cheval de steeple dans sa jeunesse, il va retrouver les gros obstacles avec de très hautes ambitions. Son entraîneur, Mikaël Mescam, pense en effet qu’il va se régaler dans la discipline avec ce sauteur. Excellente jument, Vauquoise (Ungaro) a fini troisième de cette course en 2018 et a remporté le Grand Steeple de Craon (L) la même année. Très régulière, elle fera partie des chevaux à suivre, de même que Garasil (Blue Brésil), vainqueur sur le tracé en 2018 et affûté puisqu’il a couru à Pau, et Bandero (Balko).