BLUE DIAMOND STAKES - Tagaloa, un japonais plus précoce que les australiens

International / 22.02.2020

BLUE DIAMOND STAKES - Tagaloa, un japonais plus précoce que les australiens

CAULFIELD (AU), SAMEDI

C’est une première : un poulain conçu au Japon et né en Australie a remporté un Gr1. Et pas n’importe quel Gr1, puisqu’il s’agit des Blue Diamond Stakes, la première course du circuit de sélection pour les 2ans dotée de 1,5 million de dollars australiens (916.000 €) d’allocations. Le poulain Tagaloa (Lord Kanaloa), outsider à 25/1, s’est imposé à l’issue d’un parcours très compliqué, voyageant depuis le départ en troisième épaisseur nez au vent, alors que le peloton a avalé les premiers 800m en 45”05. Il a pris l’avantage à 200m du poteau, mais le grand favori, Hanseatic (Street Boss), qui avait sagement patienté le long de la corde, est parvenu à prononcer son effort. Trent Busuttin, le mentor de Tagaloa, avec sa compagne, Natalie Young, a alors déchanté et on l’a même entendu, lors d’un ralenti, lancer un mot anglais qui commence par "F"…  Heureusement pour lui, Tagaloa s’est relancé et a conservé une tête au passage du poteau.

Le cheval d’un couple. Le couple Busuttin-Young, après avoir commencé il y a vingt ans à Singapour, puis exercé une dizaine d’années chez eux, en Nouvelle-Zélande, a décidé de s’installer en Australie à la fin de la saison 2016, après un succès dans l’Australian Derby (Gr1) avec Tavago (Tavistock). Tagaloa leur a offert un premier Gr1 depuis ce déplacement. C’est en tout cas un tournant dans leur carrière, car tous les professionnels néo-zélandais sont considérés traditionnellement comme davantage performants avec les chevaux de tenue. Trent Busuttin a expliqué : « Mon poulain a eu un parcours exécrable. Quand j’ai vu Hanseatic venir l’attaquer, j’ai pensé que c’était fini et j’ai crié "F…". Tagaloa a trouvé le courage pour repousser son rival. On savait qu’il pouvait progresser beaucoup après sa quatrième place dans le Blue Diamond Prelude (Gr3) et il a nous donné raison. » Tagaloa est engagé dans les Golden Slipper et les Sires Produce Stakes (Grs1).

Un quatrième Gr1 pour Lord Kanaloa. Tagaloa est le fruit de la collaboration entre Katsumi Yoshida et Arrowfield Farm. C’est pour 300.000 AU$ (183.000 €) que Trent Busuttin a déniché le poulain chez Magic Millions Gold Coast, avant de le syndiquer avec 18 propriétaires associés. Il est le douzième lauréat de Groupe et le quatrième de Gr1 issu de Lord Kanaloa (King Kamehameha), qui cette année officie à 20 millions de yens (165.000 €). La mère, Vasilissa (Heart’s Cry), a gagné une course sur le dirt au Japon. La deuxième mère, Penkenna Princess (Pivotal), lauréate de Gr3 en Angleterre, s’est classée deuxième, battue de très peu par Saoire (Pivotal), dans les 1.000 Guinées irlandaises (Gr1). Elle a très bien produit au Japon en donnant trois placés de Groupe.

Vasilissa est désormais en Australie, où elle a produit une yearling par Not a Single Doubt (Redoute’s Choice), morte quelques jours après sa naissance, et une foal par le même étalon.