H.H. THE AMIR SILVER SWORD - Lady Princess, une classe à part

International / 22.02.2020

H.H. THE AMIR SILVER SWORD - Lady Princess, une classe à part

DOHA (QA), SAMEDI

Malheureuse sur cette piste au mois de décembre, Lady Princess (General) a fait oublier ce faux pas en gagnant de 11 longueurs ce samedi à Doha ! Associée à Christophe Soumillon, elle s’est bien élancée cette fois et la course était dès lors déjà gagnée. Emporio (Josco du Cayrou) est deuxième, avec cinq longueurs d’avance sur Ginkeau (Divamer). Thomas Fourcy, l’entraîneur de la représentante de Khalifa bin Sheail Al Kuwari, a déclaré : « Lady Princess est petite, mais son cœur est énorme. Avec un bon parcours, elle a pu faire parler sa classe. Elle était aussi peut-être plus en forme qu’en décembre et nous avons changé quelques détails le matin. Elle devrait être invaincue. Comme tous les ans, je suis heureux de venir courir au Qatar et c’est formidable de gagner pour la première fois cette course. Elle va un peu se reposer à présent, après deux longs voyages cet hiver. C’est une pouliche exceptionnelle et nous comptons sur elle pour l’automne. Elle sera capable d’attaquer les juments d’âge en France. »

La belle journée de Chantilly Bloodstock. Lady Princess est par ailleurs la première femelle à avoir réalisé le doublé Al Rayyan Cup Prix Kesberoy, face aux mâles, et Qatar Arabian Trophy des Pouliches (Grs1 PA). Cette pouliche a été achetée à l’amiable par Gérard Larrieu après cette première victoire. Le courtier réalise un beau samedi, puisqu’il a aussi acheté Al Malhouf (Dutch Art), le lauréat de H.H. The Amir Shalfa. L’homme de Chantilly Bloodstock a été l’un des premiers à inciter ses clients à venir courir au Qatar, notamment avec Marinous (Numerous) en 2010.

La sœur de Mister Ginoux. Lady Princess est une fille de General (Amer), étalon au haras du Grand Courgeon. Paul Basquin, Lisa et Pierre Deymonaz ont acheté Lady Princess à l’élevage auprès de Bruno Bellaud. La pouliche a ensuite pris la direction du haras du Saubouas. Sa mère, Nacrée Al Maury (Kesberoy), acquise par Bruno Bellaud sur les conseils de Martial Boisseuil, avait remporté le Prix Damas (Gr3 PA). L’an dernier, le yearling de cette jument a été vendu 240.000 € à Al Shaqab Racing, sur le ring d’Arqana. Son premier produit, Mister Ginoux (Amer), est étalon au haras de Thouars pour le compte d’Al Shaqab Racing. Lauréat de cinq courses, il s’est imposé dans le Qatar International Trophy (Gr1 PA), dans le Derby des Pur-Sang Arabes de 4ans (Gr2 PA), devant Gazwan (Amer), et dans le French Arabian Breeders’ Challenge à Toulouse (Gr3 PA). Nectarine Al Maury (Baroud III), la deuxième mère, a donné No Risk Al Maury (Kesberoy), lauréat de dix Groupes et aujourd’hui étalon à succès pour le compte de Shadwell au haras de Saint-Faust. Nectarine Al Maury est aussi la grand-mère de No Problem Al Maury (Dormane), gagnant du President of the UAE Cup Malazgirt Trophy (Gr1 PA). Il s’agit de la grande souche de Nevada II (Djanor).