PRIX DE SARRANCE (HAIES) - Sa Carlex fait parler son courage

Courses / 02.02.2020

PRIX DE SARRANCE (HAIES) - Sa Carlex fait parler son courage

PAU, DIMANCHE

Récente deuxième sur ce parcours derrière Katy Love (Enrique), Sa Carlex (Saddex) a remporté sa troisième victoire dans ce Prix de Sarrance (Haies), dimanche sur l’hippodrome de Pau. La pouliche de Laurence Gagneux, Jacques Laporte, Élodie Douard et du haras de Montgermont disposait pour la première fois de la décharge de Baptiste Le Clerc. Partie au sein d’un peloton groupé, la pensionnaire de Guillaume Macaire s’est rapidement rapprochée du groupe de tête. Coanimatrice de l’épreuve avec Gallylea (Lord du Sud), Sa Carlex a pris plusieurs longueurs d’avance devant les tribunes et a galopé seule en tête jusqu’au retour du peloton à la mi-ligne d’en face. En deuxième position pour rentrer dans le dernier tournant, la pouliche a profité de la défaillance de Gallylea pour se retrouver de nouveau seule aux commandes avant aborder la dernière difficulté. Attaquée par Vale Quainthe (Vale of York) sur le plat, Sa Carlex a bien réagi aux sollicitations de son jockey. Elle a su repousser jusqu’au bout les attaques, s’imposant d’une courte tête. Gallylea s’est bien ressaisie pour finir et termine à la troisième place, quatre longueurs plus loin, résistant d’un nez au bon retour de Gallingarry (Ballingarry).

Une jument polyvalente. Sa Carlax a débuté sa carrière sur les haies d’Auteuil par une quatrième place au mois de mai 2019, derrière la bonne Messagère (Saint des Saints), lauréate du Prix Sagan (Gr3) par la suite. Ce dimanche à Pau, Daniel Allard, copropriétaire de la gagnante, nous a confié : « C'est un plaisir d'avoir fait le déplacement. C'est une pouliche qui a des atouts. Mais elle est généreuse et nous a fait peur devant les tribunes. Elle a aussi été gourmande dans ses sauts, mais elle l'a fait. » En selle sur la lauréate, Baptiste Le Clerc, nous a dit : « Elle l'a bien fait. C'est une pouliche très convenable, complète et qui est droitière. Elle est polyvalente aussi et donne tout ce qu'elle a. »

La famille de Filoucyos. Élevée par Laurence Gagneux, Sa Carlex est une fille de Sa Carla (Satri), gagnante à deux reprises sur les gros obstacles de province et placée sur les haies d’Auteuil et d’Enghien. Sa Carlex est son premier produit. Sa Carla a un 3ans nommé Été de Carl (Sommerabend), qui est à l’entraînement chez Larissa Kneip et compte deux places en cinq sorties, ainsi qu’un 2ans nommé Diamond Carl (Diamond Boy). La deuxième mère, Acarla (Akarad), s’est imposée à 3ans au niveau réclamer sur le mile de Fontainebleau. Outre Sa Carla, elle a donné deux vainqueurs en plat, Acarlina (Alberto Giacometti) et Boukabar (Kutub). La troisième mère, Fleur Boréale (Sicyos), a gagné huit courses en plat. C’est une propre sœur de Filoucyos, vainqueur du Prix Georges Trabaud (L, à l’époque). 

 

 

 

 

Northern Dancer

 

 

Sadler’s Wells

 

 

 

 

Fairy Bridge

 

Saddex

 

 

 

 

 

Irish River

 

 

Remote Romance

 

 

 

 

Aviance

 SA CARLEX (F4)

 

 

 

 

 

 

Mujadil

 

 

Satri

 

 

 

 

Laramie

 

Sa Carla

 

 

 

 

 

Akarad

 

 

Acarla

 

 

 

 

Fleur Boréale