PRIX GASTON PHOEBUS (STEEPLE-CHASE)  Laskalin en cheval d’avenir

Courses / 02.02.2020

PRIX GASTON PHOEBUS (STEEPLE-CHASE) Laskalin en cheval d’avenir

PAU, DIMANCHE

À tout juste 5ans, pour sa troisième sortie en steeple, Laskalin (Martaline) a remporté haut les sabots le Prix Gaston Phoebus, la consolante du Grand Prix de Pau (Gr3). Le représentant de ML Bloodstock Ltd a donc fait un truc, demeurant ainsi invaincu sur le steeple en trois sorties à Pau. Peut-être avons-nous vu avec le pensionnaire de Mikaël Mescam un futur vainqueur du Grand Prix Palois ? Laskalin semble avoir le profil pour une épreuve comme celle-là, même s’il n’a encore jamais couru à Auteuil et que rien ne lui interdit de bien faire là-bas dans le futur. Attentiste en cinquième position, il n’a pas fait d’erreur dans le parcours et est venu librement dans le sillage des leaders en face. Dans le tournant final, Laskalin a temporisé et s’est assuré l’avantage sur la dernière haie. Uniquement sollicité aux bras par son jockey, Damien Mescam, il a creusé l’écart dans les cent derniers mètres pour l’emporter aisément. Eden Conti (Khalkevi) a patienté à l’arrière-garde avant de faire mouvement en face. Sur le plat, il a cédé face à Laskalin, mais le protégé d’Hector de Lageneste s’est remarquablement défendu pour terminer deuxième. Il a devancé Amirande (Astarabad), qui s’est bien ressaisi après avoir paru un peu en difficulté dans le parcours. L’animateur, Crack de Rêve ** (Loxias), s’est classé quatrième.

La patience a payé avec Laskalin. Entraîneur de Laskalin, Mikaël Mescam nous a dit : « Cela fait plaisir de gagner ce Prix Gaston Phoebus, qui fait partie des belles épreuves du meeting. Laskalin est encore très jeune, il a très peu couru, mais c’est un bon cheval. Nous avons pris notre temps avec lui et il nous l’a bien rendu. Nous verrons plus tard si c’est un cheval de Grand Prix. » Jockey du cheval, Damien Mescam a ajouté : « C’est top de monter des chevaux comme lui. Il n’a que 5ans et le meilleur est devant lui. »

Un frère de Laskaline. Élevé par Christine Cheyrou, Laskalin est un fils du regretté Martaline (Linamix) et de Laskadya (Lashkari), gagnante de deux courses en plat, dont il est le dernier produit. Laskadya est la mère de Laskaline (Martaline), gagnante des Prix Duc d'Anjou (Gr3), Chambly et Magne (Ls, à l'époque), et Antoine de Palaminy (L), de Kinglaska (Kingsalsa), vainqueur de la Grande Course de Haies d'Enghien (Gr3) à 4ans, et de Triple Agent (Agent Bleu), troisième du Grand Steeple-Chase de Deauville (L).

La deuxième mère, Akadya (Akarad), a gagné le Prix de Thiberville et s’est classée deuxième du Prix des Tuileries (Ls). Elle a notamment donné Aka Lady (Sanglamore), lauréate du Prix Petite Étoile (L) et mère de Dancing Lady (Dansili), gagnante du Prix de la Seine (L) et deuxième du Prix de Lutèce (Gr3), et de Private Banking (Anabaa), double lauréate de Listed aux États-Unis.

 

 

 

Mendez

 

 

Linamix

 

 

 

 

Lunadix

 

Martaline

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Coraline

 

 

 

 

Bahamian

LASKALIN (H5)

 

 

 

 

 

 

Mill Reef

 

 

Lashkari

 

 

 

 

Larannda

 

Laskadya

 

 

 

 

 

Akarad

 

 

Akadya

 

 

 

 

Sauce Royale