RUBRIQUE LES NOUVEAUX ÉTALONS - Gammarth, un double lauréat de Groupe sur le sprint au haras de Chantemerle

Élevage / 02.02.2020

RUBRIQUE LES NOUVEAUX ÉTALONS - Gammarth, un double lauréat de Groupe sur le sprint au haras de Chantemerle

Après deux saisons de monte en Suède, Gammarth (Layman) est revenu en France au haras de Chantemerle, où il a vu le jour. Double gagnant de Gr3 sur 1.200m, le cheval a fait preuve de longévité en performant de 3ans à 7ans.

Gérard Mimouni, éleveur-propriétaire du cheval, nous a dit : « Gammarth revient au haras où il est né, ce qui est amusant. Je l’avais envoyé faire la monte en Suède car beaucoup de clients norvégiens et suédois se sont intéressés à lui. Multiple gagnant de Groupe, Gammarth est un cheval solide et il l’a prouvé en faisant une longue carrière. Henri-Alex Pantall, son ancien entraîneur, a dit de lui : "C’était un cheval très sain, doté d’un très beau modèle et très facile à entraîner, qui s’est montré courageux tout au long de sa carrière chez moi". Tous les gens qui sont venus le voir lors de la Route des étalons l’ont trouvé très beau, et m’ont dit qu’ils ne s’attendaient pas à voir un cheval aussi puissant. J’avais proposé d’offrir une saillie aux 15 premières personnes qui m’appelleraient, et l’offre a rapidement été bouclée. »

Un vrai cheval de vitesse. Gammarth a fait carrière sous la coupe d’Henri-Alex Pantall, qui a su le faire durer à bon niveau durant trois années consécutives. Gagnant à 3ans sur les 1.500m de la P.S.F. de Deauville, le cheval s’est révélé l’année suivante sur 1.200m en remportant un Quinté à Maisons-Laffitte, avant de se classer deuxième des Prix de Ris-Orangis (Gr3), du Cercle (L) et de Meautry (Gr3). À 5ans, il a conclu deuxième, à une tête de Catcall (One Cool Cat), pour sa rentrée dans le Prix Cor de Chasse (L), puis a signé un premier succès black type dans le Prix Servanne (L) devant American Devil (American Post). Gammarth a ensuite terminé troisième du Prix du Gros-Chêne (Gr2), puis deuxième du Goldene Peitsche (Gr2) à Baden-Baden. À 6ans, il s’est de nouveau classé deuxième du Prix de Meautry (Gr3), avant de remporter son premier Groupe dans le Prix de Seine-et-Oise (Gr3). L’année suivante, il a conservé son titre dans l’épreuve mansonnienne face à 11 adversaires. Gammarth a terminé sa carrière avec 6 victoires et 21 places en 52 sorties, en ayant été performant en terrain souple comme en bon terrain. Il a conclu à 18 reprises à l’arrivée des épreuves black types auxquelles il a participé, en 31 tentatives à ce niveau.

Le meilleur fils de Layman. Gammarth est le meilleur produit issu du précoce Layman (Sunday Silence), qui fut un 2ans de top-niveau sous l’entraînement d’André Fabre. Vainqueur du Prix de Cabourg (Gr3), il se classa également deuxième du Prix Morny et très proche troisième du Prix Jean-Luc Lagardère (Grs1). À 3ans, Layman rejoignit les boxes de Saeed bin Suroor et remporta les Sovereign Stakes (Gr3), lors de son premier essai sur le mile. Outre Gammarth, on lui doit Boldogsag (Prix des Réservoirs, Gr3), Marypop (Prix Allez France, Gr3 & Prix Zarkava - Fonds Européen de l’Élevage, L), Acunta (2e de l’Alberto Solari Magnasco et 3e du St Leger chilien, Grs1), Avantage (2e Prix La Rochette, Gr3), Laygirl (2e Prix Bertrand du Breuil, Gr3), Prima Noa (3e Prix Vanteaux, Gr3), Regatta (Prix des Lilas & des Sablonnets, Ls), Queen Bubble (2e Prix Charles Laffitte, L), Herbouilly (3e Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles, L)… Layman s’est aussi révélé en tant que père de sauteurs grâce à San Benedeto (Maghull Novices' Chase, Gr1) et l’épatant The Stomp (Prix Romati, Gr3 à deux reprises & Prix de la Gascogne, Gr3). La troisième mère de Gammarth, Shining Water (Kalaglow), a remporté les Solario Stakes (Gr3) et s’est classée troisième du Fillies’ Mile (Gr2, à l’époque). Au haras, elle a donné naissance à pas moins de six black types dont Tenby (Caerleon), lauréat du Grand Critérium et troisième des Eclipse Stakes (Grs1), Bude (Dancing Brave), troisième du Racing Post Trophy (Gr1), et Bright and Clear (Danehill), deuxième des Oaks d’Italie (Gr1). Cette dernière a donné Exospheric (Beat Hollow), vainqueur des Jockey Club Stakes (Gr2) et placé de Gr1 en Australie à plusieurs reprises.

GAMMARTH

Layman & Emouna Queen, par Indian Ridge

Prix de Seine-et-Oise (Gr3) (2 fois)

Prix Servanne (L)

Stationné au haras de Chantemerle (14)

1.500 € H.T. (P.V.)

 

 

 

Halo

 

 

Sunday Silence

 

 

 

 

Wishing Well

 

Layman

 

 

 

 

 

Nureyev

 

 

Laiyl

 

 

 

 

Alydaress

GAMMARTH (M12)

 

 

 

 

 

 

Ahonoora

 

 

Indian Ridge

 

 

 

 

Hillbrow

 

Emouna Queen

 

 

 

 

 

Caerleon

 

 

Maya Cove

 

 

 

 

Shining Water