THE SUN MET (GR1) - One World et Byleveld plus durs que Ryan Moore

International / 01.02.2020

THE SUN MET (GR1) - One World et Byleveld plus durs que Ryan Moore

KENILWORTH (ZA), SAMEDI

MJ Byleveld se souviendra à jamais de ce samedi. Le très expérimenté pilote a signé la plus belle victoire de sa carrière en remportant le Sun Met (Gr1), l’Arc de Triomphe du Cap, en selle sur One World (Captain Al). À l’issue d’une belle empoignade, il a conservé une tête d’avance sur Ryan Moore, qui était associé au tenant du titre, Rainbow Bridge (Ideal World). Outsider à 15/1 malgré sa deuxième place dans le Queen’s Plate (Gr1), One World n’avait jamais brillé sur 2.000m et était davantage considéré comme un miler. Byleveld a monté une course parfaite en positionnant immédiatement One World dans le sillage de l’animateur, Head Honcho (Querari), lequel a imprimé à la course un train soutenu. De son côté, Ryan Moore a confortablement placé Rainbow Bridge en troisième position. One World a pris le relais à 500m du poteau, mais tous les turfistes pensaient que tôt ou tard, le grand Ryan Moore allait avoir course gagnée. Il a trouvé sur sa route un vrai roc, One World ne lâchant rien sous la pression de Rainbow Bridge. À distance, on retrouve le favori, Hawwaam (Silvano), un peu tendu aux boîtes, qui a dû se contenter de la troisième place, à trois grandes longueurs.

Où l’on reparle de Caerlina. One World, acheté 425.000 rands (29.300 €) par son entraîneur, Vaughn Marshall, à la vente de yearling du Cap, est issu du regretté Captain Al (Al Mufti), champion sire en Afrique du Sud à plusieurs reprises et décédé avant la saison 2017. Sa mère, Aquilonia (Giant’s Causeway), élevée en Angleterre où elle n’a pas gagné un penny, a rejoint l’Afrique du Sud en 2008. One World est son premier gagnant de Groupe. Elle est issue d’une souche française. La deuxième mère, Leonilla (Caerleon), deuxième du Prix de Malleret (Gr2), est une propre sœur de Caerlina, lauréate du Prix de Diane (Gr1), qui a donné deux gagnants de Groupe au Japon. Caerlina est aussi la deuxième mère d’Al Wukair (Dream Ahead).