WINTER DERBY (GR3) - Dubai Warrior, la leçon du maestro Dettori

International / 22.02.2020

WINTER DERBY (GR3) - Dubai Warrior, la leçon du maestro Dettori

LINGFIELD (GB), SAMEDI

Le vieux maestro n’a rien perdu de son art cet hiver. En selle sur Dubai Warrior (Dansili), Lanfranco Dettori a ouvert la saison 2020 (sa trente-cinquième !) avec un succès à la Frankie dans le Winter Derby (Gr3), ce samedi sur la P.S.F. de Lingfield. Le pilote italien a poussé en tête le pensionnaire de John Gosden, qui a pris quatre longueurs d’avance, et il a ensuite endormi ses rivaux. C’est dans le dernier tournant, quand le grandissime favori, Bangkok (Australia), a prononcé son effort en troisième épaisseur, que Dettori a sollicité Dubai Warrior, qui est reparti de plus belle pour s’imposer par près de trois longueurs. Court House (Dawn Approach) a complété le jumelé Gosden, devant un décevant Bangkok.

Un cheval qui doit prendre confiance. Dubai Warrior était l’un des candidats au Derby de John Gosden l’année dernière, mais il a connu des problèmes et a loupé la première moitié de la saison. Lanfranco Dettori nous a confié : « Il possède beaucoup de talent, mais il est fragile dans sa tête. Il sue beaucoup et gaspille son énergie avant la course. Cette fois, ils m’ont laissé faire ce que je voulais et Dubai Warrior s’est régalé… Il ne lui manque rien pour devenir un vrai bon cheval, il doit juste prendre de la confiance et du courage. C’est pour ça qu’on a toujours cherché des courses faciles. S’il prend son job dans le bon sens, il a une belle carrière devant lui. » Dubai Warrior ira sur l’Easter Classic, la finale de l’All Weathers Championships, qui aura lieu le 10 avril. Lanfranco, quant à lui, prendra son avion pour Riyad jeudi : « Je connais déjà assez bien la piste, depuis à peu près vingt ans. Je monterai True Self (Oscar), la jument de Willie Mullins, dans la course sur gazon longue de 2.100m, Gronkowski (Lonhro) dans la belle, Dark Power (Dark Angel), le cheval de Bahreïn dans le sprint sur le gazon, ainsi que d’autres chevaux. Je n’ai pas un vrai favori mais ce sera quand même un très beau meeting, avec le défi des jockeys et plein de bonnes courses. »

Un deuxième gagnant de Groupe pour Mahbooba. Dubai Warrior est le 84e lauréat de Groupe issu de Dansili (Danehill), qui a pris sa retraite peu après le début de la saison 2018. Sa dernière génération complète est donc celle des 2ans. Le pedigree du poulain, comme presque tous ceux des élèves du cheikh Mohammed bin Khalifa Al Maktoum, est loin d’être banal. Sa mère, Mahbooba (Galileo), est née en Australie mais a fait carrière en Afrique du Sud. Elle a gagné le Golden Slipper (Gr1) pour Mike de Kock, avant de s’imposer dans les UAE 1.000 Guineas (L) et de se classer deuxième des UAE Oaks (Gr3) et de l’UAE Derby (Gr2) de Khawlah (Cape Cross), mère du Derby winner Masar (New Approach). Elle n’a pas vraiment connu la réussite en Europe et a ajouté à son palmarès les Balanchine Stakes (Gr2), à 4ans. Dubai Warrior est son deuxième gagnant de Groupe après Mootasadir (Dansili), qui a triomphé sur la P.S.F. de Dundalk dans les Diamond Stakes (Gr2). Mahbooba a une 2ans par Kingman (Invincible Spirit).