Adieu War Emblem, le champion des occasions manquées

International / 11.03.2020

Adieu War Emblem, le champion des occasions manquées

Lauréat du Kentucky Derby 2002, War Emblem (Our Emblem) est mort à Old Friends Thoroughbred Center, ce mercredi matin. Il a été victime d’un accident de paddock dans ce centre de retraite pour les chevaux, où il coulait des jours heureux depuis 2015.

Il n’aimait pas attendre. Le grand cheval noir a été le champion des occasions perdues. Il pouvait gagner la Triple couronne mais, après une promenade à Churchill Downs et un succès dans les Preakness Stakes (Gr1), il a manqué son départ dans les Belmont Stakes (Gr1). Il aimait dominer ses rivaux et il ne savait pas attendre…

Reste que War Emblem était un sacré cheval ! Il avait fait ses débuts dans le circuit de Chicago et avait gagné l’Illinois Derby (Gr2) dans l’ancien hippodrome de Sportsman’s Park, devenu ensuite une piste pour motos. C’est désormais un centre commercial. Sa démonstration n’était pas passée inaperçue et Ahmed Salman l’avait acheté après cette victoire. Le propriétaire a décidé de le transférer chez Bob Baffert et, trois semaines plus tard, il a connu le triomphe dans le Kentucky Derby. Ahmed Salman est décédé moins de deux mois après, suite à une crise cardiaque, alors qu’il avait quarante-trois ans.

Un grand étalon… trop sélectif. La deuxième grande occasion perdue a été sa carrière d’étalon. Il fut acheté 17 millions de dollars (17,22 M€ à l’époque) par Shadaï. Les Japonais rêvaient d’avoir déniché le nouveau Sunday Silence (Halo), mort en août 2002. Comme Sunday Silence, War Emblem était noir, il avait gagné le Kentucky Derby et les Preakness. Mais, au contraire de son prédécesseur, il n’avait pas une libido débordante. Bien que fertile, si une jument ne lui plaisait pas, monsieur faisait demi-tour ! Vraiment dommage car, malgré un faible nombre de produits et des saisons de monte ratées, il a prouvé être un très bon étalon. On lui doit par exemple la championne des pouliches de 2ans Robe Tissage, la lauréate de Gr1 Black Emblem et plusieurs autres chevaux de Groupe. En 2012, la famille Yoshida a décidé de mettre fin à sa carrière d’étalon et le cheval est reparti pour les États-Unis, à Old Friends.