Arrivée de Sonia Wittreck au département des livrets et contrôles

Institution / Ventes / 02.03.2020

Arrivée de Sonia Wittreck au département des livrets et contrôles

En vue de succéder à Paul-Marie Gadot, chef du département livrets & contrôles, et assurer un transfert de connaissances ainsi qu’une prise de relais progressive des dossiers, Sonia Wittreck rejoindra France Galop à compter du 9 mars 2020.

Diplômée de l’École vétérinaire de Maisons-Alfort, Sonia Wittreck est titulaire d’un MBA de l’EM Lyon, spécialisation corporate intrapreneurship.

Sonia Wittreck dispose d’une grande expérience du milieu équin, en tant que vétérinaire salariée, puis libérale, avant de travailler pendant 12 ans dans le secteur de l’industrie pharmaceutique (laboratoires Audevard, Mérial et Boehringer-Ingelheim) où elle a occupé différentes fonctions techniques et marketing. Par ailleurs, elle est intervenue pour la Fédération équestre internationale dans le cadre des J.O. de Rio 2016 et des derniers championnats du monde.

À partir du 1er avril prochain et jusqu’au 31 octobre 2020, Paul-Marie Gadot assurera la transmission progressive de ses dossiers à Sonia Wittreck, en étroite collaboration avec le docteur Joëlle Barbier et les équipes du département livrets & contrôles. Parallèlement, le docteur Gadot prendra la fonction de chargé de missions internationales auprès d’Henri Pouret, directeur général adjoint de France Galop, et ce jusqu’à son départ en retraite le 1er novembre prochain. 

Paul Marie Gadot, reconnu comme un expert éminent dans son domaine au niveau international, s’est particulièrement investi dans l’exercice de ses missions tout au long de sa carrière chez France Galop (22 ans).

Au-delà de la gestion du Brexit, il a notamment représenté France Galop en tant que :

  • Cc-président de l’European & African Stud Book Committee,
  • vice-président du Welfare Committee de l’Ifha,
  • représentant au sein de l’Advisory Council on Equine Prohibited Substances and Practices, de l’International Movement of Horses Committee et du Technical Advisory Committee de l’Iffha.