AUJOURD’HUI AUX COURSES - Saint-Cloud

Courses / 14.03.2020

AUJOURD’HUI AUX COURSES - Saint-Cloud

Aujourd’hui aux courses

16 h 25 • SAINT-CLOUD • PRIX EXBURY

Gr3 - 4ans et plus - 2.000m

Edisa dans le jardin de Soleil Marin

Premier Groupe français de la saison en plat, le Prix Exbury (Gr3) a attiré neuf partants. Edisa (Kitten’s Joy) a été supplémentée par son entraîneur, Alain de Royer Dupré, dans cette épreuve. Après avoir beaucoup voyagé en 2019, elle n’a pas été revue depuis sa cinquième place dans la Hong Kong Cup (Gr1). Edisa a montré son aptitude au terrain lourd : deuxième du Prix du Conseil de Paris (Gr2) du nageur Subway Dancer (Shamardal), elle n’avait été battue que par la bonne Villa Marina (Le Havre) dans le Prix de Psyché (Gr3) en terrain très souple. Mais elle peut avoir besoin de cette rentrée et elle trouvera Soleil Marin (Kendargent) sur son chemin.

Soleil Marin se présente dans une configuration similaire à 2019 dans ce Prix Exbury. Il a fait une rentrée correcte lors de la réunion des Meydan Trials sur la fibrée de Chantilly et il arrive donc avec une course dans les jambes. Saint-Cloud, c’est son jardin ! Il est le cheval à battre.

Jérôme Reynier puissance 2. Jérôme Reynier fait le déplacement avec deux éléments. Pappalino (Makfi), après avoir eu une année 2019 écourtée, arrive avec deux courses dans les jambes sur ce Prix Exbury. Il adore Saint-Cloud et a déjà bien fait en terrain lourd. Lauréate du Prix de Flore (Gr3) en terrain pénible, Spirit of Nelson (Mount Nelson) aura fort à faire dans ce lot, mais peut prendre une place.

Andrea Marcialis compte sur Way to Paris (Champs Élysées), qui fait une rentrée, sur trop court. Ce sera a priori compliqué, d’autant plus que le cheval a besoin de courir pour atteindre son meilleur niveau. Outre Edisa, Alain de Royer Dupré tente un coup avec Monty (Motivator). Ce nageur n’a pas été revu depuis sa victoire dans le Grand Prix de Marcq-en-Barœul (Classe 1). Cheval encore tout neuf, il peut profiter de son aptitude au lourd pour accrocher du black type. Libello (Archipenko) a aussi l’aptitude au terrain lourd… Comme la plupart de ses adversaires. Francis-Henri Graffard tente un pari avec Simona (Siyouni), impressionnante dans une Classe 2 à Compiègne le 4 mars dernier. Mais elle monte sérieusement de catégorie et n’a jamais couru sur plus long que 1.600m dans le passé.

Le palmarès (Année/Lauréat/Entraîneur). 2019 : Soleil Marin (A. Fabre). 2018 : Air Pilot (R. Beckett). 2017 : Cloth of Stars (A. Fabre). 2016 : Garlingari (C. Barande-Barbe). 2015 : Affaire Solitaire (P. Khozian).

14 h 35 • SAINT-CLOUD • PRIX OMNIUM II

Listed - 3ans - Poulains - 1.600m

On dirait le Sud…

Ce Prix Omnium II (L) a comme un air de Sud-Est… Frédéric Rossi, qui a gagné le Prix Rose de Mai (L) il y a neuf jours avec Bebeautiful (Le Havre), peut décrocher ce Prix Omnium II. Il a deux partants : Choise of Raison (Zoffany), lequel a une course dans les jambes et l’aptitude au terrain lourd, et Kenway (Galiway), probablement meilleur que son camarade d’entraînement mais qui fait une rentrée. Dans un terrain pénible, la forme peut primer. Un air de Sud-Est aussi avec Memory Dream (Motivator), entraîné à Maisons-Laffitte par Didier et Pauline Prod’Homme, mais qui a fait ses gammes lors du meeting de Cagnes-sur-Mer. Invaincu en deux sorties sur le gazon (assoupli) de Cagnes, il a certainement de la qualité et peut monter de catégorie avec succès.

C’est finalement assez ouvert, avec plusieurs 3ans faisant une rentrée mais ayant montré l’aptitude au lourd. The Summit (Wootton Bassett), pas revu depuis sa cinquième place dans le Critérium de Saint-Cloud (Gr1), a son mot à dire tout comme Pisanello (Raven’s Pass), lequel s’était baladé dans une Classe 2 en terrain défoncé à Saint-Cloud. Il est entraîné par Fabrice Chappet, comme King Pacha (Acclamation), qui devra franchir plusieurs échelons d’un coup. Hayzum (Anodin), avec les œillères australiennes pour sa rentrée, doit confirmer son succès dans une Classe 2 au mois d’octobre à ParisLongchamp. Pour cette rentrée, il monte de catégorie.

15 h 50 • SAINT-CLOUD • PRIX LA CAMARGO

Listed - 3ans – Femelles - 1.600m

Des espoirs à confirmer

Elles sont neuf au départ du Prix Camargo (L), dont deux pouliches lauréates pour leur première et unique sortie. Francis-Henri Graffard aligne Emoji (Soldier Hollow), qui s’était promenée pour ses débuts en Allemagne, attirant l’œil de la Team Valor. Emoji ne battait probablement pas grand-chose ce jour-là mais le style était là. Ses débuts français sont à suivre. Alain de Royer Dupré présente quant à lui Vanada (Makfi), gagnante du Prix Douve (Inédites) lors de ses débuts à Saint-Cloud, en terrain défoncé. Le style était plaisant et il faut la revoir.

Private Romance (Siyouni) avait été très plaisante dans le Prix de la Masselière à ParisLongchamp, avant de décevoir un peu dans le Prix Hérod (L). Elle a fait ses preuves en terrain lourd et sa rentrée est à suivre. Andrea Marcialis compte sur Pentaiade (Makfi), qui a fait ses classes en province et tentera de profiter de son aptitude au lourd, et sur la toujours maiden Anobar (Anodin), qui se plaît à Saint-Cloud. Cela s’annonce compliqué pour ouvrir son palmarès mais elle peut prendre une place tout comme Galova (Galiway), troisième du Critérium du Languedoc (L) en terrain lourd. Honey Cake (Siyouni) et Villa Royale (Style Vendôme), uniquement vues sur la fibrée, doivent montrer qu’elles peuvent se sortir de ce terrain. L’espagnole Leilani (Dink) est un gros point d’interrogation.