BALLYMORE NOVICES’HURDLE (Gr1) - Envoi Allen sort d’une autre dimension

International / 11.03.2020

BALLYMORE NOVICES’HURDLE (Gr1) - Envoi Allen sort d’une autre dimension

CHELTENHAM (GB), MERCREDI

Quelle impression ! Envoi Allen (Muhtathir) ne boxe pas dans la même catégorie que ses rivaux. Le champion élevé par Bruno Vagne s’est chargé de nous le rappeler en gagnant brillamment le Ballymore Novices’ Hurdle (Gr1). Il est ainsi resté invaincu en neuf sorties, s’offrant au passage son quatrième Gr1. Son entourage le tient en très haute estime et un instant, il avait été envisagé au départ du Champion Hurdle (Gr1) bien qu’étant novice. Finalement, la sagesse a prévalu et il a été orienté vers une épreuve où il courait en liberté. Attentiste au centre du peloton, il a sauté juste tout au long du parcours. Son jockey, Davy Russell, ne s’est pas stressé lorsque l’animateur, The Big Getaway (Getaway), et Easywork (Network) sont repartis à la sortie du tournant final. Rapproché en pleine piste, il a donné quelques claques sur l’encolure d’Envoi Allen, lequel est revenu à moins de trois longueurs des chevaux de tête. Seuls deux coups de cravache ont suffi pour qu’Envoi Allen passe en revue The Big Getaway et Easywork pour franchir l’ultime claie. Sur le plat, le représentant de Cheveley Park Stud a prolongé son effort pour l’emporter très facilement. Envoi Allen a tout du champion : le modèle, l’origine, la classe et le comportement. Aussi bien avant qu’après la course, il a été d’un calme olympien. Le calme d’un cheval qui sait qui il est.

L’amour du public. Lorsqu’Envoi Allen est arrivé à la vitesse grand V sur la dernière claie, le public a rugi. Il faut dire qu’il était écrasé d’argent et que les sportsmen se sont attachés à lui depuis qu’il a remporté le Champion Bumper (Gr1) à Cheltenham. Son entraîneur, Gordon Elliott, premier et deuxième, avec Easy Work, un autre AQPS, nous a dit : « J’ai été nerveux tout au long de la course. J’ai regardé l’épreuve avec Colin [Bowe, ndlr] qui a entraîné le cheval pour gagner un point-to-point. Je lui ai demandé si le cheval tiendrait la distance. Il m’a répondu que oui… Si j’avais choisi la mauvaise course, je l’aurais tenu responsable ! C’est la grande victoire de la semaine. Envoi Allen est le cheval du public. Il a maintenu huit courses pour huit victoires en courses officielles. J’ai pensé un instant que Davy Russell avait laissé les animateurs prendre trop de champ. Mais le cheval saute et tient parfaitement. Il a été acheté en pensant qu’il deviendrait un cheval pour les steeples de longue distance. Je pense que c’est ce qu’il va effectivement devenir. Il faut en discuter avec ses propriétaires. Il va aller à Punchestown. Easy Work court bien et je ne suis pas surpris de sa performance. » Fidèle pilote d’Envoi Allen, Davy Russell nous a déclaré : « Nous l’avons toujours aimé et il a constamment été attentif à ses sauts. Aujourd’hui, il a eu affaire au pire terrain qu’il ait connu. Il a été très professionnel. » L’animateur, The Big Getaway, bâti comme un cheval de steeple, a conservé la troisième place.

Une grande émotion pour Bruno Vagne. Éleveur d’Envoi Allen, Bruno Vagne n’était pas présent à Cheltenham, retenu pour les poulinages. Joint par téléphone, il nous a dit : « C’est toujours une grande émotion. J’étais dans les poulinages cette semaine, donc je n’ai pas pu me rendre sur place. Son jockey devait savoir le potentiel du cheval car il était loin dans le tournant avant de monter la côte à vive allure. Il est beau à voir courir. Il développe un tel braquet… Il faut que je m’en remette. Sa mère, Réaction, était vide et se trouve pleine pour l’année prochaine de Cokoriko. »

Pour retrouver l’histoire d’Envoi Allen, cliquez ici

Le neveu d’Une Epoque. Élevé par Bruno Vagne, comme son nom l’indique, Envoi Allen a été acheté à 4ans par Tom Malone, après son succès dans un point-to-point, pour 400.000 £, à la vente de Tattersalls Ireland en février 2018, à Cheltenham. C’est un fils de Muhtathir, étalon au haras du Mézeray, et de Réaction (Saint des Saints), gagnante de deux cross sous l’entraînement d’Emmanuel Clayeux. Envoi Allen est son premier produit. Elle a eu ensuite Fighter Allen (Vision d'État), vendu en Irlande après sa plaisante victoire dans une course AQPS au Lion-d’Angers, Glasgow Allen (American Post), une 3ans, Impulsion Allen (Fly with Me), une yearling, et Joyau Allen (Muhtathir), un foal propre frère d’Envoi Allen. Deuxième mère d’Envoi Allen, Hesmeralda (Royal Charter) a remporté le Grand Cross de Pompadour et neuf cross en tout. Elle a produit Une Époque (Dom Alco), gagnante du Prix Sytaj (Gr3), et Auvergnat (Della Francesca), un bon cheval de cross en Irlande. C’est la souche d’Imposant (Vidéo Rock), lauréat des deux premiers Anjou-Loire Challenge et deuxième du Grand Cross de Pau (Ls), et de Galapagos (Silver Rainbow), lauréat du Grand Cross de Vichy et deuxième d’un Anjou-Loire derrière Imposant.