De la lumière dans la pénombre

Courses / 01.03.2020

De la lumière dans la pénombre

« It’s an English weather ! » Au micro de Sky Sports, François Nicolle a donné son avis sur la météo dantesque de ce dimanche à Auteuil. C’était un temps anglais effectivement et même un temps traditionnel sur la butte Mortemart… mais en novembre ! La pluie battante, le froid et même la neige ont fait leur apparition successivement au cours de l’après-midi. Au fil des courses, le terrain est devenu extrêmement pénible et les conditions étaient extrêmes.

Les sauteurs ont fait le spectacle malgré le temps. À l’image de L’Autonomie ** (Blue Brésil), laquelle a répondu présente face à ses aînés dans le Prix Juigné (Gr3). Elle a marqué de précieux points en vue de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). Reste maintenant à tester sa tenue. Compagnon d’entraînement de L’Autonomie, Figuero (Yeats) effectuait son retour en piste dans le Prix Jean Doumen. Vainqueur du Prix Maurice Gillois (Gr1) sur une piste lourde, le champion de Jacques Détré n’a pas fait dans la dentelle, se baladant. Nous ne sommes que le 1er mars, mais François Nicolle a déjà sorti deux armes pour le Grand Steeple : Poly Grandchamp (Poliglote), vainqueur du Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3), et Figuero, même si ce dernier n’est pas encore certain d’aller sur la grande épreuve. En début de réunion, Falstaff (Never on Sunday) a donné le tempo pour les Nicolle en réussissant de brillant débuts victorieux en steeple dans le Prix Agitato. En une après-midi, nous avons donc vu des postulants à la Grande Course de Haies d’Auteuil, au Grand Steeple et au Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). Cela valait bien les douches glacées que nous avons prises…