Edisa se prépare pour la Dubai Gold Cup

Courses / 10.03.2020

Edisa se prépare pour la Dubai Gold Cup

Edisa (Kitten’s Joy) a gagné les richement dotés Jockey Club Oaks Invitational Stakes, en 2019, avant de se classer deuxième du Prix du Conseil de Paris (Gr2) et cinquième de la Hong Kong Cup (Gr1). Ce mardi, Alain de Royer Dupré nous a confié : « Elle a travaillé sur l’hippodrome de Chantilly ce mardi matin. Une des possibilités est de la rallonger pour la présenter dans la Dubai Gold Cup (Gr3, 3.200m). Reste à savoir comment vont se dérouler les compétitions hippiques et transports dans le contexte actuel de crise sanitaire. Pour l’instant, les courses sont maintenues à Meydan et si c’est effectivement le cas, il est probable que nous y allions. »

Bientôt la rentrée. Dariyza (Dawn Approach) n’a été revue depuis sa victoire en octobre dernier, dans le Prix Casimir Delamarre (L). Son mentor précise : « Elle a beaucoup grandi de 3ans à 4ans et a repris le travail. Nous pensons à une Listed dans quelques semaines sur 2.100m à ParisLongchamp pour sa rentrée [le Prix Zarkava, le 5 avril, ndlr]. » Élève et représentante du haras de la Pérelle, Grace Spirit (Invincible Spirit) reste sur une proche deuxième place dans le Prix Cérès (L). À son sujet, l’entraîneur détaille : « Elle va faire sa rentrée dans quatre semaines sur 1.300m, en région parisienne, pour viser ensuite le programme black type réservé aux pouliches. » L’an dernier, à 3ans, Dariyma (City Zip) a été assez irréprochable avec deux victoires et une deuxième place dans le Prix Solitude (L), sa dernière sortie de la saison. Alain de Royer Dupré nous a confié à son sujet : « Elle devait courir assez tôt mais a connu quelques soucis, toutefois elle revient bien. C’est une pouliche qui a besoin de terrain souple et nous espérons qu’il y aura toujours de l’eau pour sa rentrée, certainement dans quatre semaines. »

De retour de longues vacances. Golden Box (Kitten’s Joy), deuxième du Prix Mélisande et du Prix des Tourelles (Ls), n’a pas été revue depuis octobre dernier. Alain de Royer Dupré explique : « Elle avait un peu perdu le moral et nous lui avons donné de longues vacances. Elle a eu droit à deux mois de paddock et de marcheur. Elle est redevenue très belle. Ce n’est pas une vraie jument de terrain souple. Nous allons donc attendre un peu avec elle. Je l’aime bien et j’entraîne aussi sa propre sœur, âgée de 3ans, qui se nomme Luck. Elle est prometteuse et présente plus de vitesse que sa sœur. Luck sera prête d’ici trois semaines. »

Zaykava a encore besoin de temps. Alain de Royer Dupré entraîne trois produits de Zarkava**(Zamindar) dont la 3ans Zaykava (Siyouni) et le 2ans Zaskar (Sea the Stars). Au sujet de la pouliche, il a déclaré : « Zaykava est assez plaisante mais tardive. Elle ne sera pas vue dans les semaines à venir. Tous les produits de Zarkava ont montré une certaine qualité, deux étant capable de monter sur le podium au niveau Gr1. »