L’Association des entraîneurs prend position sur le dopage

Institution / Ventes / 12.03.2020

L’Association des entraîneurs prend position sur le dopage

L’Association des entraîneurs prend position sur le dopage

Suite au scandale qui secoue actuellement l’Amérique, l’Association des entraîneurs, présidée par Nicolas Clément, a voulu réagir. Elle nous a envoyé un texte où elle se positionne clairement en ce qui concerne les questions de lutte contre le dopage.

« Cette affaire de dopage en "bande organisée" qui frappe les États-Unis est un coup dur pour l’image des courses dans le monde et l’Association des entraîneurs de galop condamne fermement les comportements scandaleux et impardonnables de ces professionnels qui restent, rappelons-le, une minorité. Contrairement à M. Raimondi, l’Association fait un constat et tire une tout autre conclusion de cette affaire : ce sont les résultats, totalement exceptionnels d’une année sur l’autre de ces professionnels frauduleux, qui ont déclenché l’enquête et l’investigation, surtout à partir de 2017 comme le révélait l’article paru dans JDG. Tout le monde sait qu’il est difficile de gagner des courses et vous ne passez pas de 20 à 100 gagnants en une année sans raison, même si vous passez à travers les contrôles antidopage ! D’où la suspicion du FBI et donc l’enquête. Cette affaire montre les limites des contrôles.

Malheureusement, les systèmes antidopage, même soutenus par le "plus puissant" des laboratoires, se révèlent impuissants face à certaines drogues. Il faut donc réfléchir à des méthodes complémentaires de contrôle et de surveillance pour assurer l’intégrité de notre industrie.

Ces affaires ne s’arrêtent pas aux frontières et il faut que France Galop et ses homologues internationaux concentrent tous leurs efforts et moyens. Aucun pays n’est à l’abri d’une telle affaire bien au contraire puisqu’elle révèle les failles de nos systèmes de contrôle.

En conclusion, la très grande majorité, passionnée et honnête, des professionnels se félicite de voir que les "tricheurs" sans scrupules sont à la fin toujours démasqués et sanctionnés. »