LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR - André Fabre, près de 100 raisons de rêver

Élevage / 12.03.2020

LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR - André Fabre, près de 100 raisons de rêver

LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR

André Fabre, près de 100 raisons de rêver

Après une année 2019 exceptionnelle avec ses 2ans, André Fabre a dans ses boxes 97 nouveaux éléments (au 8 mars) pour espérer poursuivre sur cette lancée en 2020… On note quelques différences avec 2019 : pas de produits de Shamardal, mais du Galileo, beaucoup de Galileo… Et pas moins de vingt-cinq 2ans issus de lauréates de Gr1 et/ou de mères de gagnants de Gr1. Nous aussi, on se met à rêver : au printemps, au soleil, aux découvertes…

Par Anne-Louise Échevin

Une année 2019 exceptionnelle. En 2018, André Fabre n’avait remporté "qu’un" Groupe pour 2ans : c’était avec Persian King (Kingman) dans les Godolphin Autumn Stakes (Gr2), où le poulain battait le futur lauréat des 2.000 Guinées, Magna Grecia (Invincible Spirit). Mais en 2019, ses jeunes ont réalisé une saison exceptionnelle. Earthlight (Shamardal) a remporté le Darley Prix Morny (Gr1) puis les Juddmonte Middle Park Stakes (Gr1), ainsi que le Darley Prix de Cabourg (Gr3). Victor Ludorum (Shamardal) s’est imposé dans le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1). La pouliche Tropbeau (Showcasing) a enlevé le Prix Six Perfections (Gr3), le Shadwell Prix du Calvados (Gr3) avant d’être battue notamment par Millisle (Starspangledbanner) – meilleure pouliche européenne de 2ans aux ratings – en se classant troisième des Juddmonte Cheveley Park Stakes (Gr1). Ces trois éléments font partie du top des 2ans européens en 2019 : Earthlight, avec son 118, est à égalité avec Kameko (Kitten’s Joy) à la deuxième place, derrière l’intouchable Pinatubo (Shamardal). Victor Ludorum est septième à égalité avec 8 autres 2ans avec 114. Tropbeau a quant à elle un solide 111.

Les 2ans en stats. En 2019, André Fabre a couru 53 de ses 2ans, pour 14 lauréats individuels (26 %) et 42 poulains en tout dans l’argent (79,2 %). Au total, ses 2ans 2019 ont couru 105 fois, pour 24 victoires (22,4 %) et ont fini à 75 reprises dans l’argent (71,9 %). Parmi les 24 victoires de ses 2ans, 7 (29,1 %) ont eu lieu dans les Groupes (entre Earthlight, Victor Ludorum, Tropbeau et Savarin) et 3 (12,5 %) dans les Grs1. Au 12 mars, André Fabre compte par ailleurs sur un peu moins de 40 inédits de 3ans.

Pour consulter la liste des 2ans 2020 d’André Fabre, cliquez ici :

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/2ans-Fabre-2020.pdf

Avec Galileo… Mais sans Shamardal. Lorsque nous avions fait la liste des 2ans 2019 d’André Fabre (au 11 février 2019), l’entraîneur était le seul Français à avoir des produits de Shamardal dans ses boxes : 8 en tout, dont 2 futurs lauréats de Gr1. En 2020, on ne trouve aucun produit de l’étalon de Darley chez André Fabre. Au 12 mars, il n’y a qu’un 2ans par Shamardal à l’entraînement en France et il est chez Freddy Head, pour Shadwell.

L’étalon le plus représenté chez les "2ans Fabre" est Galileo, avec 10 produits, dont 7 à ranger dans la case "propriétaire en instance" (au 8 mars). Parmi eux, une propre sœur de Waldgeist. Citons aussi une propre sœur d’Alice Spring, lauréate des Falmouth Stakes (Gr1), une petite-fille Divine Proportions ou encore une sœur du Derby winner Pour Moi (Montjeu).

Parmi les Galileo déclarés avec un propriétaire, on note une Godolphin, fille de Cladocera (Oasis Dream), achetée 750.000 € à Arqana (en copropriété avec le haras de la Pérelle), un mâle par High Celebrity (Invincible Spirit), pour une association entre Coolmore et l’écurie Victoria Dreams, et une fille de Miss France (Dansili) appartenant à Ballymore.

Galileo aussi en père de mère. En consultant la liste des 2ans d’André Fabre, on note que Galileo est numéro 1 en tant que père mais aussi en tant que père de mère ! Il apparaît à 11 reprises dans cette seconde catégorie. On retrouve à 2 reprises le croisement Dubawi sur fille de Galileo, soit celui de Night of Thunder ou Ghaiyyath. Les juments concernées sont Al Naamah **, deuxième du Prix Cléopâtre (Gr3) et jugée digne de courir les Oaks d’Epsom (Gr1), et la championne Golden Lilac.

Le croisement Invincible Spirit sur fille de Galileo apparaît lui aussi deux fois : c’est le même croisement que le classique Magna Grecia… On note que Lady Bamford a envoyé à André Fabre un 2ans par Siyouni et une mère par Galileo, soit le même croisement que Sottsass. Et on repère un sacré inbreeding du côté des représentants Godolphin : Reach, achetée 260.000 Gns foal. Elle est par Sea the Stars et une mère par Galileo, soit un inbreeding en 2×3 sur Urban Sea (Miswaki) ! Ce n’est pas une première et, jusque-là, cet inbreeding n’a pas fait de miracle.

Dubawi, Frankel et Shalaa à égalité. Après Galileo, les étalons les plus représentés chez André Fabre sont Dubawi, Frankel et le first season sire Shalaa, tous avec sept 2ans. Suivent ensuite Sea the Stars (six 2ans), puis Invincible Spirit et Lope de Vega avec cinq 2ans.

Quatre des 7 Dubawi appartiennent, sans grande surprise, à Godolphin. Mais seulement un a été élevé par les boys in blue : Silver Button, fille de Woven Lace (Hard Spun), deuxième d’un Prix de la Grotte (Gr3). Les trois autres ont été achetés aux ventes : Philomène, fille de Prudenzia (Dansili), a été le top price de la vente de yearlings d’août Arqana, étant adjugée 1.625.000 € (ses éleveurs l’écurie des Monceaux et Skymarc Farm en ont conservé 25 % chacun). Gareth, en propriété à 50 % avec son éleveur le haras de la Pérelle, est un fils de Giofra (Dansili) et a été acheté 600.000 € yearling à Arqana. Quant à Midtown, fils de la lauréate des Cape Verdi (Gr2) First City (Diktat), il a été acheté 210.000 Gns à Tattersalls. Les autres Dubawi appartiennent à des propriétaires éleveurs : Golden Glitter, pour le Gestüt Ammerland et fils de la classique Golden Lilac (Galileo) qu’André Fabre connaît bien, une 2ans non nommée propriété et élevée par Ballymore Thoroughbred et fille de Sand River (High Chaparral), une autre pouliche non nommée d’Al Shaqab Racing, fille d’Al Naamah (Galileo) qu’André Fabre a entraîné.

Frankel, pour les propriétaires-éleveurs. Les 7 produits de Frankel appartiennent tous à des propriétaires-éleveurs. Trois d’entre eux portent les couleurs du prince Khalid Abdullah, sachant que le propriétaire a envoyé six 2ans chez André Fabre, dont un propre frère de Finche et donc un frère de Byword (Peintre Célèbre), ainsi que Media Stream, dont on aime évidemment le nom ! C’est un propre frère de Weekender, troisième de l’Irish St Leger, et un petit-fils de la grande Hasili… Hasili que l’on retrouve aussi via Not in Doubt (Sea the Stars), fille d’Intercontinental (Danehill) et donc petite-fille d’Hasili.

Outre Juddmonte, on retrouve Frankel du côté de l’écurie Wertheimer & Frère (un produit), du Gestüt Ammerland (deux produits) et chez Godolphin (un produit). Tous sont élevés par leur propriétaire.

Shalaa, 406.666 €… Et Trêve. Trois des sept 2ans par Shalaa chez André Fabre ont été achetés aux ventes, pour un prix moyen de 406.666 € alors qu’ils étaient conçus au tarif de 27.500 € ! Deux des Shalaa appartiennent à Al Shaqab Racing, qui a envoyé quatre 2ans chez André Fabre. L’un d’entre eux est le premier produit de la bonne Gherdaiya (Shamardal), troisième d’un Prix d’Aumale (Gr3). L’autre, une pouliche, n’est autre que le deuxième produit de Trêve (Motivator)…

Six et 4 pour Sea the Stars. Sea the Stars a six 2ans dans les boxes d’André Fabre. Une statistique saute aux yeux : 4 d’entre eux sont issus de mères gagnantes de Gr1 : ce sont des fils et des filles de Safari Queen (Lode), Plumania (Anabaa), Intercontinental (Danehill) et Blue Bunting (Dynaformer).

Onze juments gagnantes de Gr1, 14 mères de gagnants de Grs1. Qui dit top étalon dit top jumenterie. La liste des familles maternelles des 2ans d’André Fabre met des étoiles plein les yeux. En tout, il compte vingt-cinq 2ans (25,7 % du total) soit produits de gagnantes de Gr1 soit issus de mères de gagnants de Gr1. Deux juments remplissent les deux critères : Safari Queen (Lode), gagnante de Grs1 en Argentine et mère de Queen’s Jewel (Pivotal), qui a une pouliche de 2ans par Sea the Stars. L’autre est Stacelita (Monsun), multiple lauréate de Gr1. Teruya Yoshida a envoyé sa fille Sentimental Mambo (Deep Impact) à l’entraînement chez André Fabre, à l’image de ce qu’il avait fait – avec succès – avec Savarin (Deep Impact) l’an passé, la pouliche ayant remporté le Prix d’Aumale (Gr3). Stacelita est déjà mère d’une gagnante de Gr1 : Soul Stirring (Frankel), qui avait offert un premier Gr1 (les Hanshin Juvenile Fillies) et un premier classique (les Oaks japonaises) à son père Frankel.

Les 2ans par des juments gagnantes de Gr1 à l’entraînement chez André Fabre

Nom Sexe Étalon Mère Père de mère Propr.

Galifa F Frankel Viva Rafaela Know Heights Wertheimer & Fr.

Panthère F Sea the Stars Safari Queen Lode Wertheimer & Frère

Urbania F Sea the Stars Plumania Anabaa Wertheimer & Frère

Not in Doubt F Sea the Stars Intercontinental Danehill Pr. K. Abdullah

Sentimental Mambo F Deep Impact Stacelita Monsun T. Yoshida

Golden Glitter F Dubawi Golden Lilac Galileo Gestüt Ammerland

N M Mastercraftsman Alexandrova Sadler’s Wells En instance

Miss Saigon F Galileo Miss France Dansili Ballymore

Gareth M Dubawi Giofra Dansili Godolphin, Perelle

Star Garland F Sea the Stars Blue Bunting Dynaformer Godolphin

Paris F Shalaa Trêve Motivator Al Shaqab

Les 2ans issus de mères de gagnants de Grs1 chez André Fabre

Nom Sexe Étalon Mère Frère /sœur gagnant de Gr1 Propr.

Nine West M Lope de Vega High Maintenance Solow Wertheimer & Fr.

Nohand F Dansili Balladeuse Left Hand Wertheimer & Fr.

Panthère F Sea the Stars Safari Queen Queen’s Jewel Wertheimer & Frère

Baratti M Frankel Binche Proviso, Byword Pr. K. Abdullah

Sentimental Mambo F Deep Impact Stacelita Soul Stirring T. Yoshida

N M Golden Horn Born Wild Baltic Baroness Gestüt Ammerland

Beluga F Galileo Gywnn Pour Moi En instance

Magic Hour F Galileo Aleagueoftheirown Alice Spring En instance

N M Galileo Walklikeanegyptian Deauville En instance

N F Galileo Waldlerche Waldgeist En instance

N F Shalaa Angel Falls National Defense Lady Bamford

Ages of Man M New Approach Antiquities Victor Ludorum Godolphin

Erasmo M Oasis Dream Sant Elena Reckless Abandon Godolphin

Philomène F Dubawi Prudenzia Chicquita, Magic Wand Godolphin, Monceaux, Skymarc

NOS CINQ COUPS DE CŒUR

Pas facile de faire un choix… Mais, pour vous faire trépigner d’impatience, voici une petite sélection de cinq 2ans, avec des mères gagnantes de Gr1 et/ou mère de gagnants de Gr1. Vivement les beaux jours !

AGES OF MAN (M2)

New Approach & Antiquities, par Kaldounevees

Pr./Él. : Godolphin

Ce Ages of Man (New Approach) est un trois-quarts frère de Mary Tudor (Dawn Approach), lauréate de Listed sur 2.000m à 2ans et troisième des Oaks d’Irlande (Gr1) de Sea of Class (Sea the Stars). Mary Tudor avait montré des moyens dès son année de 2ans : pour ses débuts, elle était battue par une certaine Magical (Galileo) et, pour sa deuxième sortie, elle était troisième de cette même Magical dans les Debutante Stakes (Gr2). Mais Ages of Man est surtout le frère de Victor Ludorum (Shamardal), qui nous a tant impressionnés de ses débuts dans le Prix de Fontenoy (Inédits) à sa victoire dans le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère. La mère, Antiquities, n’a produit que des gagnants… Ages of Man descend d’Helen Street (Troy), la mère de Street Cry (Machiavellian) et la deuxième mère de Shamardal (Giant’s Causeway).

N. (F2)

Galileo & Waldlerche, par Monsun

Pr. : en instance

Él. : Newsells Park Stud & Gestüt Ammerland

Cette pouliche encore non nommée est tout simplement la petite sœur de Waldgeist (Galileo), héros du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe 2019 (Gr1). Elle est aussi la sœur de Waldlied (New Approach), qui a montré tant de qualité à 3ans mais dont la carrière a été interrompue prématurément. Le 3ans, Waldkönig (Kingman), est à l’entraînement chez André Fabre et a laissé entrevoir beaucoup de promesses lors de son unique sortie, à 2ans, avec une drôle d’accélération. C’est une famille extrêmement vivante et, forcément, on se prend à rêver…

NINE WEST (M2)

Lope de Vega & High Maintenance, par Highest Honor

Pr./Él. : Wertheimer & Frère

Par le top étalon Lope de Vega et High Maintenance (Highest Honor), Nine West n’est autre que le petit frère du champion miler Solow (Singspiel). Il est aussi le dernier produit de sa mère, morte en 2018. High Maintenance était entraînée par André Fabre, pour qui elle a pris des deuxièmes places dans le Grand Prix de Lyon et le Prix La Moskowa (Ls), ainsi qu’une troisième place dans le Prix Gladiateur (Gr3). Outre Solow, elle a donné Lunch Lady (Shamardal), lauréate du Prix Miss Satamixa (L). Le 3ans, Salesman (Dubawi), n’a pas encore ouvert son palmarès en deux sorties à 2ans, mais André Fabre l’a engagé dans le Prix du Jockey Club et le Juddmonte Grand Prix de Paris (Grs1).

PARIS (F2)

Shalaa & Trêve, par Motivator

Pr./Él. : Al Shaqab Racing

Ah, Paris… C’est tout un symbole, Paris ! Et c’est le nom du deuxième produit de la championne Trêve (Motivator), la double lauréate de l’Arc de Triomphe, la recordwoman du Diane, celle qui a désormais droit à une tour à son honneur à Doha… Al Shaqab Racing a envoyé la meilleure de ses juments de course à son étalon Shalaa pour sa première saison au haras. Avec Shalaa, fils d’Invincible Spirit, on ramène de la vitesse et de la précocité à une vraie jument de 2.400m. Les premiers produits de l’étalon se sont distingués sur les rings de vente mais le plus dur est à venir : briller en piste ! Paris aura donc beaucoup de pression – non pas qu’elle le sache : faire honneur à sa mère et contribuer à lancer son père.

SENTIMENTAL MAMBO (F2)

Deep Impact & Stacelita, par Monsun

Pr./Él. : Teruya Yoshida

Teruya Yoshida retente l’aventure Savarin en envoyant une 2ans, issue d’une championne lauréate de Grs1 en France, chez André Fabre. Sentimental Mambo est une fille de Deep Impact, mort en 2019, et de Stacelita (Monsun), lauréate chez nous du Diane, du Saint-Alary, du Vermeille et du Jean Romanet avant de briller aux États-Unis. Au haras, elle a donné Soul Stirring (Frankel), championne des pouliches de 2ans en 2016 et lauréate des Oaks japonaises (Gr1). Ce fut un peu plus compliqué après. Stacelita a déjà été croisée à Deep Impact : cela a donné Schon Glanz, qui n’a pas montré la même qualité que sa grande sœur mais est lauréate de Gr3 au Japon à 2ans et quatrième des Hanshin Juvenile Fillies (Gr1), le Boussac japonais. La 3ans Spangled Star (Deep Impact) a ouvert son palmarès cette année, pour sa rentrée et sa troisième sortie.