MARES’NOVICES’HURDLE (GR2) - Concertista remporte la Willie Mullins Hurdle

International / 12.03.2020

MARES’NOVICES’HURDLE (GR2) - Concertista remporte la Willie Mullins Hurdle

MARES’NOVICES’HURDLE (GR2)

Concertista remporte la Willie Mullins Hurdle

Le Mares’Novices’Hurdle (Gr2) a vu le jour en 2016 et Willie Mullins s’est fait un plaisir de gagner… toutes les éditions ! Et l’entraîneur de Closutton l’a fait avec quatre French breds, la dernière en date étant Concertista (Nathaniel). L’élève des Wertheimer & Frère a fracassé ses rivales ouvrant son palmarès par la même occasion. Fait amusant et inédit, elle est restée novice cette saison car elle n’avait pas gagné. Mais elle avait beaucoup de métier ayant fini deuxième du… Mares’Novices’Hurdle en 2019 ! La jument de Simon Munir et Isaac Souede a longuement patienté au cœur du peloton. Son jockey Daryl Jacob ne s’est pas affolé lorsque la course s’est emballée dans le tournant final. Ce n’est qu’à l’entrée de la ligne droite que Concertista a passé en revue ses rivales sans que son pilote ne lui demande rien. Dolcita (Saint des Saints) a bien essayé de la menacer entre les deux dernières claies. Mais Concertista avait énormément de ressources. Et sur le plat, elle s’est détachée irrésistiblement pour l’emporter de douze longueurs devant Dolcita. L’élevage français, tout comme Willie Mullins, a donc signé le jumelé de la course. Rayna’s World (Poet’s Voice) a fini troisième à 100/1.

Du plat à l’obstacle. Concertista a commencé sa carrière sous les couleurs de ses éleveurs et l’entraînement de Christophe Ferland, pour lequel elle avait gagné un handicap en plat sur 2.000m. À la vente d’été Arqana 2017, Highflyer Bloodstock l’avait achetée pour 75.000 €. Depuis, elle a fait du chemin. Son entraîneur Willie Mullins a dit : « Concertista a réalisé une grande performance. C’est incroyable, mais c’est sa première victoire pour nous. Je n’étais pas sûr que le terrain lui plairait. C’est superbe de signer une première victoire dans cette course. Nous irons probablement à Fairyhouse. Elle a une belle valeur en plat et nous pourrions courir dans cette discipline. Ses propriétaires ont beaucoup de chevaux en France et nous pourrions aussi essayer cette voie-là. Concertista était très immature lorsque nous l’avons achetée. Je n’aurais jamais pensé qu’elle évoluerait comme elle l’a fait. »

La sœur de Slalom. Élevée par les frères Wertheimer, Concertista est une fille de Nathaniel (Galileo) et de Zagzig (Selkirk), gagnante d’une course et deuxième du Prix des Épinettes à Longchamp. Zagzig a produit Empreinte (Footstepsinthesand), troisième du Prix du Bois (Gr3), Slalom (Intello), vainqueur du Prix Noailles (Gr3) et deuxième du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1) et de Folamour (Intello), gagnant du Prix de la Porte de Madrid (L). La deuxième mère, Danzigaway (Danehill), a remporté le Prix Perth (Gr3) et a terminé deuxième du Prix d’Astarté (Gr2 à l’époque). Elle a produit Silent Name (Sunday Silence) et Galiway (Galileo), deux chevaux de Groupe. C’est la famille de Gold Away (Goldneyev), lauréat du Prix du Muguet (Gr2) et deux fois deuxième du Prix du Moulin de Longchamp (Gr1).