Monoalco est mort

Élevage / 11.03.2020

Monoalco est mort

Ce mardi, Camille et Philippe Peltier ont annoncé la disparition de Monoalco (Dom Alco) sur les réseaux sociaux. Ses anciens mentors lui ont rendu hommage avec ces mots : « C'est avec une grande tristesse que nous avons perdu aujourd'hui notre "Momo", qui s'est éteint de sa belle mort à l'âge de 20ans. Lauréat du Grand Prix d'Automne (Gr1) en 2008 sous la selle de David Berra, il nous avait offert notre première victoire au niveau Gr1. Momo faisait partie de la famille. Depuis la fin de sa carrière, en 2008, il n'avait jamais quitté la maison. Aussi bien parce que nous voulions le garder auprès de nous quoi qu'il arrive, que parce qu'il était devenu impossible de l'approcher un licol à la main. Un caractère bien trempé ! » Monoalco, un élève du vicomte Yves de Soultrait, a gagné huit courses dont les Prix La Barka (Gr2), Léon Rambaud (Gr2) et Hypothèse (Gr3).