NAKAYAMA KINEN (GR2) - Drôle de trio

International / 01.03.2020

NAKAYAMA KINEN (GR2) - Drôle de trio

NAKAYAMA (JP), DIMANCHE

Ils n’étaient que neuf au départ du Nakayama Kinen (Gr2), course qui peut servir de tremplin pour la Dubai Turf ou pour l’Osaka Hai (Grs1). Neuf, mais cinq gagnants de Gr1, dont Win Bright (Stya Gold), qui se plaît bien plus à Sha Tin qu’au Japon. Une chose est sure : les trois premiers de cette édition 2020 n’iront pas affronter Almond Eye (Lord Kanaloa) dans la Dubai Turf.

C’est Danon Kingly (Deep Impact) qui l’a emporté, en souplesse. Vu en troisième position derrière Soul Stirring (Frankel), un peu brillante derrière l’animateur, Maltese Apogée (Goshawk Ken), il a placé une belle accélération pour s’imposer d’une longueur trois quarts, pas inquiété par la bonne fin de course de Lucky Lilac (Orfèvre). Soul Stirring court très bien pour conserver la troisième place, ce qui pourrait bien inciter son entourage à jouer encore un peu les prolongations.

Vers l’Osaka Hai. Danon Kingly, âgé de 4ans, n’a toujours pas remporté de Gr1 mais il a largement une course de ce niveau dans les jambes. Il a pris la troisième place des 2.000 Guinées japonaises l’an dernier, puis la deuxième place dans le Derby japonais (Grs1), même si les 2.400m sont probablement le bout du monde pour lui : on le préfère sur 1.800m à 2.000m. Danin Kingly va se diriger vers les 2.000m de l’Osaka Hai, le 5 avril prochain à Hanshin. Il devrait y retrouver Lucky Lilac, laquelle sera aidée par les 200m supplémentaires de ce Gr1. Quant à Soul Stirring, ce Nakayama Kinen aurait pu être la dernière sortie de sa carrière. Mais selon les rumeurs en provenance du Japon, son entourage serait prêt à courir la fille de Frankel et Stacelita encore une fois.

Deep Impact et Storm Cat, à nouveau. Danon Kingly est issu de Deep Impact et sa mère, My Goodness, est par Storm Cat : on retrouve donc le fameux croisement à l’origine de nombreux gagnants de Gr1 : Study of Man **, le lauréat du Qipco Prix du Jockey Club 2018, Real Steel, lauréat du Dubai Turf et multiple placé de Groupe, et sa sœur Loves only You, lauréate des Oaks japonaises en 2019, A Shin Hikari, vainqueur en Europe du Prix d’Ispahan ainsi que de la Hong Kong Cup (Grs1), Kizuna, vainqueur du Derby japonais et, en France, lauréat du Qatar Prix Niel (Gr2) et quatrième du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), Satono Aladdin, lauréat du Yasuda Kinen (Gr1) sur 1.600m…

My Goodness a été achetée 60.000 $ à Keeneland par Ever Union Shokai Ltd. Elle n’a pas brillé en compétition mais est une fille de la championne Caressing (Honour and Glory), lauréate de la Breeders’ Cup Juvenile Fillies (Gr1).

Xcellence, c’est L’Excellence !

Du côté de Hanshin, il y avait notamment les Sumire Stakes (L) au programme. Cette Listed pour 3ans avait attiré six candidatures, dont L’Excellence (Deep Impact), lequel se présentait invaincu en deux sorties. Cet imposant fils d’Xcellence (Champs Élysées) s’est imposé d’une encolure, après avoir été longtemps pointé en dernière position et s’être rapproché en épaisseur dans le tournant. Étant donné le style de sa victoire ce dimanche, il devrait s’épanouir sur les longues distances. L’Excellence est le deuxième produit d’Xcellence, troisième du Prix de Diane et de la Poule d’Essai des Pouliches d’Avenir Certain ** (Le Havre), laquelle est aussi au Japon. Le premier produit d’Xcellence, Excellente Fille (Frankel), n’est pas black type mais a gagné trois courses, montrant des moyens. Xcellence a un 2ans et un yearling par Deep Impact. En 2019, elle a été présentée à Kitasan Black.