PRIX DE TREILLIÈRES (CLASSE 2) - La bonne fin de course de Coco Câline

Courses / 03.03.2020

PRIX DE TREILLIÈRES (CLASSE 2) - La bonne fin de course de Coco Câline

PORNICHET-LA BAULE, MARDI

Lauréate de son maiden sur la P.S.F de Pau à la mi-janvier, Coco Câline (Sri Putra) s’est distinguée encore une fois ce mardi, sur l’hippodrome de Pornichet, dans le Prix de Treillières (Classe 2). Très à l’aise sur le sable où elle compte désormais deux victoires et trois troisièmes places, la pensionnaire de William Walton venait de faire une contre-performance à Mont-de-Marsan sur le gazon. Après le forfait de Tamahere (Wootton Bassett), ils n'étaient plus que cinq concurrents au départ de la course. Dès l'ouverture des stalles, la pouliche de Nathalie Walton a été placée en troisième position par Coralie Pacaut. Dans le dos de Lettyt Fight (Dunkerque) pour entrer dans la ligne d’en face, la pouliche a gardé cette position, avant de faire mouvement dans le dernier tournant. Sollicitée par son jockey, la future lauréate a progressé à l’extérieur de Lettyt Fight et The Manager (Charm Spirit), et a pris le meilleur. Elle a résisté d’un quart de longueur au bon retour de Blackwood (Manduro) qui termine dans une bonne action. Quant à Lettyt Fight, il termine troisième une tête plus loin.

Une pouliche avec une grande action. Coralie Pacaut, le jockey de la lauréate, a déclaré au micro d’Equidia : « La course a été rythmée au départ mais l’allure a ralenti dans la ligne d’en face. J’ai donc essayé d’anticiper car c’est une jument qui n’a pas beaucoup d’accélération mais plutôt une grande action. »

Une descendante de Mahora. Élevée par Renée Dwek, Nicolas et Roger-Yves Simon, Coco Câline a été présentée à la vente de yearlings d’octobre Arqana à Deauville, mais n’a pas trouvé preneur, puis à la breeze up d’Osarus où elle a été achetée 7.000 € par William Walton. C’est une fille de Sri Putra (Oasis Dream), qui fait la monte au haras du Saz, et de Mina Hill (Green Tune), une jument qui a gagné sur la distance de 1.950m en province. Coco Câline est le premier produit gagnant de sa mère qui a aussi donné Hellebore (Montmartre), une yearling. Sa deuxième mère, Mahora (Octagonal), a pris la troisième place du Prix Madame Jean Couturié (L). C’est une sœur de Mamania (Linamix), deuxième du Prix Isola Bella et troisième du Prix Charles Laffitte (Ls), et de Mazalunna (Sillery), troisième des Prix de Chambly et Hopper Chase (Ls). C’est la famille de Fuissé (Green Tune) qui a gagné le Prix du Moulin de Longchamp et s’est classé deuxième du Prix du Jockey Club (Grs1), et de Full of Gold (Gold Away), lauréat du Critérium de Saint-Cloud (Gr1).

 

 

 

Green Desert

 

 

Oasis Dream

 

 

 

 

Hope

 

Sri Putra

 

 

 

 

 

In The Wings

 

 

Wendylina

 

 

 

 

Dinalina

 COCO CÂLINE (F3)

 

 

 

 

 

 

Green Dancer

 

 

Green Tune

 

 

 

 

Soundings

 

Mina Hill

 

 

 

 

 

Octagonal

 

 

Mahora

 

 

 

 

Moon Review