AUSTRALIAN DERBY (Gr1) - Quick Thinker, le All Black d’OTI Racing

International / 04.04.2020

AUSTRALIAN DERBY (Gr1) - Quick Thinker, le All Black d’OTI Racing

ROYAL RANDWICK (AU), SAMEDI

Quand les courses se déroulent sur 2.400m et plus, les néo-zélandais deviennent imbattables ou presque pour les chevaux élevés en Australie. Ce samedi, Murray Baker, grand entraîneur en Nouvelle-Zélande, a remporté pour la cinquième fois depuis 2008 l’Australian Derby (Gr1). Son pensionnaire Quick Thinker (So You Think) ne possède pas la classe de Dundeel (High Chaparral), le meilleur des Derby winners préparés par Murray Baker, mais c’est un poulain qui tient, qui est dur à la lutte et qui a été façonné par un grand professionnel. Sous les couleurs d’OTI Racing, un syndicat de propriétaires bien connu en France, il a dû tout donner pour placer sa tête devant celle de Zebrowski (Savabeel). Ce dernier est lui aussi né en Nouvelle-Zélande mais il est entraîné en Australie. Eric the Eel (Olympic Glory) est venu comme pour le faire… mais il n’a pas pu donner un deuxième coup de reins dans le terrain lourd. Il s’est classé troisième dans une course qui a enregistré un effondrement des favoris.

Le patron est resté au pays. Quick Thinker avait montré une certaine qualité à 2ans dans son pays, ayant remporté un Gr3 en août lors de son premier voyage en Australie. Murray Baker et son associé Andrew Forsman ont dès lors visé l’Australian Derby. Après une deuxième place dans un Gr2 à Rosehill, ils ont décidé de laisser le poulain en Australie malgré la fermeture des frontières. Samedi dernier, il avait gagné les Tulloch Stakes (Gr2) et à présent il est Derby winner. Murray Baker et Andrew Forsman sont rentrés en Nouvelle-Zélande et c’est le fils du premier nommé, Bjorn, qui a fait les derniers réglages. Il a expliqué : « Je suis heureux pour mon père et pour Andrew. Ils ont connu une saison difficile et cette victoire est très importante. »

Quand un Européen achète pour les Australiens. Quick Thinker a été acheté 110.000 dollars australiens (61.200 €) par Hubie de Burgh, agissant pour OTI Racing, chez Inglis Easter Stakes. Le courtier a expliqué : « Le patron d’OTI Racing, Terry Henderson, m’avait dit d’acheter un cheval de tenue pour 100.000 dollars. Le poulain ressemble vraiment à un cheval européen et je suis heureux de l’avoir déniché pour un ami. » Quick Thinker est le sixième lauréat de Gr1 issu du champion So You Think (High Chaparral), qui a remporté 10 Grs1 dans les deux hémisphères et qui était un produit de l’élevage néo-zélandais. La mère, Acouplamas (Al Maher), placée black type, a donné deux gagnants, dont le placé de Gr3 The August (I Am Invincible). Elle remonte à la souche qui a produit Larrocha (Danehill), lauréate des South Australian Oaks (Gr1).

Acouplamas a un 2ans par Zoustar (Northern Meteor), acheté 1.075.000 dollars australiens (598.000 €) par Yulong Investement l’année dernière chez Magic Millions.

Un troisième podium au niveau Gr1 pour Olympic Glory. Eric the Eel est un produit de la première génération australienne d’Olympic Glory (Choisir). Le fils d’un excellent miler comme Olympic Glory peut-il tenir 2.400m dans des conditions extrêmes ? La réponse est à trouver du côté maternel. Eric the Eel est issu d’une fille de Montjeu (Sadler’s Wells), le grand étalon ayant fait la navette en Nouvelle-Zélande… Ce samedi, Olympic Glory obtient un neuvième black type et un troisième produit capable de monter sur le podium d’un Gr1 après Watch Me (Coronation Stakes, Gr1) et Grand Glory (troisième du Prix de Diane, Gr1). Comme tous les étalons du haras de Bouquetot, Olympic Glory reprend du service le lundi 6 avril, l’équipe ayant décidé de reprendre l’activité de reproduction après quinze jours de confinement.