Infernal Majesty, les tribulations d’un français en Chine

International / 02.04.2020

Infernal Majesty, les tribulations d’un français en Chine

SHA TIN (HK), MERCREDI

Deux victoires coup sur coup, ce n’est pas facile dans le programme de Hongkong. Surtout pour un cheval qui a effectué ses débuts en Europe. Mais cela n’a pas empêché le français de naissance Infernal Majesty (Siyouni) de réaliser le coup deux. Il s’est imposé en sifflotant, mercredi soir à Sha Tin, dans un handicap sur les 1.800m de la P.S.F. Le 5ans, désormais nommé Righteous Doctrine, a devancé par deux grandes longueurs deux autres ex-européens, l’anglais Owners’ Star – ex-Iconic Sunset (Farhh) – et l’irlandais Classic Beauty ex-London Icon (Elzaam). Tout comme l’ex-pensionnaire de Stéphane Wattel, ils ont quitté leurs pays avec un rating à trois chiffres. L’adaptation à l’entraînement et aux courses de Hongkong est souvent très compliqué. Righteous Doctrine est arrivé dans les écuries de Sha Tin en novembre 2018 et a tourné presque à vide tout au long de sa première campagne : neuf sorties, zéro victoire et une baisse de 15 livres sur l’échelle de poids. Il est revenu doucement après les vacances d’été et avec ses deux victoires, ses gains hongkongais s’élèvent désormais à 2,45 millions (288.600 €). Righteous Doctrine ne va pas en rester là. Son pilote, Joao Moreira, a d’ailleurs expliqué à la presse locale : « J’étais confiant avant la course, mais je ne m’attendais pas à gagner si facilement. Le cheval a beaucoup progressé. Il avait tendance à partir mollement, cette fois il s’est mis à l’œuvre tout de suite et a placé une belle pointe de vitesse. »

Une grande souche Niarchos. Infernal Majesty, élevé par Antoinette Tamagni et Cocheese Bloodstock au haras du Petit Tellier, a été acheté 55.000 € à la vente d’octobre par Chantilly Bloodstock. En France il avait remporté trois courses et avait participé à la Poule d’Essai des Poulains (Gr1) pour la casaque de l’écurie Jean-Louis Bouchard. Sa mère, Healing Dream (Montjeu), n’a pas couru et a donné une autre gagnante. Elle remonte à une belle souche Niarchos, celle d’Aviance (Northfields), qui a donné parmi autres les gagnants de Gr1 Spinning World (Nureyev), Denon (Pleasant Colony), étalon au haras du Petit Tellier et Aldebaran (Mr. Prospector). Cette souche est encore bien vivante, comme l’a récemment prouvé War of Will (War Front), lauréat des Preakness Stakes (Gr1) en 2019.

SHA TIN (HK), MERCREDI

HAP MUN BAY HANDICAP

Classe 3 - 3ans et plus - 1.800m

1er       RIGHTEOUS DOCTRINE (H5)

(Siyouni & Healing Dream, par Montjeu)

Ent/ C. W. Chang - J/ J. Moreira

Prop/ Edward Ho Ka Yue - El/ A. Tamagni & Cocheese Bloodstock Anstalt

Arqana, Deauville, vente de yearlings d’octobre 2016, 55.000 €, Petit Tellier à Chantilly Bloodstock Agency

2e        OWNERS’ STAR (H5)

(Farhh & Manila Bay, par Halling)

Ent/ C. S. Shum - J/ G. Van Niekerk

Prop/ HK Horseowners Syndicate - El/ Rabbah Bloodstock Limited

3e        Classic Beauty (H5)

(Elzaam & Big Swifty, par Intikhab)

Ent/ J. Moore - J/ C. V. Wong

Prop/ E. Kwok Law Kwai Chun- El/ J. Davison