OSAKA HAI (GR1) - De haute volée

International / 03.04.2020

OSAKA HAI (GR1) - De haute volée

OSAKA HAI (GR1)

De haute volée

L’Osaka Hai (Gr1) garde fière allure malgré l’absence de quelques-uns des top-chevaux japonais, que ce soit ceux ayant fait le déplacement à Dubaï ou un Danon Premium (Deep Impact) qui se trouve en Australie. Ils sont douze au départ mais cela reste très ouvert, avec cinq chevaux capables de l’emporter.

Danon Kingly cherche son Gr1. Âgé de 4ans, Danon Kingly (Deep Impact) vient de gagner le Nakayama Kinen (Gr2), préparatoire à cet Osaka Hai, devant Lucky Lilac (Orfèvre). Il n’a toujours pas remporté de Gr1 mais a pris la troisième place des 2.000 Guinées japonaises et la deuxième place du Derby (Grs1) l’an passé. C’est vraiment sur 1.600m à 2.000m qu’il a laissé ses plus belles impressions et il peut l’emporter. Cependant, Lucky Lilac est aussi en mesure de prendre sa revanche : gagnante l’an passé de la Queen Elizabeth II Cup (Gr1) avec Christophe Soumillon, la fille d’Orfèvre (Stay Gold) se plaît sur la distance de 2.000m et elle avait besoin de faire une rentrée. Son dernier travail était séduisant et, à 5ans, elle peut dévoiler tout son potentiel.

Après une bonne rentrée. Lors du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), Blast Onepiece (Harbinger) a impressionné pas mal de monde au rond par son modèle… mais il a été inexistant sur la piste. Le terrain lourd ne lui a pas plu et il faut rayer cette tentative. Le cheval vient de faire une rentrée victorieuse dans l’American Jockey Club Cup (Gr2), en n’étant pas à 100 %. Il sera monté en condition sur cette course et fait partie des prétendants au succès.

Mais vendredi, c’est la 4ans Chrono Genesis (Bago) qui est la favorite de cet Osaka Hai (Gr1). C’est une bonne pouliche, qui vient de montrer sa forme en remportant le Kyoto Kinen (Gr2). Elle retrouve Curren Bouquetd’Or (Deep Impact), pouliche qu’elle avait aussi battue dans le Shuka Sho (Gr1, troisième étape de la Triple Tiara). Chrono Genesis est sur sa distance mais, ce dimanche, elle doit malgré tout faire ses preuves face aux mâles. Wagnerian (Deep Impact), troisième de cet Osaka Hai l’an passé pour sa rentrée, se présente dans la même configuration cette année. Le 5ans de Kaneko Makoto est plus appuyé au betting qu’un Danon Kingly par exemple : son entraîneur Yasuo Tomomichi affiche une vraie confiance, attendant une grande performance de son cheval, pas revu depuis sa troisième place dans la Japan Cup (Gr1).

Un cas de Covid-19 au sein de la J.R.A.

Un employé de la Japan Racing Association (J.R.A.) a été testé positif au Covid-19. Dans la foulée de cette annonce, trois jockeys qui devaient monter ce week-end ont été remplacés dans toutes leurs courses. Si l’on en croit les médias japonais, ces trois jockeys auraient été en contact avec la personne malade et, par précaution, ne peuvent donc pas monter ce week-end. Les courses auront cependant bien lieu.