COLOGNE CLASSIC (Gr3) - Wonderful Moon, un magnifique cheval de Derby

International / 08.05.2020

COLOGNE CLASSIC (Gr3) - Wonderful Moon, un magnifique cheval de Derby

COLOGNE CLASSIC (Gr3)

Wonderful Moon, un magnifique cheval de Derby

Le galop allemand a trouvé un champion en puissance. Wonderful Moon (Sea the Moon) a fait forte impression ce vendredi dans le Cologne Classic (Gr3). Le poulain a tout simplement explosé ses rivaux. Mais comme à chaque fois qu’un poulain gagne aussi facilement, certains diront qu’il a battu un petit lot. Il a par ailleurs profité d’un parcours sur mesure, dans le sillage de Near Poet (Poet’s Voice), beaucoup trop allant. Après avoir pris l’avantage, sans forcer à 500m du poteau, Andrasch Starke a entendu deux adversaires arriver à l’attaque. Il a alors demandé à Wonderful Moon d’accélérer. Et le poulain nous a montré ce petit quelque chose qu’on appelle la classe. Il a placé une pointe de vitesse fantastique en perdant en route les autres et il a bouclé les 600 derniers mètres en 33’’50. Sans forcer son talent. La marge (une longueur trois quarts) d’avance sur Grocer Jack (Oasis Dream) et Palao (Champs Élysées) ne traduit pas la supériorité de Wonderful Moon. Andrasch Starke a en effet posé ses mains à 50m du poteau.

Sa cote dans le Deutsches Derby a fondu. Wonderful Moon avait déjà devancé Palao de 11 longueurs dans les Prix des Winterfavoriten (Gr3). Mais il était ensuite tombé sur l’autre pensionnaire de Henk Grewe, le Cheval de l’Année Rubaiyat (Areion). Il a ensuite gagné par 12 longueurs le Herzog von Ratibor Rennen (Gr3). C’était pourtant en fin de saison, dans un bourbier, et on a tendance à sous-estimer les lignes quand le terrain est défoncé. La cote de Wonderful Moon dans le Deutsches Derby (Gr1) a fondu à 2,5/1 et un bookmaker le propose à 20/1 dans le Prix du Jockey Club (Gr1). Il est plus dans le gabarit de son grand-père maternel Lomitas (Niniski) que dans celui de son père Sea the Moon (Sea the Stars). Sur ce qu’on a vu ce vendredi, cet alezan possède la qualité pour le déplacement en France. Mais son entraîneur Henk Grewe a d’autres idées en tête. Le professionnel a expliqué à Galopponline : « J’étais très confiant. Mais quand vous avez un grandissime favori, il y a toujours un peu de pression. C’est un poulain assez spécial et si Andrasch Starke lui avait demandé l’effort avant, il aurait gagné encore plus facilement. Le programme est d’aller sur le Derby Allemand avec une course de préparation dans l’Union Rennen (Gr2). »

La formule magique du Gestüt Görlsdorf. Wonderful Moon appartient à Lars Baumgartner et ses amis sous la griffe Stall Wasserfreunde. Il a été acquis 55.000 € en tant que yearling à Baden-Baden. C’est un produit du Gestüt Görlsdorf, qui a élevé aussi son père Sea the Moon (Sea the Stars), lauréat du Deutsches Derby par 11 longueurs, et étalon à Lanwades Stud. C’est sans aucun doute un des meilleurs jeunes étalons d’Europe. Wonderful Moon représente la deuxième génération du jeune étalon qui a produit quatre autres gagnants de Groupe et 18 sujets black types. L’année dernière, il a sailli 164 poulinières à 15.000 £ (17.000 €) et il est confirmé à ce tarif. Sa mère Wonderfull Filly (Lomitas) a gagné une course et a produit la placée de Listed Wonderful Gorl (Areion). Wonderful Filly est une demi-sœur de Wunder (Adlerflug), qui a remporté le Prix Chloé (Gr3) et s’est classée troisième dans le Grosser Dallmayr Preis (Gr1).

Wonderful Filly a un yearling par Adlerflug (In the Wings). Après une saison de repos comme c’est l’habitude pour les poulinières du Gestüt Görlsdorf, elle est pleine de Sea the Moon.