COMMUNIQUÉ - Le cahier des charges pour la reprise d’activité des hippodromes à huis-clos

Courses / 07.05.2020

COMMUNIQUÉ - Le cahier des charges pour la reprise d’activité des hippodromes à huis-clos

« Une étape majeure vers la reprise d’activité des courses de chevaux, suspendues depuis le 17 mars, a été enregistrée grâce à l’obtention de l’autorisation officielle de plusieurs préfectures qui délivrent annuellement les autorisations d’ouverture des hippodromes.

À compter du 11 mai, et jusqu’à nouvel ordre, les réunions de courses se dérouleront à huis-clos renforcé, sans public. Il ne s’agit donc pas de "manifestations", mais de l’exercice d’une activité professionnelle et économique. L’accès aux hippodromes sera limité aux seules personnes autorisées : les responsables de la société des courses, les salariés et prestataires indispensables et un nombre restreint de socioprofessionnels.

L’autorisation de courir à huis-clos est révocable ; son maintien dépend directement de la capacité de chacun à respecter scrupuleusement le cahier des charges précis élaboré par la Fédération nationale des courses hippiques, en concertation avec France Galop et LeTrot.

Des contrôles seront réalisés sur place durant les réunions par la police des jeux et les organismes sociaux afin de s’assurer que les engagements pris sont tenus.

Dans le cadre du huis-clos renforcé, et jusqu’à nouvel ordre, les principales règles figurant au cahier des charges sont les suivantes :

Accès limité à deux personnes par cheval sur déclaration 24 h avant la réunion :

L’accès à l’hippodrome est limité à deux personnes par cheval, l’entraîneur (ou son représentant) et le lad. Dans ce cadre, les propriétaires, éleveurs, conjoints et enfants ne seront pas autorisés à accéder à l’hippodrome.

Déclarer les présences en amont de la journée de courses :

24 heures avant de venir sur l’hippodrome, l’entraîneur doit communiquer par mail les nom et prénom et l’heure d’arrivée estimée de la personne accompagnant le cheval et le nom du cheval, dans la limite d’une personne par cheval.

Si une écurie déplace plusieurs chevaux, elle devra prévoir le minimum d’accompagnants.

Si l’entraîneur ne peut être présent, il devra désigner son représentant. Ce dernier ne pourra rester sur l’hippodrome que le temps de la course.

Pour les hippodromes France Galop, les déclarations de présence doivent être envoyées par mail à :

Les demandes de réservations des hébergements pour les lads et de réservations de boxes avec copeaux sont également à adresser à ces mêmes mails.

Se conformer aux contrôles à l’arrivée sur l’hippodrome :

Il est obligatoire de se conformer aux contrôles de la température lors de l’accès au site, de s’inscrire à l’entrée (et ressortir par le même accès) et à la sortie sur le registre (nom, prénom, tel, heures d’entrée et de sortie), et de porter un masque.

À l’arrivée du cheval, l’attribution habituelle des boxes ne sera pas forcément respectée par souci des normes sanitaires.

Adopter un comportement responsable durant la journée :

En toute occasion, respecter la distance physique de 1,5m entre les personnes. Le port du masque doit être permanent. Respecter les gestes barrière et utiliser les distributeurs de gel hydro-alcoolique mis à disposition.

Respecter les consignes d’accès aux différents espaces et limiter sa présence dans les balances, écuries, rond au strict nécessaire à l’organisation de la réunion de courses. Il est demandé à chacun de quitter l’hippodrome dès la fin de sa mission.

Selon les hippodromes, des paniers repas seront distribués dans l’espace dédié. Mais il ne sera pas possible de s’installer à table pour déjeuner et les règles de distanciation s’appliqueront pendant le déjeuner.

À l’exception des balances, les espaces intérieurs seront fermés. Cela implique que les loges, salons, salle de presse, restaurants, ne seront pas accessibles. L’accès aux tribunes se fera uniquement par l’extérieur.

Dans les vestiaires des jockeys, il conviendra de respecter les places attribuées afin de garder une distance de 1,5m entre deux personnes et de porter un masque tout au long de la journée, y compris durant les courses. Pendant la durée de la course, ils pourront abaisser le masque. Les douches et sauna ne seront pas accessibles.

Afin de vous conformer aux nouvelles dispositions en vigueur, veuillez consulter le cahier des charges pour les réunions à huis-clos édité par la F.N.C.H. Pour y accéder, cliquez ici.

Les commissaires accordent 0,5 kg supplémentaire aux jockeys. Les commissaires de France Galop, agissant en vertu des pouvoirs qui leur sont conférés par les dispositions du § I alinéa 2 de l’article 213 du Code des courses au galop, ont décidé, dans la mesure leur permettant de déroger dans des cas exceptionnels à l’application des dispositions du § III de l’article 150 du Code des courses au galop relative à la méthode d’enregistrement du poids, et en raison des mesures restrictives imposées par le cahier des charges pour l’organisation des réunions de courses à huis-clos renforcé, élaboré par la Fédération national des courses hippiques, interdisant notamment l’accès au sauna, d’accorder une tare de 0,5 kg supplémentaire aux jockeys, jusqu’à la levée de ces mesures restrictives.