Douche froide du côté de l’Irlande

International / 08.05.2020

Douche froide du côté de l’Irlande

Douche froide du côté de l’Irlande

L’annonce tant redoutée est tombée : les courses irlandaises pourraient bien ne pas reprendre avant le 29 juin prochain. Cela a été confirmé par le ministère de l’Agriculture, dont dépendent les courses hippiques.

Phase 3 au lieu de phase 1. L’explication tient au plan de "déconfinement" mis en place par le gouvernement irlandais, qui se décline en quatre phases. La première aura lieu le 18 mai prochain et les courses espéraient pouvoir se trouver dans cette phase 1 : le gouvernement compte en effet rouvrir certains espaces extérieurs et autoriser le retour au travail des personnes travaillant en extérieur.

Mais pas de chance : le gouvernement irlandais a estimé que les courses hippiques tombaient sous la phase 3 de ce plan, qui doit être lancé le 29 juin. Dans cette phase 3, on trouve : l’autorisation de petits rassemblements, le retour au travail des personnes ayant peu d’interactions dans le cadre professionnel, la réouverture des espaces extérieurs…

Encore un espoir. Ce n’est pas pour autant fini pour l’Irlande. Le gouvernement a annoncé ce plan tout en laissant une fenêtre ouverte à la négociation. Sachant que l’Irlande a été le dernier pays européen à avoir arrêté les courses, après avoir mis en place tout un protocole sanitaire strict, les dirigeants des courses irlandaises ont plusieurs arguments pour espérer pouvoir avancer le retour de la compétition. Protocole sanitaire qui, selon Horse Racing Ireland, a été encore renforcé durant la période d’interdiction des courses. Et il y a le soutien de politiques, comme le sénateur Paul Daily, qui ne comprend pas que des lieux de plein air et des entraînements en plein air des sports d’équipe puissent reprendre en phase 1 et 2, et pas les courses hippiques.

Selon The Irish Field, plusieurs sources ont indiqué que les courses hippiques avaient bon espoir de pouvoir intégrer la phase 2, soit un retour le 8 juin prochain.

Le Royaume-Uni suspendu au discours de Boris Johnson dimanche

Pour le Royaume-Uni, l’institution des courses est suspendue au discours du Premier ministre, Boris Johnson, qui doit avoir lieu dimanche soir : des sujets comme la reprise du sport et un allégement des règles de distanciation physique pourraient être annoncés. Le lundi 11 mai, les dirigeants discuteront des implications pour les courses des décisions du gouvernement. Il y a de l’espoir : plus tôt dans la semaine, le ministre de la Santé Matt Hancock s’est dit ouvert à une reprise des courses durant le mois de mai.