Fabrice Chappet sur tous les fronts

Courses / 07.05.2020

Fabrice Chappet sur tous les fronts

Il n’a plus une minute à lui, entre les gazons pour préparer la reprise et le choix de la bonne option pour chaque élément. Fabrice Chappet a néanmoins pris le temps de nous donner des nouvelles de ses espoirs et meilleurs éléments.

Dès le 11 mai, Fabrice Chappet sera bien représenté à ParisLongchamp. Pisanello (Raven’s Pass), gagnant du Prix Omnium II (L) avant l’arrêt des courses, est engagé dans le Prix de Fontainebleau. « Nous hésitons encore entre le Fontainebleau et la Force. Le cheval est en grande forme, et on ne peut pas lui reprocher grand-chose, car sa première course, où il n’avait fait qu’une vingtaine de mètres, ne compte pas ! Il aura cet avantage d’avoir déjà couru cette année. » Dans le pendant pour les femelles, le Prix de la Grotte (Gr3), l’entraîneur a laissé Secret Time (Camacho) et Kraquante (Bated Breath), également engagées trois jours plus tard dans le Prix du Pont Neuf (L). « Secret Time s’était embourbée le week-end de l’Arc dans le Haras de Bouquetot - Critérium de la Vente d’Octobre Arqana, mais elle avait précédemment très bien couru dans le Prix d’Aumale (Gr3) dont elle avait pris la deuxième place. C’est une bonne pouliche pleine d’avenir. Kraquante avait à l’inverse apprécié la piste assouplie de Longchamp quand elle avait gagné son maiden. Les deux pouliches sont aptes à faire leur rentrée. »

Un fort contingent chez les femelles de 3ans. Parmi les autres femelles engagées dans les classiques, il faut citer Speak of the Devil (Wootton Bassett), engagée dans la Classe 2 du 11 mai mais aussi deux jours plus tard à Chantilly, dans une Classe 1. « Elle a débuté et gagné à Deauville en octobre. Elle a beaucoup de qualité. Il était prévu qu’elle ait deux courses avant d’aller sur une bonne, mais les circonstances font qu’elle ne pourra courir qu’une fois avant d’envisager le plus haut niveau… Elle n’est pas la seule dans ce cas-là, mais on préfère évidemment qu’ils arrivent sur des grandes courses avec plus de métier. » Magic Attitude (Galileo) n’ira pas à Toulouse pour courir le Prix FBA - Aymeri de Mauléon, et va donc rentrer dans le Prix Vanteaux (Gr3). « Nous allons éviter le terrain lourd annoncé à Toulouse. Elle avait débuté un peu verte, avant de bien gagner à Lyon, puis d’être troisième malheureuse au niveau Listed sur ce même hippodrome. En digne fille de Galileo, elle devrait être en progrès sur son année de 3ans. » Rolleville (Rock of Gibraltar) va également rentrer dans ce Gr3. « Elle avait gagné brillamment à Saint-Cloud en octobre, et nous avons hâte de la revoir en piste. » Mageva (Wootton Bassett) figure dans le Prix du Pont Neuf (L) et dans une Classe 1, le 13 mai à Chantilly. « Elle n’a pas vraiment apprécié les pistes grasses de la fin d’année, mais elle travaille bien, et nous lui gardons toute notre estime. »

Toujours chez les femelles de 3ans, Fabrice Chappet a choisi les 1.200m du Prix Texanita (Gr3), le 13 mai à Chantilly, pour Porcelaine (Kodiac) et Bavaria Baby (Dabirsim). « Porcelaine est la sœur de Précieuse et nous allons faire un peu le même programme, puisque Précieuse avait couru le Sigy avant la Poule. Il était prévu que Porcelaine rentre dans l’Imprudence, mais cette course, comme le Djebel, n’a pas été reprogrammée. Il ne restait donc pas beaucoup de choix si l’on voulait rentrer sur plus court que le mile. Porcelaine a montré de la vitesse, et elle avait plutôt bien couru dans le Prix Montenica (L) en début d’année. Bavaria Baby est très confirmée et sera vraiment dans son sport. »

Mais c’est bien chez les mâles aussi ! S’il est bien armé chez les pouliches de 3ans, Fabrice Chappet a aussi de quoi se défendre avec ses mâles. Outre Pisanello, il pourra compter sur Célestin (Dabirsim), qu’il a retiré du Fontainebleau pour courir une Classe 1, le 13 mai à Chantilly. « Il aurait dû rentrer dans le Djebel… On ne peut pas lui reprocher grand-chose, et c’est logiquement que nous l’avons engagé dans les classiques français, mais aussi à l’étranger. » Instruit (Intello), qui a eu le temps de faire sa rentrée avant l’arrêt des courses, figure dans la liste du Prix La Force (Gr3), mais il a d’autres options. « Instruit a été battu par une toute bonne pouliche en dernier lieu, après avoir fait tout le boulot devant. Je l’aime beaucoup. Il est engagé dans la Force mais a aussi une Listed sur 2.000m à Chantilly à la fin du mois. » Gold Trip (Outstrip) fait aussi partie des grands espoirs de l’écurie. Il est encore maiden après deux sorties à 2ans, mais Fabrice Chappet annonce : « Il avait excessivement bien débuté à Deauville, puis il ne s’est pas sorti du bourbier qu’il a trouvé lors de sa deuxième course, en novembre, à Saint-Cloud. Il va courir un maiden le 18 mai et nous verrons… San Fabrizio (Siyouni) est lui aussi encore maiden mais il a de la qualité. »

Skyward, une reprise en douceur. Toujours le 11 mai, à ParisLongchamp, le sprinter Ken Colt (Kendargent) courra le Prix de Saint-Georges (Gr3), dont il s’était classé troisième l’an passé. « Il va retrouver son parcours de prédilection et va apprécier la piste assouplie. » Retiré du Prix d’Harcourt (Gr2), l’invaincu Skyward (Camelot) fera sa rentrée à Lyon, dans le Prix Bedel (L), où Fabrice Chappet sellera aussi San Huberto (Speightstown). « Le Prix d’Harcourt s’annonce très relevé et nous préférons envoyer à Lyon ces deux bons éléments. Skyward a encore progressé pendant l’intersaison et nous avons de gros espoirs avec lui. Il est encore invaincu mais n’a couru que trois fois. Il n’a pas encore dévoilé tout son potentiel. »

Intellogent (Intello), castré après son voyage en Arabie Saoudite, est revenu à l’écurie, et va viser une campagne internationale… quand les frontières seront ouvertes à nouveau. Enfin, Al Malhouf (Dutch Art), qui a fait plaisir à la famille Al Kuwari en s’imposant à Doha fin février, est programmé sur le Grand Prix de Compiègne (L).