Pas de précipitation à l’écurie Clayeux

Courses / 04.05.2020

Pas de précipitation à l’écurie Clayeux

La bonne nouvelle est tombée ce lundi : on va pouvoir courir à Paris ! L’obstacle devrait donc profiter de son temple d’Auteuil. Mais après deux mois sans compétition, il devrait y avoir foule à l’heure des engagements et surtout des partants définitifs. Certaines écuries vont naviguer avec prudence durant les premières semaines de courses, comme l’écurie Clayeux, dans le but d’éviter d’amputer l’avenir des chevaux sur une course. Fer de lance d’Emmanuel Clayeux, Ebonite (Khalkevi) va bien, mais rien n’est encore défini pour son retour en piste, même si le Prix Murat (Gr2) est une possibilité après sa victoire dans le Prix Troytown (Gr3). Même cas de figure pour Enjeu d’Arthel (Saddler Maker), deuxième du Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3), qui a de nombreuses possibilités comme le Prix William Head (L) ou encore le Prix du Président de la République (Gr3), et pour Équation ** (Network), gagnante sur les haies lyonnaises pour sa réapparition. Les premières semaines de courses vont permettre d’y voir plus clair pour mieux affiner le programme de chacun.