Prix Pimpim (classe 2) : San Fabrizio avec de la marge

Courses / 15.05.2020

Prix Pimpim (classe 2) : San Fabrizio avec de la marge

LYON-PARILLY, VENDREDI

San Fabrizio (Siyouni) n’avait pas été revu depuis sa troisième place dans le Prix des Aigles (Maiden), remporté par Victor Ludorum (Shamardal), le 14 septembre à Chantilly. Ce vendredi, il s’est imposé brillamment pour sa troisième sortie publique dans le Prix Pimpim (Classe 2) à Lyon-Parilly. Placé en tête par Pierre-Charles Boudot, le représentant d’Hubert Guy et Fabrice Chappet s’est bien relancé à 300m du but, n’étant jamais inquiété. Il devance French Aseel (French Fifteen) de deux longueurs et demie et Moscou (Makfi), qui termine fort troisième, une longueur et quart plus loin.

Un petit-fils de Ponte Tresa. San Fabrizio est un élève de Thierry de La Héronnière et Jacques Hebert. Il a été présenté par le haras d’Ellon à la vente d’octobre Arqana et racheté 55.000 €. C’est un fils de Siyouni, stationné au haras de Bonneval, et de Ponte Sanangelo (Authorized), une jument qui s’est placée deux fois à l’âge de 3ans. Il est le troisième produit de sa mère. Les trois ont gagné. Elle a été saillie cette année par Anodin.

San Fabrizio est un petit-fils de Ponte Tresa (Sicyos), lauréate du Prix Kergorlay (Gr2) et troisième du Prix Royal-Oaks (Gr1). C’est la famille de Porlezza, gagnante du Prix Maurice de Gheest (Gr1) et du Prix du Gros-Chêne (Gr2). 

 

 

 

Polar Falcon

 

 

Pivotal

 

 

 

 

Fearless Revival

 

Siyouni

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Sichilla

 

 

 

 

Slipstream Queen

 SAN FABRIZIO (M3)

 

 

 

 

 

 

Montjeu

 

 

Authorized

 

 

 

 

Funsie

 

Ponte Sanangelo

 

 

 

 

 

Sicyos

 

 

Ponte Tresa

 

 

 

 

Ponte Brolla