Jersey Stakes (Gr3) : Célestin, une candidature respectée par les Anglais

International / 17.06.2020

Jersey Stakes (Gr3) : Célestin, une candidature respectée par les Anglais

Royal Ascot (GB), jeudi

Les Jersey Stakes (Gr3) font partie des courses les plus difficiles à gagner du meeting de Royal Ascot. La France compte un seul succès : celui de Le Brivido (Siyouni) en 2017. Il venait de se classer deuxième dans la Poule d’Essai des Poulains. Ce jeudi, ce sera au tour de Célestin (Dabirsim) de tenter sa chance. Dans les Guinées françaises, à 200m du poteau, il a pris la tête avant de manquer un peu pour finir et d’échouer au pied du podium. Les Jersey sont sur 1.400m, une distance qui correspond bien au pensionnaire de Fabrice Chappet. Muni pour la première fois d’œillères australiennes, il a le deuxième rating de la course (110), il est sur sa distance et les bookmakers anglais ne le négligent pas. Il s’agit d’une bonne opportunité, face à un lot qui, à première vue, ne comprend aucun un cheval de premier plan. Le seul petit handicap pour le français vient de son numéro de corde. Car sur ce que l’on a vu, les numéros élevés, proche de la lice des tribunes, prévalent pour l’instant. En même temps, les conditions en Angleterre évoluent rapidement…

Un Gosden bien caché. Le favori, King Leonidas (Kingman), acheté 750.000 Gns (879.500 €), est un Gosden-Dettori invaincu en deux sorties. Il s’est promené lors de sa rentrée, il y a 11 jours. Il n’avait pas battu un grand lot, même s’il rendait du poids. Le meilleur rating de la course (111) est celui de Monarch of Egypt (American Pharoah), toujours en quête de sa victoire de Groupe. Sa dernière tentative vaut mieux que son classement (il terminait septième des Irish 2.000 Guineas, vendredi). Les conditions de course, avec trois livres de surcharge pour ceux qui ont gagné un Gr3 depuis le 31 août, sont favorables aux chevaux peu exposés, comme Molatham (Night of Thunder), qui avait battu Wichita (No Nay Never) dans une Listed, ou à ceux qui ont pris des places dans les Groupes sans les remporter. C’est le cas de Lord of the Lodge (Dandy Man) et de Reportee (Invincible Spirit), deuxième et troisième dans les Gimcrack Stakes (Gr2), mais plus à l’aise sur 1.200m. Mistery Power (No Nay Never), quant à lui, a remporté les Superlative Stakes (Gr2) durant le meeting de juillet et, enfin, il s’est débarrassé de la surcharge. Il y a aussi une pouliche au départ, la Godolphin-Saeed bin Suroor Final Song (Dark Angel), quatrième des 1.000 Guinées (Gr1). Elle peut apprécier les 200m de moins.