Premio Parioli Shadwell (Gr3) : Cima Emergency, un classique en gants blancs

International / 14.06.2020

Premio Parioli Shadwell (Gr3) : Cima Emergency, un classique en gants blancs

 Capannelle (IT), dimanche

C’est muni de ses légendaires gants blancs que Gérald Mossé a offert un deuxième succès dans le Premio Parioli (Gr3) à son patron, Bruno Grizzetti, l’une des personnes à l’origine de sa venue en Italie. Quelques minutes après la victoire de Cima Emergency (Canford Cliffs) dans la Poule d’Essai italienne, l’entraîneur italien a déclaré : « Gérald, c’est à la fois la classe et une aide précieuse pour moi. Comme on dit chez nous : lorsqu’il a une partition à jouer, il la joue en virtuose. »  L’année dernière, dans le Gran Criterium, Cima Emergency s’était classé deuxième, à cinq longueurs de l’allemand Rubaiyat (Areion). Et ce dimanche, l’italien a battu le grand favori par presque deux longueurs. Beaucoup de choses ont changé en huit mois. Si le terrain défoncé avait eu son importance en octobre à San Siro, cette fois, les chevaux ont évolué sur une piste parfaite. Cima Emergency a progressé pendant l’hiver, lui qui avait ouvert son palmarès sur un facile succès à San Siro, alors que Rubaiyat a couru deux fois chez lui, dont une, très dure, dans les Mehl-Mulhens (Gr2) où il a été battu.

Le Derby ou l’étranger. Gérald Mossé a fait la différence à l’issue d’une course propre, menée bon train par l’autre pensionnaire de Grizzetti, Castellazzo (Outstrip). Il a patienté, avec Rubaiyat en ligne de mire. Et quand l’allemand a prononcé son effort, il est venu l’attaquer en pleine piste. Simple et propre, pour une victoire facile. Le pilote français a confié : « Je l’avais monté le matin et je savais qu’il possédait une très bonne pointe de vitesse, qu’il fallait gérer. J’ai attendu et il a prouvé qu’il avait du talent. C’est bien de gagner un classique pour Bruno. » Concernant la suite de la carrière de Cima Emergency, l’entraîneur a ajouté : « Le Derby Italiano (Gr2) nous tente bien, mais nous allons en discuter avec les propriétaires. L’avis d’un professionnel comme Gérald sera très important. S’il ne va pas sur le Derby, il faudra lui trouver une bonne course à l’étranger. »

Un neveu de Cocktail Queen. Cima Emergency a été acheté 30.000 € à la vente SGA. Il appartient à l’avant-dernière génération européenne de son père, le très bon miler Canford Cliffs (Tagula), vendu ensuite en Afrique du Sud, et dont il est le cinquième gagnant de Groupe. Sa mère, Golden Song (Singspiel), n’a pas couru et a été achetée par l’Allevamento Le.Gi. pour 30.000 €, chez Goffs, en novembre, alors qu’elle était pleine de Cima Emergency, son premier gagnant. C’est une demi-sœur de Cocktail Queen (Motivator), lauréate du Grand Prix de Deauville et du Prix Gontaut-Biron (Grs2). La deuxième mère, Premier Prize (Selkirk), est gagnante black type en Angleterre et placée de Gr3.

Golden Song a un yearling par Kodiac (Danehill) et un foal par Starspangledbanner (Choisir). Cette année, elle a rencontré Lope de Vega (Shamardal).