Union-Rennen (Gr2) : Wonderful Moon apprend à lutter

International / 14.06.2020

Union-Rennen (Gr2) : Wonderful Moon apprend à lutter

Cologne (DE), Dimanche

L’arrivée de ce Gr2 est la même que celle du Cologne Classic (Gr3). Mais l’avance de Wonderful Moon (Sea the Moon) sur ses dauphins Grocer Jack (Oasis Dream) et Palao (Champs Élysées) s’est réduite ce dimanche dans la préparatoire au Deutsches Derby (Gr1). Le pensionnaire d’Henk Grewe avait deux longueurs d’avance sur Grocer Jack il y a cinq semaines. Cette fois-ci, trois quarts de longueur les séparent. Le succès du grandissime favori n’a jamais été mis en doute. Andrasch Starke n’a pas pris des risques, il a positionné Wonderful Moon en troisième épaisseur alors que Grocer Jack a voyagé à la corde, derrière le (faible) animateur Nippon (Dylan Thomas). Les deux se sont retrouvés sur la même ligne à 500m du poteau, Wonderful Moon a pris l’avantage assez facilement, mais Grocer Jack n’a pas lâché le morceau. Et il a obligé Andrasch Starke à sortir sa cravache. Henk Grewe remporte son cinquième Groupe de la saison et a expliqué aux médias allemands : « Je suis vraiment soulagé. Quand vous sellez un favori si net, vous avez toujours peur que cela se passe mal. Le poulain n’a pas eu un parcours idéal, nous ne voulions pas qu’il se retrouve enfermé. Il n’était pas à 100 % et je pense que nous verrons un autre cheval à Hambourg. » Sa cote pour le Derby a légèrement baissé, à 1,3/1. Andrasch Starke peut rêver d’un huitième succès dans le classique et il a déclaré à la presse allemande : « Il a bien gagné mais il a eu une vraie course. Il faut qu’il progresse encore un petit peu pour rentrer dans les dix meilleurs chevaux que j’ai montés dans ma carrière. »

100 % Gorlsdorf. Sea the Moon (Sea the Stars) a gagné le Derby allemand par onze longueurs et a très bien démarré sa carrière d’étalon chez Lanwades Stud. Il compte 20 sujets black types et cinq gagnants de Groupe sur 200 produits de 3ans et plus. Sa réussite a convaincu les éleveurs, et l’année dernière il a eu droit à 165 poulinières au tarif de 15.000 £ (17.000 €). Wonderful Moon est un pur produit du Gestüt Gorlsdorf qui a aussi élevé sa mère, Wonderful Filly (Lomitas), gagnante d’une course et mère de la placée black type Wonderful Gorl (Areion). La deuxième mère, Wonderful World (Dashing Blade), a donné Wunder (Adlerflug), gagnante du Prix Chloé (Gr3) et troisième du Grosser Dallmayr Preis (Gr1), le très bon sprinter anglais Advanced (Night Shift), qui a gagné deux gros handicaps et s’est classé deuxième à deux reprises dans le Prix de Seine-et-Oise (Gr3), et Weltmeister (Areion), double lauréat en 16 sorties avant d’entrer au haras du Périgord. Wonderful Filly a un yearling par Adlerflug (In the Wings) et, après une saison de repos, est pleine de Sea the Moon.