Durban July (Gr1) : Belgarion, le poids a parlé

International / 25.07.2020

Durban July (Gr1) : Belgarion, le poids a parlé

Greyville (SAF), samedi

Le Durban July (Gr1) est un handicap, et, comme bien souvent dans ce genre d’épreuve, les 6,5 kg d’avantage ont fait la décision. Belgarion (Dynasty) est venu le long de la lice des tribunes pour s’imposer sur Got the Greenlight (Gimmethegreenlight), Do It Again (Twice Over) se classant troisième. Ce dernier pouvait entrer dans l’histoire en remportant un troisième succès dans la course la plus populaire d’Afrique du Sud. Mais, face à deux rivaux mieux placés au poids, il a dû baisser pavillon. Belgarion, qui avait connu des problèmes de santé l’année dernière, était le cheval en forme. Il avait remporté ses quatre dernières sorties, dont un Gr2 faisant office de préparatoire. Ce succès devait lui coûter 9 livres supplémentaires en termes de rating, mais, d’après le règlement, le handicapeur ne pourra pas le pénaliser de plus de 6 livres. Il y a une longueur sur le poteau.

Une souche Wertheimer. Belgarion est le quatrième gagnant du Durban July pour son entraîneur, Justin Snaith, et le deuxième pour son père, Dynasty (Fort Wood), qui avait remporté cette course à 3ans en 2003 et qui a décroché quatre fois le titre de Champion Sire. La mère de Belgarion, Riva (Acatenango), lauréate de deux courses en Allemagne, a été achetée 45.000 € à la vente d’élevage Arqana en 2006. Elle remonte à une souche Wertheimer qui a notamment donné Goofalik (Lyphard), gagnant de Groupe et très bon étalon en Allemagne.