François Nicolle détaille ses partants de samedi

Courses / 02.07.2020

François Nicolle détaille ses partants de samedi

François Nicolle sera bien armé tout au long de la grande réunion de samedi à Auteuil. Jeudi matin, il nous a détaillé les profils de ses protégés qui courront sur la butte Mortemart, en commençant par Magneto ** (Boris de Deauville) et Sorcier du Roi (Getaway) qui participeront au Prix Aguado (Gr3) : « Magneto est très bien, il a très, très bien bossé. Il est prêt. Il ne faudra pas avoir de problèmes de trafic, mais s’il n’en a pas, il fera partie des premières chances. Je ne pense pas qu’Auteuil va le gêner. Sorcier du Roi est un très bon cheval d’avenir. Il n’est pas venu, il est très tardif. Cela va être un super pour l’automne, sûrement mieux en steeple en terrain lourd, mais je veux qu’il coure à Auteuil avant la trêve. Je ne serais pas surpris s’il est dans les quatre premiers. Il a vraiment le profil d’Auteuil. »

Trois pouliches de classe dans le Sagan. Dans le haras d’Étreham Prix Sagan (Gr3), François Nicolle pourra compter sur Pamela des Mottes (Kapgarde), L’Aubonnière ** (Doctor Dino) et Ladyville (Doctor Dino) : « Pamela des Mottes a évité le haras d’Étreham Prix d’Iéna (L) car c’est une petite pouliche qui se donne beaucoup. Elle est bien et connaît Auteuil. Elle devrait bien courir. L’Aubonnière a bien gagné dernièrement. Elle m’a plu. Ladyville est une grande pouliche, une vraie jument de grandes lignes, d’Auteuil. Elle sera sûrement mieux à l’automne en steeple. C’est pour ça que je ne l’ai pas bousculée. Je la sens encore immature. Elle n’a rien contre elle et va bien courir. Et elle aura l’avantage d’avoir le parcours dans les jambes. »

Edgeoy ** de retour à Auteuil. Facile vainqueur du Prix Héros XII (Gr3) en allant devant, comme à son habitude, Edgeoy ** (Saddler Maker) sera en lice dans le Prix des Drags (Gr2) en compagnie de son dauphin Srelighonn (Martaline) et de Fou Délice (Poliglote), troisième du Prix du Président de la République (Gr3) : « Edgeoy revient à Auteuil car le programme est ainsi fait. Il m’a beaucoup rassuré quand il a gagné le Prix Héros XII. J’ai retrouvé le cheval que je connais. Il a l’air d’être très bien. Au papier, il a une bonne chance. Srelighonn a bien couru à Compiègne car ce n’est pas son truc. Il sera mieux à Auteuil. Je lui vois une bonne chance. C’est plus un cheval de lourd, mais il est un peu en retard de gains. Fou Délice n’est pas très précoce. Il a 5ans, rencontre de vieux chevaux durs, et apprend son métier gentiment. Il va faire un très bon cheval, bien vieillir et gagner son Groupe. Je lui mets les australiennes car en dernier lieu, je l’ai trouvé un peu mou et pas très concerné par la course. »

Les atouts de Staunton Street. Deuxième du Prix Hypothèse (Gr3) derrière L’Autonomie ** (Blue Brésil), Staunton Street (Martaline) prendra le départ du Prix La Barka (Gr3) avec une première chance. Il sera accompagné de Deportetoi (Deportivo) et de Porto Pollo (Manduro). « L’allongement de la distance ne me dérange absolument pas avec Staunton Street, au contraire. C’est mieux pour lui. Il a très bien couru la dernière fois à Compiègne, j’ai même cru qu’il allait venir battre L’Autonomie ** (Blue Brésil). Je pense qu’il va très bien courir. S’il répète ce qu’il a fait les deux dernières fois, il ne va pas taper loin. Il va finir par gagner sa bonne course de haies, ça sera peut-être samedi. On essaye à ce niveau avec Deportetoi car c’est compliqué dans les gros handicaps. Je pense qu’il va prendre un lot, mais de là à gagner, ça sera un peu plus compliqué. Parfois, il est plus facile de courir un Groupe que de gagner un gros handicap. Porto Pollo fait son boulot, on ne peut rien lui reprocher. L’allongement de la distance va le servir. Bertrand [Lestrade, ndlr] le connaît car il l’a monté une fois.»