Breeze-up : la mutualisation a fonctionné

Institution / Ventes / 02.07.2020

Breeze-up : la mutualisation a fonctionné

Arqana et Goffs UK ont manifestement fait le bon choix en repoussant la date de leurs breeze up respectives, et en choisissant de les organiser conjointement, à Doncaster. Les résultats sont même allés au-delà des espérances de l’agence deauvillaise. Sur les 77 poulains et pouliches finalement présentés, huit ont été vendus à 300.000 £ (332.600 €) ou plus, et le taux de vendus s’élève à 83,11 %. C’est un Éric Hoyeau soulagé qui nous a déclaré : « Il y avait une vraie densité sur le haut du marché, avec une clientèle extrêmement internationale, puisqu’on a vu des achats en provenance des États-Unis, de Hongkong, d’Australie, du proche et Moyen-Orient… Les résultats sont au-delà de nos espérances et cela justifie le bien-fondé de notre décision d’avoir repoussé la vente, et de nous associer avec Goffs UK pour que les principales breeze up européennes soient regroupées en Angleterre, dans un laps de temps assez restreint. La mutualisation des moyens a fonctionné, la synergie entre les deux ventes, qui sont assez différentes par nature, également. Nous sommes particulièrement reconnaissant envers Goffs UK, qui a organisé ces ventes de main de maître, mais aussi du management de l’hippodrome de Doncaster grâce auquel nous avons pu profiter d’une piste parfaite pour les breezes. Il faut aussi remercier les vendeurs : on sait que les pinhookers sont courageux face à l’adversité et ils l’ont encore une fois démontré ! Les agents ont aussi fait un travail exceptionnel. Les deux jours de respiration entre les breezes et la vente ont favorisé les inspections des agents et des vétérinaires. Le système des enchères en ligne a parfaitement fonctionné. Nous l’expérimenterons de notre côté pour la vente de juillet. Ces résultats sont la récompense d’un travail très professionnel de toutes les parties impliquées ! »

FAITS MARQUANTS ARQANA

Le premier achat européen de Larry Best

#224         F     War Front & Beauty Parlor, par Elusive Quality            650.000 €

                 Acheteurs : Kerri Radcliffe & Oxo Equine

                 Vendeur : Grove Stud

                 Éleveur : Joseph Allen

Pour cette fille de War Front, le bon à 650.000 £ (715.000 €) a été signé par Kerri Radcliffe pour Oxo Equine, c’est-à-dire Larry Best. Ce dernier vient de rendre à son vendeur un poulain acheté 1,1 million de dollars à l’OBS Spring Sale. Très actif sur les rings outre-Atlantique, l’Américain Larry Best a notamment fait courir Cambier Parc (Medaglia d'Oro), lauréate des Queen Elizabeth II Challenge Cup Stakes et des Del Mar Oaks (Grs1), Instilled Regard (Arch), troisième de la Pegasus World Cup Turf (Gr1)… Kerri Radcliffe a déclaré : « Je suis très heureuse de vous annoncer que je l’ai acheté pour Larry Best d’Oxo Equine. Je crois savoir qu’il s’agit de son premier achat en Europe. Je pense qu’elle va aller à Saratoga mais je ne sais pas qui sera son entraîneur. Larry m’a dit "Si tu vois quelque chose d’exceptionnel en Europe, signale-le moi. " Et elle est exceptionnelle. Nous l’avons achetée sur une seule enchère. Je pensais qu’elle se vendrait plus cher. Félicitations à Goffs et Arqana pour l’organisation de cette vente, mais aussi à Tattersalls la semaine dernière, ainsi qu’à tous les vendeurs. »

La mère, Beauty Parlor (Elusive Quality), a commencé sa carrière en France sous les couleurs de Joseph Allen et l’entraînement de Jean-Claude Rouget. Elle a quitté la France après sa victoire dans le Prix Occitanie (L). Pour ses débuts aux États-Unis, elle a gagné les Orchid Stakes (Gr3, 2.400m). Son premier produit, L'Indiscret (War Front), a couru une fois et sans succès cette année à 3ans outre-Atlantique. La deuxième mère, Moon Queen (Sadler's Wells), a gagné le Prix de Royallieu (Gr2) et quatre de ses huit produits sont black types. Élevée par Joseph Allen – le propriétaire de son père, War Front (Danzig) –, elle a été dénichée à Keeneland pour 185.000 $ l’année dernière. Elle permet donc à Brendan Holland (Grove Stud) de réaliser une belle plus-value. Il a déclaré : « Nous sommes d’éternels optimistes. Mais il faut rester les pieds sur terre dans cette activité. Nous sommes surpris positivement par la manière dont cette journée de vente a commencé. C’est assurément une vente solide. Déjà, le fait qu’une vente se déroule est une chose fantastique. »

Hongkong ne connaît pas la crise

#354         M   Street Boss & Undo, par Flatter     620.000 £

                 Acheteurs : Stroud Coleman & John Size

                 Vendeur : Malcolm Bastard

                 Éleveur : Glendalough LLC

Malgré l’agitation politique qui règne dans la cité État, les courses se portent bien à Hongkong. Et les propriétaires ont été très actifs cette année, à l’amiable comme dans les ventes, les allocations ayant d’ailleurs été revues à la hausse dans ce pays. Ce lot 354, vendu 620.000 £ (682.000 €), va d’ailleurs rejoindre l’Asie. Matt Coleman, agissant pour l’entraîneur de Hongkong John Size, a déclaré : « C’est un beau cheval qui a bien breezé. Malcolm Bastard l’a toujours beaucoup estimé. Il va rejoindre Hongkong. » Ce poulain a été acheté 120.000 $ l’an dernier, à Keeneland, en septembre. C’est un fils de Street Boss (Street Cry), lequel a déjà donné des black types en Europe. Sa production réussit en Australie et il est aussi connu à Hongkong pour être le père de Rapper Dragon (Street Boss), lauréat du Chairman's Trophy (Gr2), du Hong Kong Derby, du Hong Kong Classic Cup et du Hong Kong Classic Mile… La mère de ce lot 354 a déjà donné Crystalle (Palace Malice), deuxième des Miss Grillo Stakes (Gr2) sur le gazon. La deuxième mère a donné un bon cheval de dirt, avec Apart (Flatter), gagnant du Super Derby (Gr2).

Un Exceed and Excel pour Jamie McCalmont et M. V. Magnier

#240         M   Exceed and Excel & Duquesa, Intikhab    525.000 £

                 Acheteurs : Jamie McCalmont & M.V. Magnier

                 Vendeur : Brown Island Stables

                 Éleveur : Northern Bloodstock Agency

Johnny Collins a déniché ce poulain pour 43.000 € en septembre dernier, chez Tattersalls. En le revendant 525.000 £ (577.500 €) à Jamie McCalmont et M.V. Magnier, il réalise un profit spectaculaire. L’homme de Brown Island Stables, après avoir vendu son poulain, a déclaré : « Les Américains ont beaucoup acheté chez Arqana par le passé. Et j’ai décidé de le présenter dans cette vente car je pense que les produits d’Exceed and Excel (Danehill) sont plus à leur aise sous le soleil et en terrain rapide ! J’ai eu la chance d’avoir vendu plusieurs chevaux de qualité précédemment. Mais cela n’arrive pas tous les ans et cette année j’ai le sentiment d’avoir un lot de qualité. Et les poulains l’ont prouvé en piste. Je dois vous avouer que j’ai eu quelques nuits blanches avant d’arriver à cette vente. » On connaît la cote des produits d’Exceed and Excel, étalon de Darley, dans les breeze up. La mère, Duquesa (Intikhab), avait gagné un handicap sur 1.200m à l’automne de ses 2ans. Deux de ses six produits en âge de courir ont gagné, dont Born to Be (Born to Sea), deuxième des Blenheim Stakes (L, 2ans) à Fairyhouse. La deuxième mère, Love of Silver (Artic Tern), lauréate des Prestige Stakes (Gr3), s’est classée troisième du Prix Marcel Boussac (Gr1).

Chantal Regalado-Gonzalez continue à faire confiance à Joseph O’Brien

#225         M   Shalaa & Besotted, par Dutch Art 460.000 £

                 Acheteur : Trimblestown Stud

                 Vendeur : Mocklershill

                 Éleveur : C-Squared Investments

Sur les programmes, Chantal Regalado-Gonzalez apparaît en tant que propriétaire de plusieurs bons chevaux de Joseph O’Brien, à l’image d’Iridessa (Ruler of the World), lauréate des Coolmore Matron Stakes, des Juddmonte Pretty Polly Stakes, des bet365 Fillies' Mile Stakes et du Breeders' Cup Filly and Mare Turf (Grs1). Par le passé, sa casaque rouge et jaune avait brillé chez Dermot Weld avec Zhukova (Fastnet Rock), lauréate des Man O’War Stakes (Gr1), mais aussi chez Aidan O’Brien avec Qualify (Fastnet Rock), gagnante des Oaks d’Epsom (Gr1)... Et c’est pour cette propriétaire que Bill Dwan a signé le bon à 460.000 £ (506.000 €) avant de déclarer : « C’est un beau cheval. Il ne reste plus qu’à espérer qu’il soit aussi bon que beau. Il sera entraîné par Joseph O’Brien. » Ce poulain a été acquis 150.000 Gns en octobre dernier à Tattersalls. Il s’agit d’un fils de Shalaa (Invincible Spirit). L’étalon du haras de Bouquetot a ses premiers 2ans en piste cette année, dont deux gagnants, mais aussi Saeiqa (troisième des Coventry Stakes, Gr2) qui a brillé à Royal Ascot. C’est le premier produit d’une jument bien connue en France, Besotted (Dutch Art). Cette lauréate du Prix Aymeri de Mauléon (L) s’était classée deuxième du Prix de Sandringham (Gr2). La deuxième mère a produit Tie Black (Machiavellian), gagnante de la Poule d'Essai des Pouliches (Gr1).

Un transfert de choix pour Kia Joorabchian

#234         M   Shamardal & Darysina, par Smart Strike 460.000 £

                 Acheteur : A.C. Elliott, Agent

                 Vendeur : Longways Stables

                 Éleveur : Rabbah Bloodstock Limited

Alex Elliott a acheté ce poulain pour Amo Racing et il a déclaré : « C’est l’un des meilleurs chevaux que j’ai vus dans une breeze up. Et il va aller chez Roger Varian. C’est un Shamardal et ils sont presque impossibles à acheter. Le premier produit de la mère est black type. Ce poulain est né en mai et il a bien breezé. Je n’ai pas vu beaucoup de lots avec un profil aussi remarquable. » Le vendeur Mick Murphy a dit : « Le décalage de la date de la vente a été à son avantage. Ce sera un 2ans de fin d’année. La journée se passe bien pour nous. » Sous l’entité Amo Racing se cache Kia Joorabchian. Ce dernier est un agent de footballer de premier plan outre-Manche. Il avait notamment acquis le top price du book 2 de Tattersalls en 2018. Les Shamardal (Giant’s Causeway) ne sont jamais faciles à acheter et ce poulain n’est pour l’instant jamais passé sur un ring, lui qui a été élevé par Rabbah Bloodstock. D’ailleurs la majorité des 15 produits de cet étalon passés sur le ring de Tattersalls en tant que yearlings l’an dernier étaient issus du même élevage émirati. La mère de ce lot 234 a produit Ejtyah (Frankel), troisième des Musidora Stakes (Gr3) avant de courir (sans succès) les Oaks d’Epsom (Gr1). La deuxième mère est bien connue en France. Daryaba (Night Shift) a gagné les Prix de Diane et Vermeille (Grs1) pour Son Altesse l’Aga Khan. Elle a donné quatre black types dont Daryakana (Selkirk), lauréate du Hong Kong Vase (Gr1) et à son tour mère de l’étalon Dariyan (Shamardal), gagnant du Prix Ganay (Gr1)… et donc issu du même croisement que ce lot 234 ! Ce dernier est né et a été élevé au haras du Buff.

Siyouni répond présent

#245         F     Siyouni & Enraptured, par Oasis Dream  300.000 £

                 Acheteur : A.C. Elliott, Agent

                 Vendeur : Gaybrook Lodge Stud

                 Éleveur : Lady Bamford

Alex Elliott a terminé top-acheteur de cette breeze up Arqana avec seulement deux achats. Après un Shamardal à 460.000 £, il a signé le bon à 300.000 £ (330.000 €) pour une Siyouni (Pivotal) présentée par Gaybrook Lodge Stud. Elle a été achetée 80.000 Gns en octobre dernier à Tattersalls. La mère, Enraptured (Oasis Dream), a gagné au mois de juillet de ses 2ans à Newmarket. La deuxième mère a produit Pincheck (Invincible Spirit), gagnant des Desmond Stake (Gr3), et la troisième mère a donné Prince Arch (Arch), entre autres lauréat du Gulfstream Park Turf Handicap (Gr1), par la suite renommé Pegasus World Cup Turf Stakes !

American Pharoah réussit sur le gazon

#318         M   American Pharoah & Rare Cat, par Tabasco Cat          450.000 £

                 Acheteurs : Jamie McCalmont & Marc Chan

                 Vendeur : Mocklershill

                 Éleveurs : Ashford Stud & Justice Farm

C’est Jamie McCalmont et Marc Chan, propriétaire actif à Hongkong, qui ont signé le bon à 450.000 £ (495.000 €) pour ce poulain acheté 170.000 $ l’année dernière à Keeneland. Le courtier a déclaré : « Je l’ai acheté pour un client de Hongkong. Il sera son premier cheval entraîné en Grande-Bretagne, chez Simon Crisford. Nous étions à la recherche d’un futur 3ans pour aller sur 2.000m. » Cela fait sens de vendre des American Pharoah (Pioneerof the Nile) en Europe, ce dernier ayant jusqu’alors connu une réussite supérieure sur le gazon que sur le dirt (quatre de ses cinq gagnants de Groupe ont décroché leur plus belle victoire sur le turf). Le top price de la breeze up Arqana de l’année dernière, Océan Atlantique, est issu de cet étalon et il est deuxième favori du Prix du Jockey Club (Gr1).

La mère de ce lot 318 a déjà donné trois black types, dont Om (Munnings), lauréat de quatre Groupes sur le gazon mais aussi deuxième du Breeders' Cup Turf Sprint et des Jaipur Invitational Stakes (Grs1). La deuxième mère a produit Rare Rock (Danzig Connection), gagnant de 11 courses dont le Gulfstream Park Breeders' Cup Sprint Championship Handicap (Gr3).

Godolphin et Kingman, l’histoire d’amour continue

#228         F     Kingman & Calyxa, par Pivotal     380.000 £

                 Acheteur : Godolphin

                 Vendeur : Yeomanstown Stud

                 Éleveur : Gestüt Haus Ittlinger

Difficile de faire plus irlandais que la famille O'Callaghan de Yeomanstown Stud. Ils ont le commerce dans le sang et c’est pour 125.000 Gns qu’ils ont acheté cette pouliche revendue 380.000 £ un an plus tard ! Et c’est non sans plaisir que la communauté des breeze up a vu apparaître le nom de Godolphin dans le rang des acheteurs ce mercredi. La pouliche a été élevée par l’un des meilleurs haras allemands, le Gestüt Haus Ittlinger, d’où le champion Lando (Acatenango)…) qui a fait courir sa mère, Calyxa (Pivotal). Cette dernière a gagné cinq courses dont le Franz-Günther von Gaertner Gedächtnisrennen (Gr3, 1.600m). Elle est aussi montée sur le podium du Premio Lydia Tesio, du Premio Vittorio di Capua et du Grosser Dallmayr-Preis (Grs1). Godolphin a connu une belle réussite avec la production de Kingman (Invincible Spirit), notamment grâce au lauréat classique Persian King** mais aussi avec Palace Pier, invaincu en quatre sorties dont les St James's Palace Stakes (Gr1) en dernier lieu. Dans les ventes de yearlings 2019, trois des cinq Kingman les plus chers en Europe ont été acquis par Godolphin…

 

Kulbir Sohi poursuit ses investissements

#203         F     More than Ready & A.P. Cindy, par A.P. Indy   265.000 £

                 Acheteur : M.L.W. Bell Racing

                 Vendeur : Longways Stables

                 Éleveur : Lynn B. Schiff

Mick Murphy a acheté ce poulain en 2019 aux États-Unis, pour 130.000 $, et il va rester en Angleterre. Une fois le bon signé à 265.000 £ (291.500 €), Nick Bell, fils de l’entraîneur Michael Bell, a déclaré : « Son canter fut le plus rapide de la vente. Ce qui est bien sûr très important. Il vient d’un très bon élevage. Je l’ai achetée pour Kulbir Sohi. Et nous sommes venus ici pour acheter un très bon poulain. C’est très enthousiasmant d’avoir un cheval aussi prometteur dans l’écurie. C’est un poulain pour l’an prochain. » Kulbir Sohi est un entrepreneur de Birmingham, entres autres copropriétaire des chevaux de Groupe Raymond Tusk (High Chaparall), Little Kim (Garswood) et Concierge (Society Rock). Il a énormément investi aux ventes ces dernières années.