Le championnat des poneys, un moment fort du meeting de Deauville

Courses / 10.07.2020

Le championnat des poneys, un moment fort du meeting de Deauville

Le championnat des poneys, un moment fort du meeting de Deauville

Le 30 juillet et le 1er août, Deauville accueille les trois premières manches et la finale du Championnat de France de plat à poney. Cécile Madamet, cheville ouvrière de ce circuit, a levé le voile sur la quatrième édition.

La présidente de l’association nationale des courses de poneys au galop et de la commission des courses de poneys au galop de la Fédération française d’équitation nous a expliqué : « Le Championnat de France des poneys de plat est placé sous l’égide de la FFE, qui a reconnu la discipline en 2017. La fédération publie le classement provisoire sur son site internet. Les enfants pouvaient se qualifier du 1er septembre 2019 jusqu’au 20 juillet 2020. Cette année est un peu particulière, car ils n’ont pas eu beaucoup d’épreuves qualificatives. » Jour de Galop est le partenaire officiel de ces deux journées de compétition. Pour se qualifier, il reste notamment les huit courses du 14 juillet à Vaumas, chez Emmanuel Clayeux. Ce dernier organise juste avant, notamment les 12 et 13 juillet, des stages de perfectionnement.

L’avenir de notre filière. Cécile Madamet poursuit : « Pour moi, il était naturel de proposer à Jour de Galop d’être le partenaire de ces championnats. C’est important de parler de la discipline dans les médias hippiques. Les courses de poneys sont importantes pour notre filière. De nombreux participants sont par la suite devenus cavaliers d’entraînement ou même jockeys. Je pense notamment à Paul Denis, Lucas Zuliani, Augustin Madamet, Hugo Besnier, Manon Juteau ou encore Maximilien Justum. » Qui dit jeune génération, dit réseaux sociaux, et ce championnat 2020 sera très présent en ligne. Cécile Madamet précise : « Le public aime ce genre d’épreuve et j’espère qu’ils seront nombreux à pouvoir y assister, en particulier les familles des enfants. Certains ne connaissent pas vraiment les courses et cela leur permet de découvrir cet univers. »

Le soutien des propriétaires. Dans chaque course, les casaques partenaires seront tirées au sort et certains auront donc l’honneur de porter des couleurs classiques. L’organisatrice détaille : « Grâce aux propriétaires, l’année dernière, des sponsorings ont vu le jour. Les enfants ont ainsi pu monter et s’élancer avec des casaques de prestige comme celles de Wertheimer & Frère, de Son Altesse Aga Khan, de Godolphin, de Gérard Augustin-Normand, d’Édouard de Rothschild… »

De nombreux cadeaux pour les cavaliers. Parmi les donateurs qui permettront aux participants de recevoir des cadeaux, il faut citer France Galop, la FFE, le haras d’Étreham, Normandie Breeding et Ijockey. Godolphin va offrir des vanity-cases à chaque cavalier. Les trois champions de France recevront leur poids en produit Andros. Des trophées seront remis par Jour de Galop aux champions à l’issue des phases finales. Des breeches seront offerts aux quarante participants, ainsi qu’un abonnement d’un an à Jour de Galop.

JEUDI 30 JUILLET - 1re MANCHE

Épreuve 1 : Jdg Junior Cup – poney C élite

Épreuve 2 : Jdg Junior Cup – poney D élite

Épreuve 3 : Jdg Junior Cup – poney B élite

SAMEDI 1er AOÛT - FINALE

Epreuve 4 : Jdg Junior Cup – poney C élite

Epreuve 5 : Jdg Junior Cup – poney D élite

Epreuve 6 : Jdg Junior Cup – poney B élite