Prix de la Butte Blanche (Inédites) : Harajuku séduit d’emblée

Courses / 19.07.2020

Prix de la Butte Blanche (Inédites) : Harajuku séduit d’emblée

Prix de la Butte Blanche (Inédites)

Harajuku séduit d’emblée

Harajuku (Deep Impact) était l’une des deux seules inédites en lice dans le Prix de la Butte Blanche (Inédites). Mais c’est bien la représentante de Flaxman Stables Ireland Ltd qui a fait la pige aux pouliches plus expérimentées. Et de très belle manière ! Harajuku est bien partie, évoluant à trois quarts de longueur de l’animatrice, Selket (Danon Ballade). À l’entrée de la ligne droite, son jockey, Pierre-Charles Boudot, l’a laissé aller et la pensionnaire d’André Fabre a déployé de très belles foulées pour prendre l’avantage à mi-ligne droite. À 150m du but, Harajuku a changé de jambes et elle est repartie pour l’emporter aisément. Très belle pouliche, avec une tête expressive, portant le nom d’un quartier de Tokyo, Harajuku est aussi très bien née. Elle possède de la classe et mérite donc une JDG Rising Star.

Confirmation des travaux du matin. Harajuku travaillait très bien et elle a donc répété l’après-midi. Alan Cooper, représentant de Flaxman Stables Ireland Ltd, nous a déclaré : « Elle a très bien gagné. C’est une pouliche qui plaisait à monsieur Fabre à l’entraînement. Il fallait la voir maintenant contre des chevaux qui avaient déjà couru. Nous pensons que nous pouvons avoir des espoirs avec elle. De plus, elle appartient à une belle famille, celle de Ghaiyyath (Dubawi). » Jockey d’Harajuku, Pierre-Charles Boudot a dit : « Aujourd’hui, elle n’a fait que répéter ses travaux. Elle a eu un très bon comportement et s’est montrée assez professionnelle. Elle est vite sortie des stalles et après, elle m’a montré une belle et longue accélération. »

L’autre inédite du lot, l’allemande Amazing Grace (Protectionist) a tracé une belle ligne droite, ne lâchant rien pour conclure deuxième devant Chiri Tsubaki (Siyouni). La favorite Isle of White (Siyouni) a pris un très mauvais départ et n’a pu se montrer dangereuse.

La cousine de Ghaiyyath. Élevée par la succession Stavros Niarchos, Harajuku est une fille du regretté Deep Impact (Sunday Silence) et de Phaenomena (Galileo), gagnante d’un handicap sur 2.400m pour l’entraînement de Lady Cecil et la casaque Niarchos. Phaenomena a déjà donné King of Koji (Lord Kanaloa), lauréat du Meguro Kinen (Gr2), et Mystical Land (Heart’s Cry), une 3ans à l’entraînement chez André Fabre également.

Harajuku est une petite-fille de Caumshinaun (Indian Ridge), gagnante de Listed et donc la nièce de Nightime (Galileo), gagnante des 1.000 Guinées d’Irlande (Gr1) et de Mermaid Island (Mujadil), deuxième des Memorial Stakes (L). Nightime est surtout connue pour être la mère du champion Ghaiyyath (Dubawi), lauréat des Eclipse Stakes, de la Coronation Cup et du Grand Prix de Baden-Baden (Gr1), de Zhukova (Fastnet Rock), lauréate des Man O’War Stakes (Gr1) et Sleeping Beauty (Oasis Dream), placée de Gr3.

Halo

Sunday Silence

Wishing Well

Deep Impact

Alzao

Wind in Her Hair

Burghclere

HARAJUKU ** (F2)

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Phaenomena

Indian Ridge

Caumshinaun

Ridge Pool

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 25’’46

1.000m à 600m : 25’’57

600m à 400m : 12’’46

400m à 200m : 11’’64

200m à l’arrivée : 11’’76

Temps total : 1’26’’89