Prix Dock du Vin (Inédits) : Kergrist en roue libre

Courses / 26.07.2020

Prix Dock du Vin (Inédits) : Kergrist en roue libre

La Teste, dimanche

Proposé à 14/1, Kergrist (Milanais) a créé la surprise en s’imposant facilement dans ce Prix Dock du Vin (Inédits). Bien parti à l’extérieur, le poulain de madame Baudouin de La Motte Saint-Pierre et de Bruno de Montzey a galopé à l’extérieur de l’animateur, Damon Chop (Kheleyf), avant de prendre l’avantage à 300m du but. Cent mètres plus loin, Kergrist s’est détaché et l’a emporté de cinq longueurs devant le beau Rocket Song (Dream Ahead), qui a mis du temps à trouver son action avant de bien finir. Bruno de Montzey, copropriétaire et entraîneur du gagnant, a dit au micro d’Equidia : « Avant la course, j’avais un peu peur car il n’est pas évident. Aujourd’hui, il a été sage et ça s’est bien passé. Je ne comptais pas sortir des trois premiers avec lui, mais je ne pensais pas qu’il allait gagner comme ça. J’ai entraîné son père, Milanais (Dyhim Diamond), qui n’était pas facile. Il aurait dû débuter ici également, mais il avait voulu tout casser ce jour-là et avait été déclaré non partant. Mais c’était un bon cheval, qui a gagné le Critérium du Béquet (L) ici et conclu deuxième du Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), entre autres. Je croyais beaucoup en lui au haras, mais Milanais est hélas parti au Maroc. J’ai récupéré plusieurs de ses produits, et la performance de Kergrist me conforte dans mon idée. » Mal parti, le favori, Bialystok (Zoffany), a galopé en dernière position avant de terminer correctement en dehors, complétant le podium à trois quarts de longueur.

La souche d’High Chaparral. Élevé par madame Baudouin de La Motte Saint-Pierre et Michel-Marie Hardy, Kergrist est le quatrième produit de Kayl (Vangelis), et son premier gagnant. Avant lui, la poulinière a donné Kloster (Style Vendôme), qui a la particularité d’avoir débuté directement dans le Prix du Pont Neuf (L) en 2020, terminant bon sixième (sur dix). Depuis, Kloster s’est placé à deux reprises au niveau maiden, sur l’hippodrome de Clairefontaine-Deauville. Kayl, qui n’a pu faire l’arrivée en huit tentatives, a un yearling par Cockney Rebel (Val Royal) et est suitée de Zanzibari (Smart Strike).

La deuxième mère, Koldia (Darshaan), a conclu quatrième lors de son unique sortie à 3ans, sur les 2.100m de Maisons-Laffitte. La troisième mère, Koblenza (Hugh Lupus), a remporté la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) et le Prix de la Grotte (Gr3), et a conclu deuxième du Prix Saint-Alary (Gr1). Elle a donné Karkour (Relko), gagnant du Prix du Cadran (Gr1), deuxième du Prix Jean Prat (Gr2, à l’époque) et troisième du Gran Premio del Jockey Club (Gr1), et Kozana (Kris), lauréate des Prix de Malleret (Gr2) et de Sandringham (Gr3), à l’époque), deuxième du Prix du Moulin de Longchamp et troisième du Prix de l’Arc de Triomphe (Grs1). Cette dernière a donné quatre black types, dont la placée des Pretty Polly Stakes (Gr2, à l’époque) Khanata (Riverman). Kozana a aussi produit Kasora (Darshaan), qui n’est autre que la mère du champion aux six Grs1 High Chaparral (Sadler’s Wells), vainqueur notamment du Derby d’Epsom et deux fois troisième de l’Arc (Grs1).

 

 

 

Night Shift

 

 

Dyhim Diamond

 

 

 

 

Happy Landing

 

Milanais

 

 

 

 

 

Marignan

 

 

Milanaise

 

 

 

 

Écluse

KERGRIST (H2)

 

 

 

 

 

 

Highest Honor

 

 

Vangelis

 

 

 

 

Capades Dancer

 

Kayl

 

 

 

 

 

Darshaan

 

 

Koldia

 

 

 

 

Koblenza