Qatar Lennox Stakes (Gr2) : Space Blues, de plus en plus impressionnant

International / 28.07.2020

Qatar Lennox Stakes (Gr2) : Space Blues, de plus en plus impressionnant

Goodwood (GB), mardi

Space Blues (Dubawi) a signé une troisième victoire consécutive en 2020 en enlevant les Qatar Lennox Stakes (Gr2) sur les 1.400m de Goodwood. Le représentant de Godolphin venait de gagner brillamment le Prix de la Porte Maillot (Gr3) et il a été encore plus séduisant, face à une meilleure opposition, ce mardi. Attentiste parmi les derniers, Space Blues a pisté Escobar (Famous Name), loin d’être aussi dangereux que son homonyme humain puisque coté à 40/1. Mais le pensionnaire de Charlie Appleby a pu se faire emmener jusqu’à 400m du but. Space Blues a alors été déboîté. Il a pris facilement l’avantage à 200m du poteau, se détachant pour finir. Du beau travail pour un cheval qui a certainement franchi un palier cette année et doit avoir un Gr1 dans les jambes. Il ne faut pas oublier qu’il était tout proche de s’imposer à ce niveau, chez nous, ayant fini troisième du Maurice de Gheest après une deuxième place dans le Jean Prat. Il n’a jamais déçu sur 1.400m, sa distance idéale, et il a l’expérience du toboggan de ParisLongchamp. De quoi lui voir une première chance dans le Qatar Prix de la Forêt (Gr1) cet automne. Mais cette épreuve est encore loin et il pourrait revenir à Deauville dans un premier temps…

Le Maurice de Gheest envisagé. Charlie Appleby a déclaré à nos confrères de Racing TV : « Space Blues a été vraiment plaisant. C’était le cheval de classe de la course. J’ai toujours senti qu’il avait beaucoup de ressources dans le parcours. Son jockey lui a donné une belle course, sachant qu’il y a souvent des malchanceux à la corde à Goodwood. Le parcours de Space Blues a été très fluide. S’il rentre bien de Goodwood, je ne vois aucune raison qui l’empêcherait de participer au Prix Maurice de Gheest. Cela vient vite, c’est dans une dizaine de jours. Nous verrons comment il va récupérer mais le Gr1 deauvillais peut être un objectif potentiel. Il mérite une grande victoire. Il a frappé suffisamment de fois à la porte des Grs1 maintenant ! Ce serait superbe qu’il gagne son Gr1. Il est encore ce que j’appelle un "Dubawi féminin" dans son physique, mais c’est un très bon cheval et un vrai spécialiste des 1.400m. À Deauville, s’il y a du rythme, il peut atteindre son but. »

Pas de triplé pour Sir Dancealot. Il n’y aura donc pas eu de triplé dans ces Lennox Stakes pour Sir Dancealot (Sir Prancealot) et Gérald Mossé. Le couple a conclu cinquième, sans avoir eu toutes ses aises dans la phase finale. Bloqué derrière un rival qui n’avançait plus, Sir Dancealot a dû changer de ligne avant de bien finir. Il n’aurait pas pu battre Space Blues, mais une meilleure place était à sa portée.

C’est le français de naissance Duke of Hazzard (Lope de Vega) qui a terminé courageux deuxième devant le surprenant Escobar.

Un neveu de Virgina Waters. Élevé par Godolphin, Space Blues est un fils de Dubawi, l’étalon de Darley, et de Miss Lucifer (Noverre), achetée par Godolphin après sa victoire dans les Challenge Stakes (Gr2), sur 1.400m. Elle a une 2ans par Night of Thunder, à l’entraînement chez Charlie Appleby, et un yearling par Mehmas. Au haras, on lui doit Shuruq (Elusive Quality), lauréate des Atalanta Stakes (Gr3) et de l’Al Maktoum Challenge Round 1 (Gr2). À son tour, Shuruq a donné Antoinette (Hard Spun), lauréate des Fair Ground Oaks (Gr2).

Miss Lucifer est une sœur de Legend Maker (Sadler’s Wells), lauréate du Prix de Royaumont (Gr3) et mère de Virgina Waters (Kingmambo), gagnante des 1.000 Guinées de Newmarket (Gr1), et d’Alexander of Hales (Danehill), lauréat des Gallinule Stakes (Gr3) et deuxième du Derby d’Irlande (Gr1). Il s’agit de la souche à l’origine de Chachamaidee (Footstepsinthesand), lauréate des Matron Stakes (Gr1), et d’In the Wings (Sadler’s Wells).